Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Marc 11:25
  • ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Esclave par Amour
de DIVERS AUTEURS
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
A celui qui vaincra
Apocalypse 2:7b
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
La puissance de l'intégrité 1/2 / RAYMOND BOURGIER
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Qu’est-ce que la repentance ?
de DIVERS AUTEURS
« Qu’est-ce que la repentance ? » Ce n’est pas une conviction de péché. Vous pouvez être convaincus de péché sans pour cela vous repentir.... NE MANQUEZ PAS CET ENSEIGNEMENT qui est la base pour une vraie conversion.




« La repentance n’est pas le remords d’avoir fait une chose, car alors l’enfer serait peuplé de repentants. Elle est un changement de sentiments à l’égard de Dieu et du péché. Ce n’est pas seulement un changement de vues, mais un changement dans le choix définitif de l’âme… c’est un changement de volonté, de sentiment et de vie, par rapport à Dieu. » (Finney)

 

 

La repentance est la doctrine biblique la plus négligée et la plus impopulaire. Les gens n’aiment pas être appelés à se repentir et préfèrent les églises où l’on fait très rarement et en passant, appel à le repentance. Pourtant la bible parle de la repentance environ soixante fois, et toutes les épîtres sont écrites pour montrer à l’homme la voie de la repentance, afin que personne ne soit dans le brouillard en ce qui concerne le sens et la nécessité de la repentance. Pourtant une multitude de croyants et d’incroyants l’ignorent, mais une fausse repentance signifie une fausse vie chrétienne

Vous demandez : « Qu’est-ce que la repentance ? » Ce n’est pas une conviction de péché. Vous pouvez être convaincus de péché sans pour cela vous repentir. Personne ne peut se repentir avant d’être convaincu, mais d’autre part, tous ceux qui sont convaincus ne se repentent pas… Non, il n’est pas suffisant de regretter d’avoir péché, il faut quelque chose de plus que les larmes. Si la repentance n’est ni conviction, ni regret, qu’est-elle alors ? Est-elle la détermination de mieux faire à l’avenir ? Non ! Faire des efforts pour être meilleur, lire la Bible et prier, est-ce cela la repentance ? Non !…

 

 

Se repentir, c’est se détourner du péché et se tourner vers Dieu, c’est se saisir de ce qui fait notre malédiction et l’arracher avec ses racines mêmes.

 

L’orgueil est une de ces choses, aussi damnable que l’ivrognerie : orgueil de notre personnalité, de notre situation, orgueil des grâces reçues… etc. Nous avons besoin d’être sauvés de notre BON MOI humain, de notre BON MOI religieux ou spirituel, autant que de notre MAUVAIS MOI ! Satan est très subtil, et s’il ne réussit pas à nous faire tomber par ce qui est mauvais en nous, il essaie de nous faire tomber par ce qui est bon en nous… Il peut s’approcher de nous en ange de lumière, et si nous ne veillons pas, il réussit à nous tenir loin de Dieu par notre justice propre. Orgueil, propre justice, fausseté, fraude, hypocrisie, convoitise, duplicité, , tels sont les péchés de votre vie qui vous rendent esclaves, et dont vous devez vous débarrasser résolument. Chassez-les, et avec eux, plusieurs autres mauvaises choses qui sont en vous glisseront furtivement et s’échapperont aussi… La repentance, c’est la réponse de l’âme réveillée à l’appel de Dieu à revenir à la maison paternelle.

Vous-êtes-vous repentis ? Vous êtes-vous détournés du péché et tournés vers Dieu ?

(Source : G. Smith- Vocation Céleste n° 65)

 

 

« Si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous » dit la Bible (Luc 13:3)

Rappelons-nous que les dernières paroles du Seigneur à l’Eglise ne sont pas dans Marc 16, mais dans le livre de l’Apocalypse. A cinq églises sur sept, Il cria : « Repens-toi ! »

Les chrétiens des églises d’aujourd’hui ont besoin du message de repentance. Du côté de Dieu, le seul fondement de la rémission des péchés, c’est le Sang versé de Jésus-Christ, tandis que la part de l’homme en vue de son salut, c’est la repentance et la foi… Christ a déclaré à tous les hommes de tous les temps : « Si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous également ». Il adressait ces paroles aux impies comme aux croyants qui l’entouraient.

L’importance primordiale de la repentance ne doit jamais être amoindrie. L’Ecriture abonde en impératifs concernant la repentance : « Que le méchant abandonne sa voie… » (Es. 55:7),« réformez vos voies et vos oeuvres ! » (Jér. 7:3), « Revenez, revenez de votre mauvaise voie;pourquoi mourriez-vous maison d’Israël  ? » (Ez. 33:11) Sans exception, tous les prophètes subordonnaient les promesses de bénédiction à l’abandon du péché.

Jean-Baptiste naquit à une époque où les services dans le Temple, tels que Moïse les avait ordonnés, avaient cédé le pas aux cérémonies formalistes. « Il prêchait le baptême de repentance pour le pardon des péchés » partout et dans tous les milieux (Lire Marc 1:4-5), et parce qu’il osa porter ce message jusque devant un roi et une reine méchante, il perdit sa tête. Jésus lui rendit témoignage en disant que, parmi les hommes,  il n’y en avait jamais eu de plus grand que Jean-Baptiste.

 

 

Le Seigneur Jésus Lui-même qui vint sur la terre apporter la Bonne Nouvelle n’a pu indiquer un autre chemin conduisant au salut que celui de la repentance : « Repentez-vous et croyez en l’Évangile » (Marc 1:15). « Ses propre disciples partirent et ils prêchèrent la repentance » (Marc 6:12). La réponse de Pierre à ceux qui l’interrogèrent à la Pentecôte quant  à la voie conduisant à Dieu fut : « Repentez-vous et que chacun de vous soit baptisé » (Actes 2:38). Paul déclara aux Athéniens :« Dieu maintenant ordonne aux hommes que tous, en tous lieux, se repentent » (Actes 17:30) Le message de Christ aux églises infidèles du premier siècle fut : « Repens-toi, et pratique tes premières oeuvres, sinon Je viendrai à toi et j’ôterai ton chandelier de sa place » (Apoc. 2:5)

En ces derniers jours, l’Eglise trahit son Maître et a, par conséquent grand besoin de se repentir devant Dieu… Nous essayons de réveiller le monde endormi à la réalité du danger venant d’un ennemi à l’affût des âmes égarées, mais l’écho de notre propre cri ne fait que nous rappeler que nous-mêmes, nous avons, avant les autres, besoin de nous repentir… Les campagnes à grand renfort de publicité et de chants (musique !) sont de pauvres substituts du véritable réveil dans la repentance par le Saint Esprit qui transperce l’âme du pécheur.

Oh ! Revenons à nous-mêmes et jetons-nous à genoux ! ceux qui ne se repentent pas périront sans remède. En tous temps, et pour tous sans exception : « Le salaire du péché c’est la mort ! »

 

 

Nous ne pouvons pas espérer servir le Seigneur et triompher en tout temps, à moins que nous ne retournions à la foi des premiers temps et à nos premières oeuvres. Une église « au cou raide » ne peut espérer quoi que ce soit de plus que ne peut espérer un pécheur impénitent. Non ! « Si vous ne vous repentez pas vous périrez tous ! » Le manque de repentance a toujours attiré le jugement. Dieu ne peut se servir de conduits pollués. « Si nous ne nous repentons pas, nous aussi nous serons touchés par la colère de Dieu qui se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes » (Rom. 1:18). « Enfant de Dieu, pratique la justice et ne pèche plus. Le jugement commence par la maison de Dieu » (1 Pierre 4:17)…

Nous devons nous repentir entièrement et profondément, en nous humiliant devant Dieu, et en confessant et en abandonnant tous nos péchés, et non quelques-uns seulement. Autrement, Dieu peut nous mettre de côté et se servir d’autre moyens et d’autres hommes. On a remarqué que l’Eglise avait connu sa plus grande expansion aux époques où le Seigneur s’était servi d’hommes tout ordinaires, comme Pierre, Peter Waldo, les pauvres hommes de Lyon, Wycliffe et les Lollards, Fox et et les amis, Wesley et ses prédicateurs laïques; Moody et Spurgeon sont des exemples du mouvement du Saint Esprit s’exerçant par le canal d’hommes ne faisant pas partie du « clergé protestant » parce que l’église officielle dormait d’un profond sommeil spirituel.

 

Nous, les prédicateurs d’aujourd’hui, nous n’avons rien de commun avec un Jean-Baptiste qui appelle les hommes à la repentance et dit à Hérode ses péchés, allant jusqu’à sacrifier sa tête. Les prédicateurs qui n’appellent pas les pécheurs et les rétrogrades à la repentance, qui ne pleurent ni ne soupirent, ni ne crient à cause des abominations qui se commettent partout, ne peuvent jamais voir de (véritable) réveil.

 

Malheur aux prédicateurs qui n’ont pas de larmes, dont les prières sont sèches, et qui n’enseignent que de la bouche et non du fond d’un coeur brisé ! Un service non arrosé de larmes, sans soupirs, sans les douleurs de l’enfantement, n’a pas grande valeur. 

 

Les églises où l’on n’entend pas de pleurs, ni de cris de repentance ni de confessions, ni de prières dans les réunions de jeûne, ne peuvent être visitées d’En-Haut. Que Dieu suscite des chrétiens aux coeurs brisés qui chercheront le Seigneur jusqu’à ce qu’un réveil de moralité et de justice visite tout notre pays et éveille les Enfants de Dieu à la réalité de leurs devoirs et de leurs responsabilités vis à vis de Dieu et des hommes.

(Source : Vocation Céleste n° 65)

 

 

 

L’article ci-dessus a été publié il y a plus de 50 ans. Le serviteur de Dieu  qui l’a écrit (nous n’avons pas son nom), pouvait-t-il seulement  imaginer ce que l’on voit dans les « super » églises de notre génération… Certes, aux yeux de leurs membres elles ne sont pas endormies, au contraire leurs pasteurs s’attaquent à tout ce qui est « religieux », traditionnel et formaliste; ces lieux débordent d’agitation, d’activité, de bruit, on pourrait dire plus justement de vacarme. Mais est-ce l’action de l’Esprit Saint qui produit cela ?

-Au lieu de repentance, on y prêche plutôt l’estime de soi, le potentiel que Dieu voit en nous… Pourquoi se repentir ? Le péché ne devient plus un problème, la croix de Christ n’est donc plus indispensable…

-Au lieu de pleurer sous la conviction de péché, on peut alors se livrer au rire, aux bouffonneries; il n’y a de place que pour une louange qui s’exprime charnellement, par le divertissement, par les arts, le théâtre et la danse…

-Au lieu de la sainteté (séparation) qu’engendre de véritables conversions, nous voyons que la conduite, les méthodes employées, les musiques et le langage, les tenues, tout est emprunté aux modes corrompues du monde, pour « servir le Seigneur »,

-Au lieu du respect qu’inspire la Sainte présence de Dieu, la légèreté et le laxisme imprègnent tous les domaines de la vie des chrétiens, des doctrines nouvelles et fantaisistes remplacent la Parole de Dieu,

-Au lieu de Vérité et d’humilité, c’est la réussite, la prospérité, le plus grand nombre de membres pour une plus grande église, qui sont étudiés et enseignés à grande échelle; des quantités d’ouvrages psychologiques proposent des solutions aux problèmes des croyants, problèmes de plus en plus nombreux, ce qui est une conséquence normale lorsqu’on ne prend plus pour appui l’enseignement de la pure et Simple Parole De Dieu, dans laquelle tout nous a été donné pour notre instruction et pour notre bonheur…

-Au lieu du jugement qui vient, d’abord sur la maison de Dieu puis sur la terre entière, on nous annonce un « Kingdom Now », un réveil mondial, dans lequel tout est mis en oeuvre, au prix de graves désobéissances et de manipulations, pour réaliser des plans humains qui s’opposent à l’enseignement du Seigneur sur les temps de la fin, car le règne parfait du Seigneur viendra quand Lui-même posera ses pieds sur le Mont des Oliviers à Jérusalem.

 

 

On ne nous parle pas de l’enlèvement de l’Épouse fidèle et irréprochable qui sera mise à l’abri des jugements, comme au temps de Noé et de sa famille, temps auquel le Seigneur Jésus a pourtant comparé le nôtre, et dont le premier signe qu’Il a donné est celui-ci :

« Gardez-vous d’être séduits… de nombreus faux prophètes s’élèveront et séduiront beaucoup de gens… il s’élèvera de faux christs (faux oints) et faux prophètes, ils opèreront de grands signes et des prodiges, au point de séduire si possible même les élus. Je vous l’ai prédit… Veillez donc, puisque vous ne savez pas quel jour votre Seigneur viendra. » (Matt. 24)

 

« Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. » (Luc 21:36)

 

« Ceux qui me disent : Seigneur ! Seigneur ! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » (Matt. 7:21-23)

 

 

L’équipe connaitrelaverite.com


Source : http://discernerlesondushofar.eklablog.com/ 


Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter