"Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous !" Romains 8:33-34
DISCIPOLAT NIVEAU 4

Romains 1 Introduction 1ère partie

Orateur : ED MILLER

 

Les épîtres sont des lettres. Dieu s'adresse à vous personnellement.Toutes les épîtres, et il n'y a aucune exception, sont pleines de Jésus. C'est rempli du Seigneur Jésus-Christ. Nous commençons par l'épître aux Romains.

 








Par Ed Miller

Source : http://www.connaitrechrist.net

Le texte qui suit est la transcription d'un message donné en anglais. La forme orale a été conservée, mais des titres de sections ont été ajoutés pour faciliter la lecture. (NdT)

Bonjour et bienvenue dans notre première leçon sur cette merveilleuse épître aux Romains. J'aimerais vous rappeler qu'il n'y a aucun substitut à une totale dépendance envers le Saint-Esprit. Seul le Seigneur peut écrire dans nos coeurs et nous montrer Christ dans ce livre. Par conséquent, inclinons-nous et demandons au Seigneur d'unir nos coeurs pour Le rechercher et qu'Il nous montre Christ.

Prions:

Père, nous Te remercions parce que nous pouvons nous rassembler à nouveau dans Ton précieux nom et autour de Ton précieux livre. Nous nous confions dans le Saint-Esprit. Nous savons Seigneur, que sans Toi, nous ne pouvons pas comprendre Ta parole. C'est pourquoi nous Te demandons de tourner nos yeux à nouveau vers Christ, d'une manière toute nouvelle. Délivre-nous de la chair et du sang, et donne-nous de recevoir cette découverte libératrice qui non seulement nous rend libres mais nous rend aussi davantage semblables au Seigneur Jésus et qui honore Christ. Nous nous attendons à Toi, et nous Te remercions pour Ta parole. Nous Te prions d'agir en nous, dans le précieux nom de Jésus. Amen.

J'aimerais vous présenter le nouveau livre que nous allons étudier. Il s'agit, comme certains l'appellent, de l'Evangile aux Romains. Cette leçon sera une leçon d'introduction. Comme vous le savez, nous n'allons pas commencer au chapitre 1 verset 1. Je suis convaincu que l'on peut si facilement parcourir un livre, sans pour autant en saisir la pensée de Dieu et ce qu'Il a sur Son coeur. La chose importante est de voir le Seigneur. Ce n'est pas parce que nous ne commençons pas au chapitre 1 verset 1 que nous allons tourner en rond. Dans une leçon d'introduction, nous essayons de survoler tout le livre, de voir les choses dans leur ensemble afin de sentir ce qu'il y a sur le coeur de Dieu. Pourquoi Dieu nous a-t-Il donné Romains? Quel est l'objectif et le message de Romains? Qu'est-ce que Dieu veut faire dans nos coeurs et dans nos vies, à travers l'étude de Romains? Par conséquent je vous demande d'être un peu patients, car vos coeurs diront certainement: « Allez, commençons à lire le livre! » Nous le ferons, mais si vous êtes patients et que vous demandez à Dieu d'imprimer dans votre coeur le grand message de Romains, lorsque nous le verrons plus tard par sections, chapitres et versets, tout cela aura davantage de sens pour vous.

ETUDIER LA BIBLE POUR CONNAITRE LE SEIGNEUR, PAS LA BIBLE

Laissez-moi juste vous dire la chose suivante. Je ne veux pas vous perdre avec l'arrière-plan que je vais vous donner. Cet arrière-plan a pour objectif de mieux montrer le Seigneur. J'aimerais également vous rappeler que chaque fois que nous nous réunissons, c'est pour Le voir, Lui. Le Seigneur m'a mis cela à coeur il y a bien des années. Nous ne nous rassemblons pas autour de Romains, de Matthieu, de Genèse, d'Apocalypse ou de n'importe quel autre livre. Dieu ne nous a pas appelés à être des théologiens. Il ne nous a pas appelés à être des érudits de la Bible. Il nous a appelés à connaître Dieu. Il nous a appelés à connaître le Seigneur. Par conséquent toutes ces études n'ont pas pour but de nous rendre plus intelligents, mais de nous rapprocher du Seigneur. Je prie que nous puissions le faire et ainsi nous rapprocher du Seigneur.

L'épître aux Romains est un des plus grands livres que vous puissiez étudier. Pour bien le mettre en évidence, laissez-moi vous donner différents faits et citations, afin de voir ce qu'a été ce merveilleux livre pour d'autres membres du peuple de Dieu dans le passé. Je veux parler de ceux qui ont eu une contribution dans l'histoire de la rédemption. Comme vous devez le savoir, ce livre a joué un rôle primordial dans la Réforme. La raison en est qu'il a eu un impact très important dans le coeur et la vie de Luther, dans le cadre de la Réforme. Quelqu'un a même dit qu'il n'y a jamais eu de réveil qui n'ait pas été le résultat du livre de Romains. Voici ce que Luther dit dans son introduction à son commentaire: « Romains est l'oeuvre maîtresse du Nouveau Testament. » Plus loin il l'appelle encore: « La forme la plus pure de l'Evangile. » Il dit encore, mais je n'ai pas suivi son conseil, que: « Romains mérite d'être connu par coeur, mot pour mot, par chaque chrétien. » Voilà ce que Luther en a dit. J'ai aussi lu qu'un jour, quelqu'un a lu l'introduction de Luther à l'épître aux Romains et que dans l'auditoire il y avait John Wesley. Lorsque John Wesley entendit l'introduction de Luther aux Romains, il dit qu'une grande paix vint dans son coeur. Il dit: « Mon coeur se réchauffa étrangement, et je mis ma confiance en Christ. » Il a mis sa confiance en Christ à travers la lecture de l'introduction que Luther avait faite de ce merveilleux livre aux Romains.

Savez-vous quelle est le deuxième livre le plus publié sur terre? Bien évidement, le premier est la Bible. Le second livre le plus publié est « le voyage du Pèlerin de » John Bunyan. A part la Bible, il y a davantage d'exemplaires vendus de ce livre qu'aucun autre ouvrage. Ecoutez ce que dit John Bunyan au sujet de son livre: « Mon allégorie est basée sur Romains. » Romains est un livre incroyable. Jean Chrysostome (4ème siècle), un des pères de l'Eglise, se faisait lire le livre de Romains 2 fois par semaine pendant les dix dernières années de sa vie. C'est un livre incroyable qui a eu un puissant impact sur le peuple de Dieu dans le passé. Luther aimait l'appeler le catéchisme de l'apôtre, vous pouvez y voir son coeur. Un autre érudit, Frédéric Godet, l'appelle « la cathédrale de la foi chrétienne. » Voici plusieurs expressions utilisées dans les commentaires concernant Romains: « Romains est la moelle de toute divinité », « La clé qui ouvre le Nouveau Testament », « La confession de foi chrétienne », « L'épître la plus divine de tous les apôtres. » Le poète anglais Samuel Coleridge l'appelle: « L'oeuvre écrite la plus profonde qui existe. » C'est une chose vraiment incroyable. Vous voyez, alors que nous arrivons au livre de Romains, j'aimerais que vous compreniez que ce n'est pas un livre ordinaire. Non seulement les commentaires que nous avons vus de ce livre sont exacts, mais il fait aussi partie de la parole inspirée de Dieu. C'est la chose la plus élevée qui puisse être dite au sujet de Romains. Cela dit, lorsque vous entendez des choses comme: « L'oeuvre écrite la plus profonde qui existe », « la théologie la plus complète de la Bible », « l'épître la plus systématique et logique des 21 épîtres » réalisez-vous que Romains est le miroir de l'Ancien Testament? L'apôtre cite l'Ancien Testament plus de soixante dix fois. Et cinquante de ces citations sont des citations directes.

Lorsque vous entendez tout cela, et que vous voyez l'impact que Romains a eu, vous pouvez avoir deux réactions. La première est, bien entendu, la fierté. Je ne sais pas si nous pourrons un jour y échapper, mais je puis vous dire que mon coeur naturel tend à être compliqué. De façon naturelle, j'aime me vanter au sujet de mystères qui sonnent de façon spirituelle. Voici une phrase d'introduction d'un des commentaires que je possède: « Romains est un chef-d'oeuvre de sociologie avec un fort accent sur la polémique et la didactique. » Tout cela sonne comme si vous saviez quelque chose, n'est-ce pas? Lorsque vous commencez à parler ainsi, et à utiliser des mots compliqués, vous pensez: « Comme je peux utiliser et comprendre ces grands mots, je peux vraiment m'attendre à aller de l'avant avec le Seigneur. » Bien entendu, pouvoir faire sortir de sa bouche tous ces grands mots ne signifie pas que vous les avez aussi dans votre coeur. Si cela ne vous rend pas fiers et orgueilleux, la deuxième réaction que vous puissiez avoir est la crainte. Vous direz peut-être que: « C'est trop profond pour moi. Si c'est l'oeuvre la plus profonde de toute la littérature sur la terre, alors je suppose qu'il vaut mieux pour moi que j'étudie autre chose. C'est trop profond pour moi. Ce jargon théologique me fait tourner la tête. Je préfère laisser cela aux intellectuels, à ceux qui connaissent le grec et l'hébreux. Je suis une personne ordinaire sur terre. Je ne comprends pas tout cela. Je ne pourrai jamais comprendre Romains. » En réalité, comme tous les livres dans la Bible, Romains est fondamentalement simple. Laissez-moi vous donner une petite illustration. Lillian et moi sommes grands-parents d'une petite Rachel Lee. Imaginez la discussion suivante entre moi et ma petite fille lorsque je l'ai vue pour la première fois.

-Sérieusement Rachel, comment vas-tu? Tu peux tout dire à Grand-papa. Tu peux tout me dire.

 

-J'ai un problème Grand-père.

 

-Qu'est-ce qui ne va pas, ma petite? 

-Tu sais, j'ai lu un article dans un magazine scientifique et cet article disait que le lait maternel était le meilleur aliment sur la terre. Il disait que le lait de maman était vraiment « profond. » Il est parfaitement formé. Ces composants chimiques sont incroyables. C'est un équilibre parfait entre les vitamines. Le lait de maman est si profond, si compliqué et sophistiqué, je sais que je ne serai jamais capable de digérer tout cela. »

VENIR AVEC UN COEUR D'ENFANT

Je pense que vous voyez où je veux en venir. En réalité, Rachel Lee n'analyse pas le lait de sa maman, elle le boit. Et je suggère, alors que nous en arrivons à Romains, que nous ayons l'attitude de coeur de ma petite fille. Que nous soyons comme des bébés impuissants sans essayer de disséquer Romains et d'en analyser toute la théologie. Si seulement nous venons pour le boire, pour le manger, nous aurons tout ce dont nous avons besoin pour le digérer parce que la seule qualification pour digérer Romains est un coeur d'enfant. Il suffit d'avoir un esprit comme celui d'un enfant. Nous n'avons pas besoin d'une foi forte pour digérer Romains. Une simple foi est suffisante. Je prie donc que Dieu puisse manifester cela dans nos coeurs. Romains est aussi clair que la clarté peut l'être, aussi simple que la simplicité peut l'être.

DIEU COMMUNIQUE A TRAVERS DES LETTRES PERSONNELLES, PAS DES MANUELS TECHNIQUES

Comme Romains apparaît dans la Bible en tant que la première des 21 épîtres, et tout particulièrement comme la première concernant les épîtres sur l'église, je pense qu'il faut dire quelque chose au sujet des épîtres prises dans leur ensemble puis de Romains en tant que premier livre de cette merveilleuse portion des Ecritures appelée « les épîtres ». Premièrement, qu'est-ce qu'une épître? Une épître est simplement une lettre. C'est une lettre personnelle d'une personne à une autre personne ou à un groupe de personnes. Vous vous attendez sûrement à ce que Dieu écrive tout ce que nous aurons besoin de savoir Le concernant Lui, au sujet de la vie, et de l'éternité. Et vous vous attendez peut-être à ce qu'Il écrive cela sous la forme d'un traité, d'un discours ou d'un manuel technique. Si j'étais Dieu et que je voulais vous enseigner, c'est ainsi que je ferais. Mais Il n'écrit pas un manuel technique disant comment faire. Réalisez-vous qu'un tiers de votre Nouveau Testament est composé de lettres? Un tiers de tout le Nouveau Testament est écrit sous forme de lettres. Vous voyez, Dieu n'est pas en train de remplir votre cerveau. Il essaie de communiquer avec votre coeur, et Il choisit des lettres parce qu'elles dégagent une chaleur humaine. Elles communiquent quelque chose. C'est très personnel. Ce sont des lettres de Dieu aux hommes, des lettres personnelles.

Avant de voir Romains plus en détails, laissez-moi vous montrer ce que toutes les épîtres ont en commun. Toutes les épîtres, et il n'y a aucune exception, sont pleines de Jésus. C'est rempli du Seigneur Jésus-Christ. Vous voyez, Paul est l'auteur humain de Romains. Il a écrit 13 épîtres et il ne donne jamais de préliminaire. A chaque fois, sans exception, il arrive directement à Jésus-Christ dans sa première phrase. Il ne tourne pas autour du pot. Dans chacune de ses 13 épîtres, il nous dit d'emblée: « Tournez vos yeux vers Jésus. » L'apôtre Paul a été accusé d'avoir une doctrine de prédilection - l'union avec Christ. Certains disent: « Oh, ça c'est la doctrine préférée de Paul! » Mais ce n'est pas une doctrine de prédilection. C'est la vérité déterminante de la Bible tout entière: l'union avec Jésus. Paul ne pouvait pas dire suffisamment de fois: « En Jésus-Christ. » Plus de 130 fois dans ses épîtres, il utilise l'expression « en Christ Jésus. »

L'UNION AVEC CHRIST EST LA VERITE QUI RESUME TOUTE LA BIBLE

« L'union avec Christ » est la vérité qui résume toute la Bible. Que faut-il entendre par-là? Eh bien, il n'y a pas une seule doctrine dans toute la Parole de Dieu qui n'inclut pas « l'union avec Jésus-Christ. » Je peux vous dire, frères et soeurs en Christ, que cela va vous aider à simplifier votre vie. Pendant des années, j'ai pensé que je devais apprendre des milliers de doctrines. Je pensais que je n'y arriverais pas. Comment est-ce que je pouvais me saisir de ces milliers de doctrines? La réponse se trouve dans la doctrine qui englobe tout. Réalisez-vous cela? Dans la mesure où votre coeur est ouvert à la doctrine qui englobe tout, l'union avec Christ, il est aussi ouvert à toutes les doctrines de la Bible. Vous direz peut être: « Ok, mais je ne sais même pas quel est le sujet d'Abdias. » Et bien vous pouvez être ouverts au message d'Abdias parce que le message d'Abdias est Jésus, et si vous êtes ouverts à Jésus, vous êtes ouverts à tous les messages de la Bible, même si vous ne savez pas de quoi retourne ce message. C'est le secret de toute la Bible. Si Dieu doit nous enraciner dans « l'union avec Christ », il nous enracinera automatiquement dans chaque doctrine de la Parole de Dieu. Par conséquent les épîtres sont pleines de Christ. Et elles mettent toutes Jésus en lumière.

Voici la seconde vérité qui concerne toutes les épîtres. Toutes les épîtres sont des livres explicatifs. Ils expliquent. Réalisez-vous que lorsque Dieu nous a donné la Bible, Il a fait en sorte que le plan de l'Ancien Testament et celui du Nouveau Testament soient exactement les mêmes? En d'autres mots, l'Ancien Testament commence avec de l'histoire, il continue ensuite avec les livres poétiques et se termine avec des prophéties. L'histoire nous donne les faits, la partie poétique nous donne l'explication spirituelle de ces faits, et la prophétie amène le tout à sa consommation, où Dieu est couronné roi. Le Nouveau Testament commence aussi avec de l'histoire, de Matthieu à Actes. Il continue avec les livres explicatifs, les épîtres, les lettres. Ce sont, en quelque sorte, les poèmes du Nouveau Testament. Et, bien entendu, il se termine avec des prophéties: le livre de l'Apocalypse. Dans l'histoire de Matthieu à Actes, nous trouvons l'incroyable vie du Seigneur Jésus. Dans les épîtres nous avons l'explication de cette vie incroyable. Et finalement, dans l'Apocalypse, cette vie incroyable est couronnée et arrive à sa consommation.

Maintenant, pourquoi Romains est-il si important? Il est si important parce c'est le premier des livres explicatifs. Il est tout au début. Vous pensez peut-être que Romains apparait en premier, parce que Romains a été écrit en premier. Pas du tout. Vous voyez, en étudiant la Bible, vous réalisez qu'elle ne nous a pas été donnée dans un ordre chronologique, mais dans un ordre logique. Romains n'est pas placé en premier parce qu'il a été écrit en premier. Selon les meilleurs spécialistes, c'est 1 et 2 Thessaloniciens qui ont été écris en premier, pourtant on les retrouve à la fin des épîtres concernant l'Eglise. Ensuite ce sont Galates, 1 et 2 Corinthiens qui ont été écrites, puis Romains. Il a été le sixième livre écrit par l'apôtre Paul. Selon la chronologie habituellement acceptée, l'apôtre Paul a connu le Seigneur Jésus en l'an 36. C'est-à-dire à peu près six ans après l'ascension du Seigneur Jésus. Et, à peu près quatre à cinq ans après qu'il fut sauvé, il a eu une expérience que personne d'autre n'a jamais eue. Elle est consignée dans 2 Corinthiens 12:2-4, je fais référence au fait qu'il a été ravi jusqu'au troisième ciel dans la présence du Seigneur.

Certains pensent que Paul est en réalité mort après avoir été lapidé. Dans Actes 14, on voit les juifs d'Antioche et d'Iconie qui le lapident et le laissent pour mort. Certaines personnes disent qu'il était vraiment mort. En fait, l'apôtre ne le sait pas. Il dit dans 2 Corinthiens 12:3: « Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait) fut enlevé dans le paradis. » Je suis donc sûr qu'il ne le savait pas, alors comment pourrais-je le savoir? Il ne savait pas s'il était mort ou vivant. Mais la réalité c'est: que ce soit dans son corps ou dans son esprit, il a été élevé dans la présence de Dieu. Il est allé au ciel et a vu le Seigneur. La Bible nous dit qu'à ce moment, il a reçu des révélations incroyables. Je vous rends attentif à cela car lorsque vous lisez Romains ou n'importe quelle autre de ses épîtres, ne pensez pas comme je l'ai entendu: « Et bien, ce ne sont que les belles idées de Paul. » Non ce ne sont pas seulement les belles idées de Paul. Ce ne sont pas les idées de Paul au sujet de Jésus. Ce sont les idées de Jésus sur Jésus. Il a reçu des révélations de Dieu.

Il est l'instrument que Dieu a choisi pour expliquer la vie extraordinaire du Seigneur Jésus. De la même façon que Dieu a utilisé le ventre de Marie pour donner naissance à Christ. Pourtant nous disons que Jésus est venu de Dieu. Ainsi, le Seigneur a utilisé la pensée de Paul pour nous donner Jésus. Pourtant la révélation est de Dieu. Vous vous attendiez peut-être, qu'après son expérience dans le troisième ciel, il revienne sur terre avec son stylo prêt à écrire en disant: « Je vais écrire toutes ces révélations. » Mais, une année est passée et il n'a rien écrit. Deux années sont passées et il n'avait toujours rien écrit. Cinq années sont passées et il n'avait toujours rien écrit. Dix années sont passées avant qu'il n'écrive sa première épître: 1 Thessaloniciens. Il était alors bien préparé. Cet homme avait de l'expérience dans les façons de faire de Dieu. Il connaissait Christ. Il avait été en Christ 22 ans avant d'écrire Romains.

Ceci dit, je sais très bien que ce n'est pas parce que vous êtes sauvés depuis 22 ans, que vous êtes nécessairement mûrs en Christ. Mais Paul est différent. Il est l'illustration du chrétien de la Nouvelle Alliance. Pendant 22 ans, il a regardé à Christ. Par conséquent lorsque vous arrivez à Romains, vous obtenez les richesses d'un homme qui est devenu mature en Christ, et qui a eu de grandes révélations du Seigneur. Certains ont fait remarquer que 2 Corinthiens est la biographie de Paul, en rapport avec sa « vie extérieure », avec toutes les épreuves qu'il a subies. Je pense que c'est juste. 2 Corinthiens est l'autobiographie de Paul. Je pense que Romains est l'autobiographie spirituelle de Paul, le récit de sa vie intérieure. Il est sur le point de nous dévoiler la vie dont il a joui ici-bas. 2 Corinthiens nous parle de la vie qu'il a vécue à l'extérieur. Mais Romains nous parle de la vie qu'il a vécue à l'intérieur.

Laissez-moi maintenant vous présenter plus précisément Romains. Veuillez noter l'endroit où il apparaît dans les Ecritures. Il est situé juste après Actes. Et avant les vingt et une autres épîtres. Comme je l'ai déjà suggéré, Romains est le premier livre d'explication dans les épîtres. Dieu nous a donné Matthieu, Marc, Luc et Jean. Ce sont des livres qui racontent l'extraordinaire vie de Jésus quand Il marchait parmi nous sur la terre. Ensuite, nous arrivons à Actes. Le livre des Actes poursuit la narration de l'incroyable histoire de la vie de Christ, pas d'un point de vue terrestre, mais le montrant élevé et siégeant dans les cieux. S'il vous plaît ne mélangez pas les choses en disant comme certains que ce sont les Actes des Apôtres. Ce ne sont pas les actes des apôtres, ce sont les Actes du Seigneur qui est dans les cieux à travers la vie de Ses apôtres. C'est tout différent. Ce n'est pas du tout la même chose.

Lorsque vous lisez les Actes, vous voyez l'Eglise naître et vous voyez le peuple de Dieu en train de grandir ensemble dans l'union avec Christ, leur tête. Vous les voyez devenir matures, et ils commencent à fonctionner et à travailler en tant que Corps, en tant que peuple, et deviennent l'habitation et le témoignage de Dieu sur terre. Lorsque vous avez fini de lire les Actes, si vous avez un coeur pour le Seigneur, vous êtes à bout de souffle et vous ne pouvez que vous dire: « Oui, c'est cela que je veux. J'aimerais avoir le même amour, la même unité, la même puissance, la même sainteté et la même liberté que ces saints dans les Actes. » L'erreur que font beaucoup de chrétiens est qu'ils regardent dans les Actes, ils commencent à avoir faim et soif, à soupirer après les mêmes expériences et ils essaient de trouver l'explication de cette vie dans les Actes. Mais elle n'est pas dans les Actes, elle est dans Romains. C'est pour cela que Romains vient juste après. Actes a pour objectif de vous donner faim. Actes est prévu pour vous donner soif et dire: « J'aimerais être comme l'Eglise du Nouveau Testament. J'aimerais vivre comme dans Actes. » Comment faire? Venez dans Romains car c'est là où se trouve la grande explication. C'est le livre des « comment », et le début de l'explication de comment vivre et expérimenter une telle vie.

L'EPITRE AUX ROMAINS VIENT EN PREMIER PARCE QU'ELLE EST FONDAMENTALE

Pourquoi la lettre de Romains se trouve-t-elle avant les autres épîtres? Romains vient en premier parce que c'est une épître fondamentale, c'est l'explication fondamentale. 100% de ce qui suit Romains est issu de Romains. Tout est bâti sur Romains. Lorsque vous arrivez à Corinthiens, à Galates, à Ephésiens ou à Colossiens, vous ne faites qu'amplifier Romains. Romains c'est « tous les oeufs dans le même panier. » Romains est l'explication complète. Les autres livres amplifient certains points. Les autres livres illustrent. Les autres livres soulignent et mettent l'accent sur l'un ou l'autre aspect. Mais Romains est le fondement de toutes choses. Lorsque nous en arriverons au message particulier de Romains, je pense que nous verrons pourquoi Dieu en a fait cette fondation, pourquoi Dieu l'a mis en premier. Toutes les autres choses sont construites dessus.

ROMAIN PRESENTE UN SALUT GLOBAL

Permettez-moi d'être très clair concernant Romains. Laissez-moi vous donner trois raisons qui font que Romains est un livre fondamental, pourquoi il apparaît en premier, et pourquoi toutes les autres choses sont construites dessus. Ensuite nous verrons le message de Romains. La première raison est parce que son appel est universel. Comme vous le savez, Dieu a un très grand coeur, et l'Evangile pourrait être appelé « un Evangile global. » C'est pour tout le monde. C'est pour toute la terre. Lorsque vous arrivez à Romains et que vous étudiez le salut, vous voyez qu'il ne s'agit pas seulement d'un salut pour les Juifs. C'est pour toute la terre, pour toutes les personnes quel que soit leur lien avec le péché. Rappelez-vous que Rome était la capitale impériale. C'était la capitale du monde. C'est pour cela qu'il fallait que cette épître soit écrite aux gens de Rome, parce que Dieu souhaitait que l'Evangile, la bonne nouvelle, puisse aller de la capitale au monde entier. C'était la cité impériale. Vous voyez, Rome pensait que le voleur qui était mort avec le Seigneur Jésus n'était pas digne de vivre dans Rome. Mais après avoir mis sa confiance en Jésus, Christ lui a dit: « Tu es digne de vivre dans le ciel. » Nous voyons ainsi comment l'Evangile qui est arrivé à Rome mettait en contraste la façon de voir du monde entier par rapport à la grâce de Dieu.

Paul n'a jamais visité Rome avant d'écrire ce livre. En fait, il est mort à Rome. Certains pensent que Paul a fondé cette église. Peut-être l'a-t-il fait mais pas directement, pas comme avec d'autres églises. Certains ont dit que le livre de Romains était polémique. Polémiquer signifie « argumenter », ils disent qu'en voyant certains problèmes, Paul a commencé à débattre, argumenter et à entrer dans des controverses. Le livre des Galates est un grand livre de polémiques, parce qu'il y a les judaïsants, les légalistes. Dans Galates, il débat et il montre à quel endroit ils se sont écartés de la bonne voie. Mais l'église de Rome n'avait pas ce genre de problème. Ce n'est pas une épître polémique. L'église de Rome était constituée de Juifs et de gentils. Personne ne sait comment l'église a commencé. Je pense que nous en avons juste quelques petits indices dans Actes 2 à la Pentecôte. Vous rappelez-vous quelle oeuvre merveilleuse s'est produite à Pentecôte, et combien de personnes furent sauvées. Dans Actes 2:10 nous lisons: « Et ceux qui sont venus de Rome. » Nous savons donc qu'il y avait des personnes de Rome présents ce jour là. Peut-être certaines ont-elles été sauvées puis sont retournées et ont ainsi formé l'église de Rome. Mais nous ne le savons pas.

Nous savons à partir de la lecture des versets 16:5 et 16:14-15, qu'il y avait au moins trois maisons différentes où ils se réunissaient. Il est donc clair qu'ils se réunissaient à Rome dans des familles. Je pense que les croyants de Rome n'étaient pas très nombreux. Dans les salutations que vous trouvez à la fin, il liste vingt-cinq noms différents. Paul semble en connaître beaucoup d'entre eux. Si j'écrivais à une église et que j'osais lister vingt-cinq noms, ma crainte serait d'oublier quelqu'un. Je pense que Paul a dû aussi avoir cette crainte. C'est pour cette raison que je pense qu'il a listé toute la communauté. Je ne pense pas qu'il ait omis quelqu'un. Je pense donc qu'avec ces vingt-cinq noms, vous devez avoir à peu près tout le groupe des croyants. Il devait y en avoir un peu plus parce qu'il mentionne « ceux de la maison d'Aristobule » et « ceux de la maison de Narcisse. » Il parle aussi « des frères qui sont avec eux », et de « tous les saints qui sont avec eux. » Il a pu y avoir quelques étrangers, mais il semble que vous ayez ici un groupe de 30 à 40 personnes dans cette grande métropole qu'est Rome. Pourtant cet Evangile de Romains est adressé au monde entier.

Certains se sont égarés en exagérant le problème entre les juifs et les gentils. Je réalise bien que les juifs et les païens ont des problèmes entre eux, mais Dieu ne s'occupe pas de cette question ici. Même lorsque Paul commence à discuter au sujet de l'Evangile, il ne dit pas que les juifs croient que pour être béni, vous devez être un descendant naturel d'Abraham ou être circoncis ou encore obéir à la loi de Moïse. Ici, les juifs ne disent pas que la bénédiction était exclusive, une bénédiction messianique uniquement réservée aux juifs. Cette supériorité des juifs ne transparaît pas. Vous ratez le message de Romains, si vous pensez que Paul y combat les erreurs et les hérésies des juifs. Ce n'est pas ce qu'il fait dans le livre de Romains. Lorsque Dieu s'adresse aux gens de Rome à travers l'apôtre Paul, Il ne s'en prend pas aux erreurs de théologie. Il s'intéresse aux erreurs du coeur humain. Il s'adresse à la nature humaine, il va plus loin que tel groupe, tel système de théologie, Il s'adresse au coeur de l'homme. C'est un livre dirigé vers le monde entier. Lorsque Phoebé, la veuve de Corinthe, a apporté la lettre de l'apôtre Paul, car ils n'avaient pas de services postaux à cette époque, elle apportait en réalité un message au monde entier. Elle est allée jusqu'à le capitale impériale, en disant voici un message pour le monde entier. Voilà le sujet de Romains. C'est pour cela que je suggère que ce livre est une épître fondamentale.

ROMAINS PRESENTE UN SALUT COMPLET, PASSE, PRESENT ET FUTUR

La seconde chose qui fait que l'épître aux Romains est si fondamentale, tous ceux qui l'ont étudiée le font remarquer, c'est que Romains met l'accent sur un salut complet. Romains souligne un salut complet, parfois appelé un salut en trois volets. Le salut total est le salut qui embrasse le passé, le présent et le futur. Beaucoup de chrétiens sont limités dans ce domaine et n'ont qu'une vision restreinte et faible de leur salut. Leur salut est habituellement limité à l'expérience que fait une personne lorsqu'elle met sa confiance en Jésus pour la première fois. Ensuite ils disent: « Maintenant j'ai le salut. » Certains ne vont jamais plus loin que cela. Lorsque vous entendez une personne dire cela ou lorsque vous dîtes: « Il est seulement sauvé, c'est tout. Il est juste sauvé », cela montre que vous n'avez pas réellement idée du salut dont Paul parle dans Romains. Peut-être avez-vous entendu cela: « Il est juste sauvé. Je sais qu'il ne vit pas d'une façon très droite mais au moins il est sauvé. » Cela montre que la personne ne sait pas ce qu'est le salut. Vous voyez, dire « juste sauvé » laisse à penser que le salut n'est pas suffisant. Cela laisse à penser qu'il y aurait quelque chose de plus. J'ai entendu des personnes dire en secouant la tête: « Vous savez un tel ou un tel a au moins mis sa confiance dans le Seigneur. Il est au moins sauvé. Il a au moins le salut. » Eh bien, cela montre que ces personnes ont des oeillères quand on en vient au message du Romains.

Lorsqu'une personne est fondée en Romains, dans le plein salut, il lui est impossible de penser dans son coeur à une seconde oeuvre de grâce ou à une bénédiction supplémentaire comme si la première oeuvre était imparfaite. C'est impossible. Le salut complet de Dieu, tel qu'il est présenté en Romains, est absolument suffisant pour tous les croyants. Tout ce dont vous avez besoin c'est du salut de Dieu. Parfois lorsque vous demandez aux chrétiens quel est l'enseignement de Romains, ils répondent: « La justification par grâce par le moyen de la foi. » Est-ce vrai? Oui, c'est certainement vrai. Mais la justification n'est pas le plein salut. Les mots « justification par grâce par le moyen de la foi » ne décrivent que les cinq premiers chapitres. Il y a seize chapitres dans Romains. Romains enseigne également la sanctification par grâce par le moyen de la foi et la glorification par grâce par le moyen de la foi. C'est le salut complet. La façon dont Romains développe le message du salut, inclut tous ces temps, le passé, présent, et le futur.

Avez-vous déjà entendu parler de Brooke Foss Westcott? C'est un brillant érudit de la Parole de Dieu, du dix-neuvième siècle. Une des choses que j'aime chez lui est qu'il avait aussi une connaissance de Jésus-Christ dans son coeur. Il a été professeur à l'université de Cambridge, et évêque de Durham. Il est en particulier connu à cause de sa révision du Nouveau Testament Grec qu'il a mené avec le docteur Fenton John Anthony Hort. On raconte l'histoire d'une jeune fille de l'armée du salut, qui distribuait de la littérature évangélique. Elle lui tendit un trac et lui demanda: « Excusez-moi monsieur, êtes-vous sauvé? » Ce n'est pas le genre de chose qu'il faut demander à M. Westcott! Il lui répondit: voulez-vous dire: « Sotheis, j'ai été sauvé », ou alors « Sezosmenos, je suis en train d'être sauvé », ou encore « Sozomenos, je serai sauvé? » Cette pauvre fille de l'armée du salut ne sut bien sûr que répondre. Cela montre en tout cas que M. Westcott ne désirait pas avoir un salut partiel. Que voulez-vous dire par « Etes-vous sauvé? » Voulez-vous dire: « J'ai été sauvé, je suis en train d'être sauvé ou je serai sauvé? » Romains est le plus grand livre dans la Bible sur le plein salut, le salut complet.

SI VOUS ETES FAIBLES SUR UN ASPECT DU SALUT, VOUS ETES FAIBLES SUR TOUT L'EVANGILE

Il semble que certaines personnes n'arrivent pas à saisir ce salut complet. J'ai entendu des gens dirent la chose suivante: « Je ne vais pas dans cette église parce que le seul Evangile qu'ils y prêchent est le salut, le salut, le salut, chaque semaine c'est la même chose. » Ils disent que le prédicateur y est fort pour parler de l'Evangile mais faible pour parler de la victoire. Réalisez-vous à quel point c'est une contradiction dans les termes? Il est impossible d'être fort sur l'Evangile et faible sur la victoire parce que la victoire est dans l'Evangile. C'est le même message. Bien sûr je comprends ce que ces personnes veulent souligner en disant cela. Elles veulent dire que certaines églises ne prêchent qu'un demi-salut. Elles ne prêchent qu'un petit morceau du salut, là où ça commence. Mais elles ne vous emmènent pas plus loin. Romains va nous montrer tout ce que contiennent les mots « salut » et « Evangile. » Ils incluent tous les aspects du salut. Ceci dit, réalisez-vous que si vous êtes faibles sur un seul aspect du salut, alors vous êtes faibles sur tout l'Evangile? Bien entendu, en parcourant ce livre, nous verrons d'une manière plus détaillée chacun des aspects du salut. Mais pour bien mettre en place les idées, laissez-moi juste vous donner quelques suggestions de ce qu'est la justification, la sanctification, et la glorification. Ensuite nous prendrons le thème de Romains. Le verset 3:24 dit: « Ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ. C'est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu'il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus. Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi? Par la loi des oeuvres? Non, mais par la loi de la foi. Car nous pensons que l'homme est justifié par la foi, sans les oeuvres de la loi. » Le verset 10:10 dit: « Car c'est en croyant du coeur qu'on parvient à la justice, et c'est en confessant de la bouche qu'on parvient au salut. » La justification est liée au salut passé, c'est ce qui arrive lorsqu'une personne met sa confiance en Jésus, lorsqu'elle est sauvée, lorsqu'elle naît de nouveau.

LA JUSTIFICATION EST LA LIBERATION DE LA CULBABILITE ET DE LA CONSEQUENCE DU PECHE

Nous développerons cela davantage, mais en une phrase, voilà le coeur de tout cela. La justification est la libération de la culpabilité et de la conséquence du péché. Voilà ce qu'est la justification. Cela signifie que je ne devrai pas aller en enfer lorsque je mourrai. Je peux aller au ciel. Nous appelons cela le salut dans le passé à cause de ce que Christ a fait pour nous dans le passé, mais nous devons tout de même être un peu prudents lorsque nous appelons la justification, le salut dans le passé. C'est passé par rapport avec Jésus, pas par rapport avec moi. En d'autres termes, le salut passé inclut également le présent et le futur. Vous voyez, certaines personnes peuvent être amenées à mal interpréter ce qu'est le salut passé, et avoir l'idée que: « Vous voulez dire que tous les péchés que j'ai commis avant ma conversion, tous mes péchés passés depuis que je suis né jusqu'à ce que je sois sauvé, sont pardonnés. » C'est vrai, mais cela inclut aussi mes péchés présents et les péchés que je commettrai dans le futur parce qu'ils ne font pas partie du passé par rapport à moi, mais par rapport à ce que Christ a fait. Réalisez-vous que lorsque Jésus est mort, vos péchés étaient du domaine du futur mais vous aussi vous apparteniez au futur. Vous n'étiez pas encore nés. Toute votre vie était future. Vous voyez, Sa mort a été pour tous vos péchés, les péchés passés, les péchés présents et les péchés futurs. Lorsque nous parlons de la justification, et du salut passé, nous parlons de ce que Christ a fait pour nous dans le passé. Qu'a-t-Il fait pour moi dans le passé? La réponse est qu'Il a payé pour tous mes péchés, depuis ma naissance jusqu'à ma mort. Ainsi le salut passé inclut tout autant mon présent que mon futur. La justification est le salut de la culpabilité et de la conséquence du tous les péchés.

Vous avez peut-être entendu des gens interpréter le mot « justification. » Ils disent: « C'est comme si je n'avais jamais péché. » Cela en fait partie, l'ardoise est effacée, mon casier judiciaire est vierge. Il refait ma vie comme si je n'avais jamais péché. Mais la justification est plus grande que cela. Non seulement l'ardoise est effacée, mais sur cette ardoise vide, Il écrit la justice de Christ. Ce n'est pas seulement « comme si je n'avais jamais péché » mais aussi « comme si j'avais toujours été Jésus. » C'est l'autre côté. Vous me direz peut-être mais qu'y a-t-il de plus grand que cela? Pensez-y simplement. La justification c'est que je suis libre de la culpabilité et de la conséquence de chaque péché que j'ai commis, que je commets et que je commettrai, l'ardoise est effacée, et à la place je reçois la parfaite justice de Christ, et le droit de me tenir devant Dieu. Mais ce n'est qu'un tiers de l'Evangile. Ce n'est pas Tout l'Evangile. Ce n'est qu'une petite partie de l'Evangile. Si c'est tout ce que vous avez alors c'est un Evangile incomplet!

LA SANCTIFICATION EST LA LIBERATION DE LA PUISSANCE ET DE L'ESCLAVAGE DU PECHE

Romains nous dit que le salut se conjugue également au présent, c'est la sanctification. Regardez les versets 5:9-11: « A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère. Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation. » Remarquez l'expression: « Serons-nous sauvés par sa vie. » La sanctification peut-être exprimée par ces mots: « la libération de la puissance et de l'esclavage du péché. » C'est l'idée qui est derrière la sanctification. En d'autres termes, c'est la victoire dans la vie dès maintenant. Dans Romains, le péché est représenté comme un maître d'esclaves, cruel, avec un fouet dans sa main. Dieu dit que vous n'avez pas besoin de vous faire battre et d'être soumis à votre tendance à pécher sans pouvoir résister à ce penchant au péché, à la faiblesse de votre chair et à la puissance de l'ennemi. Vous pouvez être libérés de la puissance du péché maintenant. Cet aspect est appelé la sanctification. « Sanctifier » veut simplement dire mis à part. Dans le salut, Dieu nous met à part pour Lui-même pour être saints, pour Lui appartenir. Vous direz peut être « Wahou! Si j'ai été justifié, si tous mes péchés ont été pardonnés, si l'ardoise a été effacée, si la justice de Christ est sur moi, si j'ai été délivré maintenant de la puissance du péché, alors cela doit sûrement me donner un salut complet! » Non, pas encore. Le verset 8:23 dit: « Et ce n'est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l'Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps. Car c'est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l'espérance qu'on voit n'est plus espérance: ce qu'on voit, peut-on l'espérer encore? » Ensuite il continue et montre comment Dieu mettra tout en place pour nous conformer à l'image de Christ.

LA GLORIFICATION EST LA LIBERATION DES RESULTATS ET DE LA PRESENCE DU PECHE

Le verset 13:11 dit: « ...car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. » N'est-ce pas une merveilleuse utilisation du mot « Salut? » Vous voyez, il y a plus que le salut de la culpabilité et de la conséquence du péché. Il y a davantage que le salut de la puissance et de l'esclavage du péché. La Glorification est la libération des résultats et de la présence du péché. C'est un salut glorieux. Maintenant, il est vrai que si vous connaissez Jésus, vous êtes 100% sauvés. Mais il est aussi vrai, que si vous connaissez Jésus, vous n'êtes pas encore complètement sauvés. Ceci dit, soyez prudents lorsque vous présentez cela aux gens. Il se peut qu'ils croient que vous prêchez une hérésie d'une secte ou quelque chose de ce genre. Vous ne serez pas complètement sauvés avant de vous tenir debout devant Dieu dans votre corps ressuscité. Si vous ne croyez pas que vous n'êtes qu'au deux tiers sauvés, frappez votre doigt avec un marteau! Cela prouvera que vous n'êtes pas encore totalement sauvés. Votre réaction le prouvera, à cause de la douleur que vous ressentirez. Le verset13:11 dit: « ...car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. »

J'avais 16 ans lorsqu'en 1958, j'ai pour la première fois mis ma confiance en Jésus en tant que Sauveur. Maintenant, j'en ai 46 et je suis grand-père (NdT ce message a été donné en 1988). Vous direz peut-être que c'est encore jeune. Comment considérez-vous le fait d'avancer en âge? Considérez-vous que vous gagnez du terrain ou que vous en perdez? Vous voyez, selon Romains, dans 10 ans je ne serai pas 10 ans plus vieux, mais 10 ans plus proche. Voyez-vous comment le salut est représenté ici? Le salut est plus près que lorsque vous avez cru pour la première fois, nous nous en approchons, nous nous approchons de la dernière étape de notre salut. Nous distinguons le salut présent, passé et futur pour pouvoir plus facilement en discuter. Mais pour Dieu, le salut n'est pas formé de trois volets. Ce n'est pas la justification, la sanctification et la glorification. C'est ainsi que nous, nous le considérons, mais pour Dieu, c'est une seule et même chose. Lorsqu'Il nous a donné Christ, Il nous a donné le salut. C'est pour cela que j'aime le verset 8:30 qui dit: «Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés. » Dans ce verset Il utilise ce qui est appelé le prophétique, cela nous fait penser au futur, c'est le « temps passé prophétique. » Il dit: « ceux qu'il a justifiés » - c'est la première étape du salut, « il les a aussi glorifiés. » Il place tout dans le passé, comme si nous étions déjà glorifiés. Vous voyez, ce qu'Il veut dire, « le processus du salut est un, et Dieu vous regarde comme si vous aviez déjà été glorifiés. »

Ma mère a déjà goûté un peu petit peu à cette troisième partie du salut. Elle est avec le Seigneur depuis maintenant plusieurs années. Elle n'a pas encore son nouveau corps. Par conséquent, elle a encore d'autres choses à recevoir. Ce que je peux vous dire, c'est que même si ma mère en sait beaucoup plus sur ce que je sais, et même si elle en voit davantage sur Jésus que ce que j'en ai vu, elle n'est pas davantage en sûreté que je ne le suis parce que j'ai déjà la glorification. C'est comme si j'avais déjà été au ciel pendant un million d'années lumière. Voilà à quel point je suis en sûreté. Voilà à quel point vous êtes en sécurité lorsque vous mettez votre confiance dans le Seigneur. Ainsi, Romains est fondamental parce qu'il souligne un salut complet.

Le livre de Romains est fondamental pour une autre raison, c'est le coeur de toutes choses et je l'ai donc gardé pour la fin. Romains apparaît en premier. Romains est le commencement des épîtres, à cause de son message distinctif. Quel est le message de Romains? Le message de Romains n'est pas le salut. Le message de Romains n'est pas le salut complet. Le message de Romains n'est pas la grâce, ce n'est pas la foi, ce n'est pas le salut complet par la grâce par le moyen de la foi. Ce n'est pas le message de Romains. Certains disent que le message de Romains c'est l'Evangile de Dieu en tant que Dieu juste. Ce n'est pas premièrement cela. Le message de Romains est Jésus. Le message de Romains est la révélation de Christ. Romains est tellement « christocentrique. » C'est pour cela qu'il apparaît en premier. Romains est si christocentrique qu'il en devient le fondement de tout ce qui suit. Vous voyez, une des terribles choses qui est apparue ces 100 dernières années est que le salut est devenu un plan. Vous entendez tout le temps parler d'un plan du salut, du merveilleux plan du salut de Dieu, mais le salut n'est pas un plan. Le salut n'est pas une philosophie, ce n'est pas un crédo, ce n'est pas un enseignement et ce n'est surtout pas une formule. Le Salut c'est une personne. C'est le Seigneur Jésus-Christ.

LE SALUT N'EST PAS UN PLAN, C'EST UNE PERSONNE

Que veut dire avoir un salut complet? Cela signifie avoir Jésus. « Salut » est Son nom. Esaïe 12:2 dit: « Dieu est mon salut. » Il est devenu mon salut. Rappelez-vous en Luc 2:29-30, lorsque Siméon, le prêtre, tenait le petit bébé Jésus dans ses bras. Il était prêt de la mort, il a regardé dans les yeux du bébé et a dit: « Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur S'en aller en paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut. » Le salut de Dieu est Jésus. Le Salut de Dieu est Christ. Réalisez-vous que vous pouvez connaître la justification comme une doctrine, la délivrance de la culpabilité, la délivrance des conséquences du péché et ne pas avoir la paix dans votre coeur, ne pas avoir l'assurance que vous êtes sauvés? C'est parce la justification n'est pas une doctrine. C'est une Personne. Jusqu'à ce que vous embrassiez cette personne, vous n'aurez pas la paix et l'assurance. Romains est si christocentrique. L'Eglise du premier siècle ne présentait pas un plan du salut. Elle prêchait Christ. Romains a beaucoup à dire au sujet du salut, mais il ne le dit pas d'une manière centrée sur le salut. Il le dit d'une manière centrée sur Christ. Si vous prêchez le salut en tant que plan du salut alors personne ne sera béni. Mais si vous prêchez le salut en tant que Personne, Jésus-Christ, les gens seront bénis.

LA SAINTETE EST UNE PERSONNE

Vous savez, lorsque vous en arrivez à la seconde étape du salut qui est la sanctification, vous remarquez que c'est un des plus grands sujets de désaccord parmi le peuple de Dieu. Je peux vous dire que tout cela n'est pas une bonne nouvelle, c'est une mauvaise nouvelle. Comment suis-je mis à part? Comment ai-je la victoire sur la puissance du péché? C'est là où vous découvrez qu'il existe des livres de toutes sortes sur le sujet. Vous avez les livres sur « comment être vainqueur » ou sur « comment être victorieux. » Ensuite vous avez les livres sur « la vie plus haute » ou « la vie plus profonde. » Vous trouvez toutes sortes de techniques sur la façon de se reposer sur Jésus. Ensuite vous avez des techniques sur la « seconde bénédiction », sur le « baptême dans l'Esprit » et sur « l'oeuvre de grâce plus profonde. » Ensuite vous avez l'enseignement sur « le perfectionnisme », qui vous dit que vous pouvez être parfaits dans cette vie, que l'ancienne nature peut être éradiquée. Il y a aussi les enseignements sur la délivrance, et comment chasser les démons pour avoir la victoire. Vous voyez, Romains nous donne simplement la sanctification dans les termes de 1 Corinthiens 1:30: « C'est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice, sanctification et rédemption. » N'est-ce pas merveilleux? Christ a été fait sanctification. La victoire est une Personne. La sainteté est une Personne. C'est la vie de Christ.

Romains 1 Introduction 2eme partie ICI


 

 

 

 
NEWSLETTER


 
Inscription Desinscription
Lettres d'info existantes
 
VERSET DU JOUR

Le Rocher de mon salut Psaume 62:3
Mon salut me vient de Dieu, Lui Seul est mon Rocher.

 
POUR LES KIDS

ACTUALITE

www.portesouvertes.fr - Corée du Nord : elle rencontre Christ malgré la propagande

 

www.portesouvertes.fr - Kenya : « Vos prières m’ont sauvé la vie ! »

 

www.infochrétienne.com - “Les garçons ont des pénis, les filles ont des vulves… Ne sois pas dupe”

 

www.infochrétienne.com - France : Un enseignant suspendu pour avoir étudié des textes bibliques en classe

 

 
NOS INTERVENANTS

 
 
NOS PARTENAIRES

Chemins de Vie

 

Eglise Paris Métropole

 

La compagnie Théophile

 

CATEGORIES
- A APOSTASIE FAUSSES DOCTRINES
- A ARRETEZ-VOUS UN INSTANT
- A ENLEVEMENT, LES TEMPS DE LA FIN
- A L ECOLE DU CHRIST
- BÂTIS SUR LE ROC
- DIVERSES EXHORTATIONS
- ENSEIGNEMENTS
- ISRAËL
- LA BONNE NOUVELLE
- LA FIN DES TEMPS
- MEDITATIONS
- SENTINELLE
 
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha77 dans d'autres langues
 
APOCALYPSE 22 : 17
Et l'Esprit et l'Epouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement.
 
RADIO MARANATHA77
 
 
 
 
 
 
 
 
MOTS CLES
 
PLAN DU SITE
Accueil Qui sommes-nous ?

Présentation
Ce que nous croyons
Faire un don

Nos média

Audio

Vidéo

Messages textes

La bonne nouvelle

 

Viens et vois

Le jour J

Discipolat

 

Niveau 1

Niveau 2

Niveau 3

Niveau 4

Femme de valeur Nous contacter
 

 

 

 

© 2011 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter