Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande. Matthieu 5:23-24
  • ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Je veux porter le fruit du Seigneur avec abondance
de HENRI VIAUD-MURAT
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Une vie providentielle !
Ephésiens 5.27
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
DISCIPOLAT    |    NIVEAU 2
Retour
Renoncer à soi-même
de M77
Le mot renoncer est très fort. En hébreu cela veut dire « abandonner ». Une parole qui rend mal à l’aise quand on regarde du point de vue humain : renoncer à ses désirs, ses projets etc.



« Puis il dit (Jésus) à tous : Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge chaque jour de sa croix, et qu'il me suive. 24 Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera. 25 Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s'il se détruisait ou se perdait lui-même ? » Luc 9 :23.

 

Cette parole du Seigneur Jésus dans Luc 9 :23 est repris par Matthieu (16 :24) et Marc (8 :34).

 

Le mot renoncer est très fort.

En hébreu cela veut dire « abandonner ».

 

Une parole qui rend mal à l’aise quand on regarde du point de vue humain : renoncer à ses désirs, ses projets etc.

 

 

Une parole essentielle du point de vue spirituel

 

L’Eternel Dieu a créé l’homme à son image. (Genèse 1 :26).

Adam et Eve étaient complémentaires (Genèse 2 :18).

Ils étaient unis (Genèse 2 :21-24).

 

 

A partir de Genèse 3

 

Après avoir mangé de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, « les yeux de l’un et de l’autre s’ouvrirent, ils connurent qu’ils étaient nus » Genèse 2 :7.

« Et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures » suite v 7.

 

Adam et Eve sont tombés dans le péché à cause de leur désobéissance au commandement de Dieu.

De l’état de saints, ils sont passés à l’état de pécheurs.

 

C’est l’état de la race humaine depuis la chute d’Adam et Eve.

« Leurs yeux s’ouvrirent » : Leurs yeux spirituels à l’image de Dieu « se fermèrent ». Et les yeux de leur âme s’ouvrirent à l’image du serpent (appelé le serpent ancien : Apocalypse 20.2) à qui ils ont obéi.

 

« Ils connurent qu’ils étaient nus » : ils n’avaient pas encore la conscience du mal, du péché avant d’avoir mangé du fruit de l’arbre du bien et du mal. Ils ne savaient pas qu’ils étaient nus.

Mais quand les yeux de leur âme s’ouvrirent, ils virent leur nudité. La gloire de Dieu les a quittés. Ils étaient face à eux-mêmes et non plus face à Dieu.

Ils se voyaient et ne voyaient plus Dieu. Quel triste résultat !

 

« Et ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des ceintures » : ils prirent l’initiative sans consulter Dieu.

L’esprit d’indépendance était là. Le « Moi » a pris la place de la dépendance à Dieu.

 

« Ils se cachèrent loin de la face de l’Eternel Dieu, au milieu des arbres du jardin » Genèse 2 :8 : le sentiment de honte, de peur s’est révélé au lieu de la paix, la communion avec Dieu.

C’est ce que vit l’humanité depuis Adam et Eve.

 

L’état d’Adam et Eve, après la chute, est l’état de l’humanité de tous les siècles.

Le « Moi », « l’ego », trône et dirige. Et derrière, le serpent ancien tient les ficelles « celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement » 1 Jean 3 :8.

 

 

La solution de Dieu

 

Dieu nous aime. Il aime l’homme qu’il a créé à son image. Il a envoyé son Fils unique mourir sur la Croix pour racheter l’humanité de ses péchés et aussi à satan qui était devenu leur père.

Le rachat de notre âme a été accompli par le sang de Jésus versé sur la Croix en rémission de nos péchés.

Mais le choix nous revient d’accepter de tout notre cœur, en toute conscience de bénéficier de ce salut gratuit et accepter Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur de notre vie personnelle.

 

Cela revient à dire : nous retournons à la dépendance de la Seigneurie de Dieu dans notre vie (Genèse 1 et 2).

Nous sommes conscients des dégâts occasionnés par notre égocentrisme.

Nous nous sommes repentis de l’attitude indépendante et rebelle, comme Adam et Eve dans Genèse 3, et nous sommes revenus à l’état de saints (dans notre esprit régénéré).

 

Nous sommes sauvés dans notre être entier (esprit, âme et corps), mais notre âme et notre corps ne sont pas régénérés comme notre esprit.

 

Pourquoi ?

 

Nous avons quitté le corps incorruptible (non corrompu par le péché) pour revêtir le corps corruptible (corrompu par le péché depuis Genèse 3).

Nous retrouverons le corps glorieux, incorruptible à l’enlèvement de l’Epouse de Christ.

 

Notre âme a été formatée à l’image du monde dont le prince est le serpent ancien : pécheur, menteur, voulant être l’égal de Dieu (attention : fausse doctrine à la mode), indépendant, impur, etc.

« Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellionEphésiens 2 :1-3.

 

Notre âme est la partie intérieure de notre être en relation avec le monde. C’est le siège de nos émotions, nos sentiments, l’intelligence, la volonté etc.

 

C’est au niveau de notre âme que le changement doit se faire avec l’action du Saint-Esprit.

 

Cela n’est possible qu’avec notre consentement. Le renoncement à ce « moi égoïste, égocentrique » est nécessaire et vital pour que la vie de Christ descende aussi au niveau de notre âme (changement de notre caractère, de notre volonté propre pour faire la volonté de Dieu, de nos pensées embrigadées par l’ennemi pour avoir la pensée de Christ etc.)

 

Et pouvoir dire comme Paul qui a renoncé à tout pour suivre le Seigneur « Christ est ma vie ».

 

Les personnes, comme Paul, qui était un meurtrier religieux, ont le dégout total du péché et renoncent facilement à eux-mêmes après une profonde repentance.

 

Ils savent qu’ils étaient esclaves du péché. Ils acceptent avec joie la Seigneurie de Christ sur leur vie. Ils goutent pleinement la liberté de leur vraie identité en Christ.

 

Ils ne veulent plus être des assassins, des prostitués, des délinquants, des drogués, des alcooliques, etc. quand ils ont rencontré la Croix et sa puissance qui les a transformés en homme nouveau.

 

Mais ce n’est pas le cas de la majorité des chrétiens nés de nouveau.

Beaucoup acceptent d’être sauvés mais peu acceptent de renoncer à eux-mêmes, de prendre leur croix et suivre Christ.

 

Et toi ?

 

 

Prendre sa croix

Ce n’est pas porter la Croix de Christ.

Le Seigneur Jésus a parfaitement et pleinement accompli notre salut en donnant sa vie sur la Croix à notre place.

 

Notre croix c’est couper chaque jour avec toute œuvre de la chair qui voudrait nous tenir captif, faire le choix chaque jour de marcher par la foi, et laisser le Saint-Esprit nous guider à faire la volonté de Dieu et non ce que nous désirons ou voulons faire :

« … Marchez par l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair. Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair… » Galates 5 :16-17.

 

 

En renonçant à soi-même et en acceptant de porter chaque jour sa croix, nous pourrons suivre le Seigneur Jésus qui est « le Chemin, la Vérité et la Vie » Jean 14 :6.

 

 

N’hésite pas à nous contacter pour toute question.

 

 

Le Seigneur Jésus revient bientôt. 

"Maranatha! Viens, Seigneur Jésus".

 

 

Que le Seigneur te bénisse et te garde

 

En Christ notre Seigneur,

 

L'équipe Maranatha77

 

© www.maranatha77.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter