Et, lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Marc 11:25
  • ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Esclave par Amour
de DIVERS AUTEURS
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
A celui qui vaincra
Apocalypse 2:7b
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
La puissance de l'intégrité 1/2 / RAYMOND BOURGIER
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Confiez-vous dans ma Vie
de CHIP BROGDEN
« Confiez-vous dans Ma Vie », voilà ce que l'Esprit nous conseille vivement. Arrête d'essayer, fais-Moi confiance, regarde ce qui arrive.


J'apprends de façon grandissante la nécessité de laisser Dieu agir comme Il le désire avec moi. Cela ne signifie pas qu'en tout temps, je Lui permets de vivre à travers moi comme je le devrais. S'il en était ainsi, je Lui manifesterais une soumission sans faille. Cependant, dans les domaines où je Lui ai permis de répondre à travers moi, les résultats ont été stupéfiants. C'est à travers ces choses que je sais qu'Il est vivant. Je peux Le voir à l'oeuvre à travers moi, comme si j'observais la chose en étant à l'extérieur de moi-même.

Afin de rendre concrète et pratique mon expérience, laissez-moi prendre un incident ordinaire et montrer la façon dont Sa Vie répond à notre place, si nous le Lui permettons. Je ne suis pas une personne patiente par nature, et je suis incliné à la paresse et l'irritabilité. Je peux être parfois difficile à vivre, comme ma femme pourra certainement en témoigner. En une occasion, j'étais particulièrement furieux et sur le point de réagir comme je l'ai toujours fait, en laissant s'exprimer ma nature adamique au lieu de la nature de Christ. Mais afin de tester la suffisance de la Vie de Christ en moi, je me suis tourné intérieurement vers le Seigneur en Lui confessant avec franchise mon incapacité à contrôler ma colère et ma langue. Pour agir ainsi, je ne Lui ai pas demandé Son aide, ni de la force ou de la patience. J'ai simplement déposé cela devant le Seigneur en disant « Puisque moi je ne peux pas, par conséquent Toi, Tu dois. Cela me dépasse, c'est pourquoi je dépends de Toi pour faire ce que je ne peux pas. Si Tu ne veux pas, alors je ne peux pas. » Je ne l'ai pas fait de façon arrogante, mais d'un ton neutre qui se bornait à simplement relater la situation telle qu'elle était. Tant que nous pensons que NOUS pouvons, et même si nous croyons que Dieu va nous rendre capables de faire la chose, nous sommes encore en train d'agir par nous-mêmes et d'essayer de faire notre possible. Nous devons cesser de faire et Lui permettre de faire. Je savais déjà la façon dont cela tournerait si j'essayais de le gérer moi-même.

Après avoir fait cette simple prière, je n'y ai plus pensé, mais j'ai attendu pour voir ce que le Seigneur allait faire en moi. Chaque fois que mon esprit essayait de s'en occuper, la douce et petite voix disait « Confie-toi dans Ma Vie. » Toujours à nouveau durant ces dernières semaines, cette gentille voix m'a guidé à travers des situations impossibles et m'a conduit bien au-delà d'une victoire à court terme, que je n'aurais pas pu remporter avec mes propres efforts. Nous savons que Christ a été tenté dans tous les domaines tout comme nous le sommes, mais sans pécher. Il est au-delà de toutes choses et il n'y a pas une seule situation, un seul problème ou circonstance, qu'Il n'ait pas déjà maîtrisé. Nous ne pensons pas que Christ puisse tomber, ou pécher, ou être pris au dépourvu par l'Ennemi. Pourquoi? Nous avons confiance dans Sa Vie; nous connaissons l'Homme; nous croyons qu'Il est suffisant pour répondre à tous les tests, difficultés, ou tentations. Comme Il vit en moi et que je suis comme un récipient qui contient Sa Vie, pourquoi ne me confierais-je pas dans Sa Vie qui agit en moi, avec la même confiance que j'aurais eu en Lui quand Christ était sur la terre? N'est-ce pas le même esprit? Décidez qu'il en est ainsi.

« Confiez-vous dans Ma Vie », voilà ce que l'Esprit nous conseille vivement. Arrête d'essayer, fais-Moi confiance, regarde ce qui arrive. En faisant ainsi, je peux dire que dans ce cas particulier, mon mauvais tempérament fut comme inexistant; mes paroles furent calmes; mon comportement doux, le Christ vivant s'exprimait Lui-même à travers moi, et ma part se réduisait seulement à me soumettre et à regarder abasourdi la façon dont Sa Nature commençait à s'engouffrer dans ma personnalité. Qui d'autre pouvait montrer autant de patience? Autant d'amour? Autant de paix? Cela ne peut pas être simulé, ni dupliqué en se demandant « Que ferait Jésus à ma place? » puis en essayant de copier Son exemple. Essayer de copier Jésus, c'est le chemin de la frustration et du désespoir. Laissez-moi vous dire de façon incontestable que vous ne rencontrerez jamais un Homme comme Jésus. Essayez pendant un million d'années et vous ne pourrez pas copier Sa personnalité! Votre meilleure tentative pour « être plus comme Jésus » est autant vouée à l'échec que d'essayer de faire pousser une plante sur un rocher. Il n'y a que les personnes fières et ignorantes qui peuvent penser qu'elles pourront être presque comme Jésus.

Non, la réponse est « ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu ». Si je vis, ce n'est pas moi mais Christ. Ce n'est pas Jésus qui est reproduit en moi, c'est Jésus à ma place. Ce n'est pas ma vie, mon travail, mes efforts pour être saint. C'est Christ ma Sagesse, ma Justice, ma Sanctification, et ma Rédemption.

Quand j'apprends à me confier dans Sa Vie pour toutes choses, je me rends compte que les choses lourdes sont moins lourdes. Ce n'est qu'une question de levier. Quand vous souhaitez soulever une charge lourde avec un levier, plus vous appuyez près de la charge, moins vous avez de force pour la soulever. Mais faire confiance à Sa Vie, c'est appuyer d'une telle façon que vous exercez peu de force, alors que le Levier (Christ) fait tout le travail. Nous arriverons bien sûr finalement à un moment où nous serons totalement dans le repos et où nous n'exercerons plus du tout d'effort. « Demandez, et il vous sera accordé. »

Une meilleure analogie est celle que Christ a faite Lui-même. « Prenez Mon joug sur vous, et apprenez de Moi... et vous trouverez du repos pour vos âmes. » Un joug est fait pour deux boeufs. Il était habituel d'atteler un boeuf faible avec un plus fort, afin de fortifier le plus faible des deux. Dans notre situation, nous ne pouvons pas devenir plus forts; nous devons devenir plus faibles. Tout notre problème, c'est que nous sommes trop forts par nous-mêmes. On ne nous demande jamais d'améliorer notre chair, car Dieu l'a jugée indigne d'être sauvée et Il l'a clouée sur la croix. Mais l'illustration du joug nous montre que Christ fait tout le travail pour nous alors que nous recevons les bénéfices de Son labeur. Il ne nous pousse pas par derrière, en nous forçant à faire des choses impossibles comme quelqu'un qui dirige un esclave. Il est à côté de nous, travaillant à nos côtés. Si je prends Son joug sur moi, je suis porté avec Lui. Nous pouvons nous reposer car Il porte toute la charge. Sa Vie n'a pas de limite ni de restriction. Le poids du monde entier n'est pas trop lourd pour Lui. Nous devons donc poser nos fardeaux sur Lui, parce qu'Il s'occupe de nous et Il peut très bien s'en occuper. C'est Son privilège d'agir ainsi.

Paul pensait être quelqu'un de fort jusqu'à ce que Dieu l'ait affaibli. Maintenant Paul se réjouit de ses faiblesses, se vante de son incapacité, et se délecte de ses souffrances. Pourquoi? « Quand je suis faible, c'est alors que je suis fort. » Comment cela se fait-il? Il est enfin conscient que « sans moi vous ne pouvez rien faire », que la force humaine et les efforts personnels ne font que repousser pour un peu de temps l'inévitable défaite; que la vraie force se manifeste à travers le renoncement à soi-même et la confiance en Sa Vie. Car Sa Vie, c'est à dire, Son Etre, Sa Nature, et Son Essence, c'est Christ Lui-même. Aujourd'hui nous avons peut-être besoin de force; Il est ma Force. Demain le besoin sera la patience; Il est ma Patience. La semaine prochaine la demande sera peut-être pour plus de contrôle de soi; Il sera mon Contrôle de Soi. Chaque nouvelle révélation d'une faiblesse et d'un besoin nous donne de nouvelles opportunités de mettre notre confiance dans Sa Vie et d'observer un Christ vivant s'exprimer Lui-même à travers nous.

 Source : http://connaitrechrist.net/

Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter