Demandez à l'Eternel la pluie, la pluie du printemps! L'Eternel produira des éclairs, et Il vous enverra une abondante pluie, Il donnera à chacun de l'herbe dans son champ. Zacharie 10:1
  • ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
La paille dans tous ses états
de PAUL CALZADA
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Ma faiblesse est une force en Christ
Marc 8 :19-21
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Le renouvellement indispensable de l’intelligence
de HENRI VIAUD-MURAT
Notre intelligence, qui était jusque-là dominée par le péché et la chair, doit être libérée de ces influences terrestres, démoniaques et charnelles, afin que tout ce qui nous vient de Christ puisse se manifester dans tous les domaines de notre vie.


L’oeuvre magnifique de la croix risque de nous échapper en grande partie, si nous ne comprenons pas que nous devons renouveler notre intelligence.

Quand un pécheur se repent et accepte Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur, nous savons que ses péchés sont entièrement pardonnés. Mais nous savons aussi que Dieu le fait passer par une nouvelle naissance spirituelle.

Notre esprit, qui est notre être intérieur, notre être véritable, est alors entièrement recréé à l’image de Jésus-Christ. Nous devenons, en Christ, justice même de Dieu. Notre esprit est recréé à neuf, saint, juste, et parfait. 

Toutefois, comme notre centre de conscience est établi au niveau de notre âme, un Chrétien qui se convertit n’est pas pleinement conscient, tout au moins au début de sa conversion, de la création extraordinaire qui s’est produite au niveau de son esprit régénéré.

Si nous sommes nés de nouveau, nous savons que quelque chose de fondamental a changé en nous, “quelque part au-dedans”. Mais beaucoup de choses de notre passé continuent aussi à se manifester, que ce soit au niveau de notre caractère, de nos pensées et de nos sentiments, ou au niveau de notre comportement et de nos habitudes.

Nous savons à présent que, même si notre “homme ancien” a été remplacé par un “homme nouveau,” il subsiste, dans nos membres, dans notre chair, une puissance de péché et de mort. Cette puissance de péché conserve toutes les caractéristiques pécheresses de notre ancienne nature. Elle est capable de nous envoyer, de l’intérieur, des pensées, des désirs et des sentiments impurs, qui sont toujours ceux du monde perdu qui nous entoure.

Pour pouvoir bénéficier de la vie nouvelle qui se trouve à présent dans notre esprit régénéré, il est donc indispensable que notre intelligence soit renouvelée.

Notre intelligence, qui était jusque-là dominée par le péché et la chair, doit être libérée de ces influences terrestres, démoniaques et charnelles, afin que tout ce qui nous vient de Christ puisse se manifester dans tous les domaines de notre vie.

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait” (Romains 12: 1-2).

Nous ne pouvons offrir notre corps au Seigneur que si nous avons compris que Christ, par Sa mort et Sa résurrection, nous a libérés de la puissance du péché, même si celle-ci continue à être présente dans nos membres.

La puissance de péché peut demeurer dans nos membres, si nous savons que nos membres ne sont plus contrôlés par elle. Notre corps peut alors devenir un instrument de justice, pour le Seigneur et pour notre esprit.

“Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce” (Romains 6: 11-14).

Comprenez-vous que nous ne pouvons offrir notre corps au Seigneur, comme un instrument de justice, que lorsque le péché n’a plus de pouvoir sur nous? 

Si nous avons compris que nous sommes morts en Christ, et que nous sommes de nouvelles créations en Christ, alors le péché n’a plus de pouvoir sur nous. Nous pouvons nous engager résolument dans le processus de renouvellement de notre intelligence, comme nous le demande le Seigneur dans Romains 12: 1-2.

Le Saint-Esprit, qui demeure à présent dans notre esprit régénéré, S’efforce de communiquer avec nous, en nous envoyant, par l’intermédiaire de notre esprit, des pensées, des désirs et des sentiments qui sont ceux du Seigneur Jésus. Ces pensées, ces désirs et ces sentiments se manifestent au niveau de notre âme, et se heurtent alors aux pensées, aux désirs et aux sentiments qui continuent à provenir de la chair.

Cela entraîne donc un combat spirituel qui peut être très violent. Dieu veut diriger notre vie tout entière. Mais Satan veut aussi la diriger. Et nous, nous somme placés au milieu de ce combat. C’est nous qui devons choisir qui nous voulons servir, et de qui nous voulons dépendre. C’est à nous qu’il appartient de faire le tri entre ce qui nous vient de l’esprit, et ce qui nous vient de la chair.

Normalement, à mesure qu’un Chrétien grandit et progresse en maturité spirituelle, il devient de plus en plus capable de discerner ce qui provient de l’esprit, et ce qui provient de la chair. Il devient de plus en plus capable de laisser l’esprit le contrôler et le conduire, et de bloquer toute influence négative de la chair.

Le but que nous fixe le Seigneur est simple:
Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses.

Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ” (2 Cor. 10: 3-5).

Les forteresses dont nous parle Paul ne sont pas des démons. Mais ce sont les pensées et les raisonnements charnels, qui doivent être renversés et remplacés par les pensées de Dieu et les raisonnements de la Parole de Dieu.

C’est en étudiant, en méditant la Parole de Dieu, et en apprenant à reconnaître la voix du Saint-Esprit, que nous pourrons repérer et abattre toutes les forteresses que la chair et le péché avaient patiemment édifiées dans notre âme, afin que le malin puisse s’y installer et nous contrôler.

Toute pensée et tout raisonnement contraires à la pensée de Christ et aux raisonnements de Sa Parole, doivent être identifiés et “amenés captifs à l’obéissance de Christ.”

Nous devons bien comprendre ce que cela signifie. Cela signifie que nous devons repérer toute pensée contraire à la pensée de Christ, et l’enfermer, la retenir captive dans la forteresse de la pensée de Christ et de la Parole de Dieu, afin qu’elle ne puisse plus nous nuire, et qu’elle y meure!

Nous retenons une pensée charnelle captive en la confrontant à la pensée de Dieu, telle qu’elle s’exprime dans la Parole de Dieu. Nous saisissons cette pensée charnelle, pour l’enchaîner et l’enfermer dans les limites de la Parole de Dieu, comme si nous lui disions: “A présent, tu ne peux plus me nuire! Tu es repérée! Ta puissance est complètement abattue! Je te maintiens captive à l’obéissance de Christ! C’est la Parole de Dieu qui est la Vérité! J’ai décidé que tu ne contrôleras plus ma vie, mais que c’est la Vérité de Dieu qui la contrôlera! Tu vas maintenant rejoindre tous les autres captifs que j’ai repérés et vaincus, au Nom du Seigneur Jésus, et tu mourras dans ta captivité!”

Tant que notre intelligence n’est pas renouvelée, elle est encore plus ou moins contrôlée par la chair. Elle aura donc tendance à discuter et à se rebeller, avant d’accepter pleinement ce que Dieu dit. Elle aura tendance à rechercher toutes sortes d’arguments rationnels et logiques pour s’opposer à la Parole du Seigneur et à la voix de l’Esprit.

Mais nous devons être sans aucune pitié. Nous devons être déterminés à poursuivre avec ardeur ce travail de renouvellement de notre intelligence. Car une intelligence renouvelée est un instrument merveilleux entre les mains de notre esprit régénéré, comme entre les mains du Seigneur!

En effet, notre intelligence est comme une courroie de transmission entre notre esprit et notre corps. Si notre corps doit être un instrument pour la justice de Dieu, il faut d’abord que notre intelligence soit renouvelée. Car c’est ce que nous croyons dans notre intelligence qui gouverne notre comportement et les actions de notre corps.

En outre, une intelligence renouvelée nous permet de purifier notre foi, et de la mettre toute entière au service de la Parole de Dieu.

Nous savons que “la foi vient de ce que l’on entend (comprend), et ce que l’on entend vient de la Parole de Christ” (Romains 10: 17).

Si ce que l’on entend, et que l’on comprend, provient de la chair, du monde et du péché, nous attacherons notre foi aux choses et aux raisonnements du monde et de la chair, et nous serons inefficaces pour le Royaume de Dieu. Nous resterons des bébés en Christ.

Tandis que si ce que l’on entend, et que l’on comprend, provient de l’esprit et de la Parole de Dieu, notre foi s’attachera à la Vérité. Elle sera alors agissante pour le Royaume de Dieu, et nous grandirons en maturité spirituelle.

Notre intelligence se renouvelle quand nous méditons constamment la Parole de Dieu, dans un désir ardent de connaître la Vérité, afin de pouvoir la mettre en pratique.

Lorsque nous sommes réellement convaincus d’une vérité, nous n’avons aucun mal à la mettre en pratique. Cela se fait naturellement, parce que nous sommes convaincus.

Lorsque nous sommes convaincus que la Bible est réellement la Parole de Dieu, directement inspirée par Son Esprit, du premier au dernier verset, nous ne pouvons plus lire cette Bible comme un livre ordinaire! Mais nous la lisons comme si Dieu nous adresse une lettre personnelle! 

En outre, nous ne la lisons pas pour satisfaire une simple curiosité intellectuelle. Mais nous la lisons pour y trouver une ligne de conduite pratique!

La foi sans l’action correspondante est morte! Une vraie foi, fondée sur la Vérité de la Parole de Dieu, nous poussera toujours à l’action. Nous serons conduits à mettre notre vie pratique en accord avec la Vérité que nous avons reçue.
Notre nourriture spirituelle (notre “viande” spirituelle), c’est de faire la volonté de notre Père!

“Jésus leur dit: Ma nourriture (mot-à-mot: “ma viande”) est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son oeuvre” (Jean 4: 34).

Le but du renouvellement de notre intelligence, c’est donc bien de nous dépouiller de tout ce que notre ancienne nature avait construit en nous, et de nous revêtir de notre nouvelle nature, celle que Dieu a créée par notre nouvelle naissance!

Pour cela, vous comprenez bien qu’il nous faut à la fois pleinement réaliser ce qu’est notre nouvelle nature, et discerner tout ce qui provient encore de notre ancienne nature, et qui exerce encore une domination sur nous.

A ce sujet, voici ce qu’écrit l’apôtre Paul:
Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c’est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur coeur. Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité. Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité” (Ephésiens 4: 17-24).

Paul demande aux Chrétiens d’Ephèse, et de tous les temps, de ne plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées, et qui ont l’intelligence obscurcie!

Comprenez-vous à quel point le renouvellement de notre intelligence et de nos pensées est capital, pour que nous puissions discerner les choses célestes et marcher par l’esprit?

Un Chrétien charnel, un bébé en Christ, a encore son intelligence encombrée des pensées de la chair et du monde. Il a bien la vie de Dieu en lui, dans son esprit régénéré, mais il est encore plus ou moins étranger à cette vie divine, parce que celle-ci est bloquée par une intelligence non renouvelée, qui ignore encore trop la pensée de Dieu, et aussi par des sentiments encore trop endurcis par la séduction du péché.

Les conséquences pratiques d’un tel manque de maturité spirituelle sont évidentes: un tel Chrétien produit encore trop d’oeuvres de la chair, jusqu’à même commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité!

Mais nous, Chrétiens, ce n’est pas ainsi que nous avons appris Christ, si du moins nous L’avons entendu!

Nous devons entendre Christ et Sa Parole. Nous devons ouvrir notre intelligence pour recevoir et comprendre tout ce que le Seigneur veut nous dire. Nous devons alors le faire descendre dans notre coeur, c’est-à-dire le croire sans douter. Alors nous pourrons produire les oeuvres correspondantes!

C’est ainsi que nous pourrons progressivement nous dépouiller du vieil homme. Ou, du moins, puisque le vieil homme est mort, nous pourrons nous dépouiller de tout ce que le vieil homme avait bâti comme forteresses dans notre âme!

Paul précise que nous devons “être renouvelés dans l’esprit de notre intelligence.” Cela signifie que la source qui inspire et anime notre intelligence doit être changée!

Tant que nous sommes charnels, notre intelligence s’abreuve à une mauvaise source, qui est la puissance de péché qui demeure dans nos membres, la chair. Réalisons que cette puissance de péché est un esprit! Mais cet esprit ne doit plus être “l’esprit de notre intelligence”!

Nous devons “boucher” cette mauvaise source, et brancher notre intelligence sur un autre esprit, sur la Source de Vie, le Saint-Esprit qui demeure dans notre esprit régénéré.

La Parole de Dieu est aussi esprit et vie. Le Saint-Esprit travaille toujours en accord avec la Parole de Dieu. Le Saint-Esprit ne peut jamais contredire la Bible! Toute inspiration qui contredit la Bible ne peut être inspirée par le Saint-Esprit!

Lorsque notre intelligence est branchée en permanence au Saint-Esprit et à la Parole de Dieu, elle se renouvelle rapidement! 
Nous sommes alors en mesure de comprendre en quoi consiste la nouvelle alliance conclue dans le sang de Jésus! Nous comprenons que nous sommes réellement une nouvelle création, créée “à l’image de Dieu, dans la justice et la sainteté que produit la vérité”! Nous sommes alors en mesure de nous identifier pleinement à ce que nous sommes en Christ! Nous commençons alors à produire les oeuvres de Christ, parce que nous savons que nous avons été créés pour les produire!

Ce processus de renouvellement de notre intelligence exige de notre part un effort, tant qu’il ne devient pas en nous un réflexe. Nous devons continuellement veiller à ne jamais laisser pénétrer dans notre intelligence une pensée qui ne viendrait pas du Seigneur. Notre intelligence doit être de plus en plus purifiée de tout élément étranger à la Vie de Dieu.

La meilleure manière de garder notre intelligence pure de tout élément étranger est de penser constamment aux choses d’en haut!

Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. Faites donc mourir les membres qui sont sur la terre, l’impudicité, l’impureté, les passions, les mauvais désirs, et la cupidité, qui est une idolâtrie. C’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion, parmi lesquels vous marchiez autrefois, lorsque vous viviez dans ces péchés. Mais maintenant, renoncez à toutes ces choses, à la colère, à l’animosité, à la méchanceté, à la calomnie, aux paroles déshonnêtes qui pourraient sortir de votre bouche. Ne mentez pas les uns aux autres, vous étant dépouillés du vieil homme et de ses oeuvres, et ayant revêtu l’homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé” (Colossiens 3: 1-10).

Le mot grec traduit par “affectionnez-vous” devrait plutôt être traduit par “pensez constamment.” Si nous pensons constamment aux choses d’en haut, nous n’aurons plus le temps de penser aux choses de la terre!

Comprenons-nous: nous devons toujours penser aux choses de la terre, afin de bien accomplir les tâches que nous devons accomplir sur cette terre. Mais notre coeur n’y est pas attaché. Nous ne convoitons plus les choses de la terre. Notre coeur est attaché au Seigneur et aux “choses d’en haut”! Là où est notre trésor, là aussi est notre coeur!
Puisque nous sommes en Christ, nous sommes effectivement morts aux choses de la terre, de la chair et du péché! Et, puisque nous sommes morts à ces choses, nous ne devons plus y penser. Nous ne les convoitons plus! Et c’est ainsi que nous les faisons mourir dans notre vie! Si nous sommes morts à ces choses, elles sont également mortes pour nous!

Puisque nous disposons d’un aussi grand trésor dans notre esprit régénéré, pourquoi nous en priver? Pourquoi continuer à vivre dans la pauvreté spirituelle? Notre grand trésor, c’est le Seigneur Jésus Lui-même! Ne laissons plus notre intelligence non renouvelée nous empêcher de discerner ce trésor!

Quand nous possédons Jésus, nous avons tout! Toutes choses nous ont été données en Christ et avec Lui! Et le plus grand cadeau que le Seigneur nous ait fait, c’est de nous avoir donné une nouvelle nature semblable à la Sienne!

Nous n’avons pas le droit de vivre en dessous des moyens que le Seigneur nous a donnés! Nous sommes co-héritiers de Christ! Nous avons, par la grâce de Dieu, le même héritage que celui dont bénéficie actuellement le Seigneur Jésus! 

Nous sommes assis avec Christ dans les lieux célestes! Christ vit aussi en nous! “
Christ en nous, l’espérance de la gloire!” (Colossiens 1: 27).

Ne laissons pas le malin nous priver de la moindre parcelle de notre héritage! Le meilleur moyen qu’il utilise pour nous en priver, c’est d’obscurcir notre intelligence, et nous empêcher de la renouveler, pour que nous ne puissions pas voir briller la gloire de Dieu dans Sa nouvelle création!

Toutefois, rien, ni personne, n’empêchera le Chrétien déterminé de bénéficier de tout son héritage céleste! Si nous demandons à notre Père Céleste d’ouvrir nos yeux spirituels sur les richesses dont nous disposons en Christ, Il le fera! Il nous aidera puissamment à renouveler notre intelligence!

C’est pourquoi moi aussi, ayant entendu parler de votre foi au Seigneur Jésus et de votre charité pour tous les saints,je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières, afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance, et qu’il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force. Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Eglise, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous” (Ephésiens 1: 15-23).

Amen!

Source : http://bloghvm.wordpress.com/ 

Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter