Par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de vous de n’avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. Romains 12:3
  • ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Le plus grand signe, c’est Israël (1er partie)
de PLEINS FEUX SUR L HEURE JUSTE
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Qui recherchez-vous ?
Matthieu 11:2-3
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Christ est par-dessus toute chose / TIM CONWAY
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Nous ne voyons plus comme autrefois
de BEUTTLER W.H.
Autrefois on disait : «êtes-vous rempli du Saint Esprit ? Avez-vous une vie de prière ? Avez-vous reçu un appel de Dieu? Avez-vous payé toutes vos dettes ? Votre vie est-elle en règle avec Dieu? Dieu est-il avec vous?».... //..... Aujourd’hui, tout cela ne compte plus. Que s’est-il passé ? Dieu a-t-il changé ?




Extrait de prédications données en France par Walter Beuttler, et rassemblées dans un livre : «Dieu ton guide» (1984)

 

Nous pouvons avoir de la pensée de Dieu quand nous passons du temps avec lui, quand nous menons une vie de prière. Beaucoup de prédicateurs ne prient plus aujourd’hui comme autrefois. Je ne peux pas parler de la France, mais le manque de prière est l’une des maladies des prédicateurs des États-Unis. S’il s’agit de préparer un programme, d’organiser des activités et d’y assister, ils sont là, mais lorsque c’est le moment de passer du temps devant Dieu, cela n’en intéresse pas beaucoup. Il fut un temps où ils passaient un moment à genoux avant les réunions, pour chercher la face de Dieu.

Je voudrais insister sur ce qui arrive aux États-Unis, tel que je le vois de mes yeux. Dans le passé, même le chrétien moyen cherchait Dieu. Les serviteurs de Dieu étaient des hommes de prière. Ils croyaient dans l’efficacité de l’onction du Saint Esprit, et leurs pensées étaient en harmonie avec celles de Dieu. Mais maintenant, le manque de prière se fait sentir. Nous avons beaucoup plus de réunions, de programmes spéciaux, que de réunion de prière, et voici ce qui se produit : à cause de [la multiplication des moyens de se distraire], de la télévision, vous ne pouvez plus réunir un bon auditoire le dimanche soir, dans beaucoup d’églises. Les chrétiens restent à la maison devant leur poste! Moi, je n’en n’ai pas, et si vous m’en faisiez cadeau d’un, je le jetterai par la fenêtre! Je ne veux pas de télévision, je veux la révélation!

Pour essayer de remédier à cette situation, on fait du cinéma dans l’église. C’est vrai ! Avec des films à caractère religieux. Il semble que ce soit la seule condition pour avoir du monde qui se déplace. Ils pensent que les gens peuvent bien apprendre quelque chose ainsi [mais cela augmente la passivité des gens et renforce leur caractère spectateur]. Il y a quelques années, vous auriez été renvoyé de l’église si vous aviez parlé de cinéma, et maintenant vous pouvez acheter des films religieux un peu partout [y compris dans les librairies des églises].

 Savez-vous de quoi nous avons besoin ?

C’est que le peuple de Dieu se mette de nouveau à genoux, et qu’il se repente d’être devenu rétrograde ; qu’il cherche la face de Dieu et qu’il prie pour une nouvelle onction du Saint Esprit, comme il le faisait il y a 50 ans.

Mais les gens n’y croient plus maintenant. Je vous donne là mon opinion personnelle bien que beaucoup de personnes, aux États-Unis, partagent mon point de vue. Il fut une époque où nous pensions comme Dieu, et puis, nous avons permis que le manque de prière entre dans nos vies et, avec lui, bien d’autres choses sont venues aussi… Le pire de tout, c’est que la façon de penser du peuple de Dieu a changé; il n’est plus en harmonie avec Dieu, et de plus en plus, il pense comme autrefois, avant sa conversion. C’est pourquoi on ne croit plus devoir enseigner comment le faisait il y a 50 ans. Les opinions ont évolué : ce qui était un prêché hier ne l’est plus aujourd’hui.

Que s’est-il passé ? Les gens disent : «nous voyons maintenant les choses autrement, nous ne sommes plus aussi étroits d’esprit autrefois, nous sommes devenus larges d’esprit, nous sommes devenus plus libéraux ; Dieu est un Dieu de grâce, il voit les choses différemment.»

Comment cela se fait-il ? Sommes-nous réellement devenu plus larges d’esprit? Je ne le crois pas. Ce qui est arrivé, c’est que nous avons perdu le contact avec Dieu, nous ne passons plus de temps devant lui, et nos pensées, autrefois en harmonie avec les siennes, retournent vers les pensées naturelles, de sorte que nous ne voyons plus comme autrefois.

Il n’est pas absolument nécessaire que vous soyez d’accord avec moi sur ce point, mais je vous dis tout simplement ce que je crois. Il fut un temps où on croyait à se verset de l’Écriture : «non par force, non par puissance, mais par mon Esprit » dit le Seigneur.

Maintenant, nous établissons un programme hors de l’onction du Saint Esprit. Les questions posées [aux prédicateurs] actuellement aux États-Unis sont les suivantes : «À quelle école biblique êtes-vous allé ? Combien d’années avez-vous étudié ? Combien de livres avez-vous lu, combien de diplômes, de titre de théologie avez-vous ? »

Autrefois on disait : «êtes-vous rempli du Saint Esprit ? Avez-vous une vie de prière ? Avez-vous reçu un appel de Dieu? Avez-vous payé toutes vos dettes ? Votre vie est-elle en règle avec Dieu? Dieu est-il avec vous

 

Aujourd’hui, tout cela ne compte plus. Que s’est-il passé ? Dieu a-t-il changé ?

Dieu n’a pas changé, mais l’homme a changé, parce que sa pensée n’est plus en harmonie avec celle de Dieu. C’est pour cela que si nous voulons comprendre la volonté du Seigneur, il nous faut offrir nos corps comme un sacrifice vivant, passer du temps avec Dieu, afin que notre pensée soit absolument en harmonie avec la sienne. Et par la puissance, le secours du Saint Esprit, nous pourrons alors discerner ce qui est bon, agréable est parfait dans la volonté divine.

Extrait de prédications données en France par Walter Beuttler, et rassemblées dans un livre : «Dieu ton guide» (1984)

Source : www.lesarment.com

 






 

Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter