Vidéo du jour
Voir, c'est suivre Jésus | FERNAND LE GRAND | Résumé
Enseignement du jour
Les prières d'une mère | RAYMOND BOURGIER | Résumé
Édification du jour
La vie offerte en sacrifice
OSWARLD CHAMBERS
Voir le Résumé
Maranatha77 en d'autres langues
Pensée du jour
Message du jour
Portes Ouvertes
Torrent d'Amour
Blog
Torrent d'amour
Amour en action
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
DISCIPOLAT    |    NIVEAU 3
Retour
Le fruit de l'Esprit
de M77
Le Saint-Esprit va commencer à opérer le changement intérieur dans la vie d’un disciple qui a produit du fruit digne de la repentance et a réellement donné sa vie à Jésus. Il va de plus en plus produire le fruit de la vie de Christ en lui.



« Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance » Galates 5 : 22.

 

Il ne s’agit pas du tempérament d’une personne. Dieu ne prend point garde à l’apparence, il regarde au cœur.

 

Le Saint-Esprit va commencer à opérer le changement intérieur dans la vie d’un disciple qui a produit du fruit digne de la repentance et a réellement donné sa vie à Jésus.

Il va de plus en plus produire le fruit de la vie de Christ en lui.

 

 

1) Ceux qui marchent par l’Esprit, manifesteront le fruit de l’Esprit dans leur vie.

 

Nous ne pouvons pas acquérir le fruit de l’Esprit par nos propres efforts. NON !

 

Plus nous marchons par l’Esprit et que nous veillons à ne pas tomber dans la chair, plus le fruit de l’Esprit se verra dans nos vies.

 

Celui qui est mûr spirituellement, marche par l’Esprit et porte le fruit de l’Esprit.

 

Jésus nous dit dans Jean 15 : 4-5 « Demeurez en Moi, et Je demeurerai en vous. Comme le sarment qui ne de lui-même porter du fruit, sil ne demeure au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en Moi. »

 

 

2) Il est bon de différencier le fruit de l’Esprit des dons de l’Esprit

 

Les dons sont donnés pour l’utilité commune et le Saint-Esprit les distribue à chacun en particulier comme Il veut I Corinthiens 12 : 8, 11.

 

Le fruit de l’Esprit fait de nous « une lettre ouverte » que les incroyants peuvent lire.

 

Il est beaucoup plus important que les dons en eux-mêmes. Dieu peut faire parler un âne. Mais ce dernier ne peut pas porter du fruit qui glorifie le Seigneur.

 

Aspirons aux dons spirituels mais veillons surtout à porter du fruit de l’Esprit.

 

Les dons sont utiles pendant notre pèlerinage ici-bas. Le fruit de l’Esprit nous prépare à vivre éternellement avec le Seigneur Jésus.

 

 

3) Le fruit de l’Esprit

 

« Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance » Galates 5 : 22.

 

 

L’AMOUR 

L’amour est le fruit de l’Esprit dont découlent les autres fruits.

 

Nous parlons ici de « l’amour Agape » du Père et non de « l’amour philia »  qui est humain (l’amour donnant donnant qui attend en retour).

 

L’Amour Agape est la nature de Dieu.

C’est un amour divin incompréhensible à la pensée humaine, à notre logique humaine.

Dieu a envoyé son Fils mourir sur la Croix pour nous sauver de nos péchés « Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle. »

 

Dieu est Amour.

 « Mais Dieu prouve son amour envers nous en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous » Romains 5 :7-8.

 

Le Seigneur Jésus s’est sacrifié par amour pour l’homme « « Il n'y a pas de plus grand amour que donner sa vie pour ses amis » Jean 15.13.  

 

Nous sommes appelés à porter et manifester le fruit de l’amour agape.

Un amour qui se donne sans attendre rien en retour.

 

Cet amour met dans nos cœurs la passion pour Christ, la compassion des âmes perdues.

 

Le Seigneur Jésus a prié le Père que nous soyons « uns » : c’est possible quand nous nous aimons de Son amour.

 

Les couples chrétiens, les familles chrétiennes, les communautés chrétiennes etc. sont des témoins puissants en aimant de l’amour de Dieu.

 

Développe dans ta vie l’amour Agape et tu en verras les fruits.

 

 

LA JOIE

Les joies de la terre sont éphémères.

Mais, « il y a d’abondantes joies devant la face de Dieu » Psaume 16 :11.

 

La joie par le Saint-Esprit est un des caractères du Royaume de Dieu

« Car le Royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit » Romains 14 :17.

 

« La majesté et la splendeur sont devant sa face, La force et la joie sont dans sa demeure » 1 Chroniques 16 :27.

 

« Son maître lui dit : C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître. » Matthieu 25 :21.

 

Quand tu marches par l’Esprit, ton cœur est débordant de la joie du Seigneur et Il te suffit pleinement. Ton cœur se ferme aux choses et aux amitiés dans le monde.

 

La joie du Seigneur est contagieuse.

« Quand les justes sont heureux, la ville est dans la joie » Proverbes 11 :10.

 

Dans l’adversité,

« La joie du Seigneur est ta force » Néhémie 8:10.

 

« Et vous-mêmes, vous avez été mes imitateurs et ceux du Seigneur, en recevant la Parole au milieu de beaucoup de tribulations, avec la joie du Saint Esprit, » 1 Thessaloniciens 1:6.

 

« Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur » Philippiens 4 :4.

 

 

LA PAIX

Jésus-Christ par l’offrande de sa vie à la Croix a permis la paix entre le Père et les hommes créés à son image.

« Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près » Ephésiens 2:17.

 

Un des signes d’une vraie conversion est la paix divine qui dépasse notre entendement « la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut imaginer » Philippiens 4 :7.

 

La paix du Seigneur Jésus

Le Seigneur Jésus dit à ses disciples « Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point, et ne s'alarme point » Jean 14 :27.

 

Soyons des artisans de paix

« Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu ! » Matthieu 5 :9.

 

« Le fruit de la justice est semé dans la paix par les artisans de paix. » Jacques 3:18.

 

« Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur » Hébreux 12 :14.

 

« S’il est possible, pour autant que cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes. Romains 12:18.

 

 

La paix transmis par le Seigneur

« Ne vous inquiétez de rien; mais en toute circonstance demandez à Dieu dans la prière ce dont vous avez besoin avec un cœur reconnaissant.

Et la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que l’on peut imaginer, gardera vos cœurs et vos pensées en communion avec Jésus-Christ » Philippiens 4:6-7.

 

Dans les difficultés, les besoins de la vie quotidienne, le Seigneur nous enseigne à croire en Lui, à ne pas nous inquiéter.

Alors la paix pourra garder nos cœurs et nos pensées en communion avec le Seigneur Jésus.

Chérissons cette communion avec le Seigneur.

 

La paix que le Seigneur Jésus donne est permanent, dans notre être intérieur, notre esprit régénéré.

Paul termine sa lettre aux Thessaloniciens :

« Que le Seigneur de la paix vous donne lui-même la paix en tout temps, de toute manière ! Que le Seigneur soit avec vous tous ! » 2 Thessaloniciens 3:16.

 

Après sa résurrection, Jésus apparut à ses disciples leur dit « Que la paix soit avec vous ! » Jean 21 :21.

Et c’est pour nous aussi.

 

 

LA PATIENCE

Un fruit si important dans nos relations et pour servir le Seigneur.

« Or, Moïse était un homme fort patient, plus qu'aucun homme sur la face de la terre » Nombres 12:3.

Moïse avait compris sa mission mais il manquait encore de patience. Il a fait justice lui-même en tuant un égyptien qui frappait un de ses frères hébreu (Exode 2 :11-12).

 

Il s’enfuit de devant Pharaon, et il se retira dans le pays de Madian. L’Eternel permit qu’il y restat 40 ans pour paître le troupeau de son beau-père Jethro afin de lui enseigner la patience.

Il en avait besoin pour conduire Israël le peuple de Dieu encore formaté par la mentalité d’Egypte.

 

« Or, il ne faut pas qu'un serviteur du Seigneur ait des querelles; il doit, au contraire, avoir de la condescendance pour tous, être propre à enseigner, doué de patience » 2 Timothée 2:24.

 

 

Dieu permet les épreuves pour nous apprendre la patience

« … l'épreuve de votre foi produit la patience ».

Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien. » Jacques 1:3-4.

 

« Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment. Vous avez entendu parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin que le Seigneur lui accorda, car le Seigneur est plein de miséricorde et de compassion » Jacques 5:11.

 

« Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l’affliction. Persévérez dans la prière » Romains 12:12.

 

 

La patience nous aidera à persévérer jusqu’au bout de notre course terrestre, jusqu’à l’avènement du Seigneur

« Soyez donc patients, frères jusqu'à l'avènement du Seigneur » Jacques 5:7.

 

« … soyez patients, affermissez vos coeurs, car l'avènement du Seigneur est proche » Jacques 5:8.

 

« Que le Seigneur dirige vos coeurs vers l'amour de Dieu et vers la patience de Christ ! » 2 Thessaloniciens 3:5.

 

 

LA BONTE

Dieu est riche en bonté. Et nous sommes appelés à lui ressembler.

C’est répété plusieurs fois dans la Parole de Dieu.

« L'Eternel est miséricordieux et compatissant, Lent à la colère et riche en bonté » Psaumes 103:8 / Psaumes 86.15 / Psaumes 145 : 8 / Joël 2:13

 

« ils refusèrent d'obéir, et ils mirent en oubli les merveilles que tu avais faites en leur faveur. Ils raidirent leur cou; et, dans leur rébellion, ils se donnèrent un chef pour retourner à leur servitude. Mais toi, tu es un Dieu prêt à pardonner, compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et tu ne les abandonnas pas, »

 

Israël avait le cou raide et refusait à maintes reprises d’obéir à l’Eternel. Mais Dieu est lent à la colère et riche en bonté. Il ne les abandonna pas.

 

Et Il n’abandonna pas non plus l’humanité à son péché. Il vint nous sauver de nos péchés en Jésus-Christ.

 

Dans ta marche chrétienne, rappelle-toi :

« Les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisées, ses compassions ne sont pas à leur terme ; Elles se renouvellent chaque matin » Lamentations 3 :22-23.

 

Le Seigneur nous appelle à être bon et miséricordieux envers les autres comme Il l’est envers nous.

 

 

LA BENIGNITE

La bénignité a plusieurs synonymes : Bienveillance, Bonne disposition (de cœur), Bonté.

 

Les desseins bienveillants de Dieu envers nous

« C'est pourquoi aussi nous prions continuellement pour vous, afin que notre Dieu vous juge dignes de la vocation, et qu'il accomplisse par sa puissance tous les desseins bienveillants de sa bonté, et l'oeuvre de votre foi » 2 Thessaloniciens 1 : 11.

 

 

Nous avons besoin d’avoir de bonnes dispositions de cœur les uns envers les autres.

« Pour ce qui vous concerne, mes frères, je suis moi-même persuadé que vous êtes pleins de bonnes dispositions, remplis de toute connaissance, et capables de vous exhorter les uns les autres. » Romains 15 : 14.

 

Un fruit nécessaire dans la communion fraternelle mais aussi envers notre prochain.

 

Ce fruit nous préservera de mauvaises pensées envers les autres et gardera nos cœurs à ne pas murmurer ni médire, ni à poser des actes malveillants.

 

 

LA FIDELITE

La fidélité a pour racine le mot « foi ».

Notre foi en la fidélité de Dieu nous donne de l’assurance dans notre marche chrétienne.

Nous avons une confiance absolue en Dieu.

Car,

Dieu est fidèle. C’est sa nature.

Sa fidélité est grande.

« Ta fidélité est grande. Ta fidélité est incomparable. Nul n’est comme Toi ô Seigneur, grande est ta fidélité » un chant tiré du livre des Lamentations 3 :23 « Oh ! Ta fidélité est grande ».

 

Si nous sommes infidèles, Dieu demeure fidèle

La chair, qui nous fait regarder les choses d’ici-bas, nous rend infidèles à Dieu.

Mais,

« si nous sommes infidèles, il demeure fidèle, car il ne peut se renier lui-même » 2 Timothée 2.13.

 

Veillons à marcher par l’Esprit pour que nous soyons fidèles dans nos engagements envers Dieu et envers les hommes (dans le couple, la famille, le travail etc.).

Des fois, nous faisons des vœux insensés dans nos prières. Nous ne les tenons pas.

Et c’est valable dans nos relations avec nos semblables.

 

La repentance t’emmènera alors dans une nouvelle dimension pour veiller à être fidèle envers Dieu et envers les hommes.

Quand tu te repens, le Saint-Esprit peut œuvrer en toi et approfondir dans ton intelligence renouvelée la compréhension et la capacité de la fidélité selon Dieu.

 

Alors tu seras un témoin puissant en étant fidèle dans tes engagements.

 

La tromperie, la trahison contraire de la fidélité

La fidélité humaine est limitée et peut se changer en tromperie, en trahison.

« Un témoin fidèle délivre les âmes, mais la tromperie profère des mensonges » Proverbes 14 :25.

 

Mais selon Dieu, « l’ami aime en tout temps » Proverbes 17 :17. Il est fidèle malgré les situations adverses.

 

Servir le Seigneur fidèlement

« Ce qu’on demande des dispensateurs, c’est que chacun soit trouvé fidèle » 1 Corinthiens 4.2.

« Ils se consacraient fidèlement au service du sanctuaire » 2 Chroniques 31 :18.

Soyons fidèles dans notre service pour Dieu.

 

Celui qui est fidèle est digne de confiance

« Et je rends grâces au Christ Jésus, notre Seigneur, qui m'a fortifié, de ce qu'il m'a estimé fidèle, m'ayant établi dans le service » 1 Timothée 1:12.

 

Choisis la voie de la fidélité

« J'ai choisi la voie de la fidélité » Psaume 119 :30.

Version Darby.

 

D’autres versions mettent « J’ai choisi la voie de la vérité ».

Celui qui est fidèle est vrai. Il hait le mensonge.

 

 

LA DOUCEUR

La douceur humaine : un caractère, comportement doux, affectueux envers quelqu’un.

Le fruit de la douceur n’est pas un acte que nous posons. C’est une attitude intérieure qui vient de notre relation intime avec le Seigneur.

 

Apprenons du Seigneur Jésus

Le fruit de la douceur et l’humilité caractérisaient le Seigneur Jésus pendant sa mission sur terre.

« Chargez-vous de mon joug, et apprenez de moi, parce que je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos de vos âmes » Matthieu 11 :29.

La douceur découle d’un cœur humble, un caractère divin.

 

L’homme est naturellement orgueilleux (héritage du serpent ancien qui a conduit Adam et Eve à désobéir à Dieu « Et le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point certainement; car Dieu sait qu'au jour où vous en mangerez vos yeux seront ouverts, et vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal » Genèse 3 :.4-5.

 

Comme le Seigneur Jésus,

« Revêtez-vous donc, comme des élus de Dieu, saints et bien-aimés, d'entrailles de miséricorde, de bonté, d'humilité, de douceur, de patience » Colossiens 3 :12.

 

Un esprit doux et paisible

Dans la vie de couple

« … mais l'homme caché du coeur, dans l'incorruptibilité d'un esprit doux et paisible qui est d'un grand prix devant Dieu » 1 Pierre 3 :4.

 

Attention à une apparence de douceur en public, dans l’assemblée des saints, alors que le couple se déchire et se querelle en privée.

 

C’est le problème de beaucoup de couples, de familles, de relations humaines etc.

 

Le contraire de la douceur et l’humilité sont l’orgueil et la dureté.

Dans le service

Paul a conseillé à Timothée de reprendre le vieillard avec douceur.

C’est une marque de respect aux cheveux blancs.

« Ne réprimande pas durement le vieillard » 1 Timothée 5 :1.

 

« Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceurGalates 6 :1.

 

Et,

« Soyez tous d'un même sentiment, sympathisants, fraternels, compatissants, humbles, ne rendant pas mal pour mal, ou outrage pour outrage » 1 Pierre 3 :8.

 

Demandons au Seigneur ce fruit si précieux afin de vivre dans la paix intérieure et dans nos relations avec les autres.

 

 

LA MAITRISE DE SOI

La tempérance dans certaines versions de la Bible.

 

La maîtrise de soi (ou la tempérance) selon le Seigneur ne dépend pas de notre tempérament extraverti ou intraverti.

 

Nous avons tous besoin d’apprendre à nous maîtriser et à mourir à nos passions et désirs humains.

Le Saint- Esprit commence à agir en nous depuis que nous avons rencontré le Seigneur Jésus.

A la Croix, le vieil homme a été crucifié avec Christ. L’homme nouveau (notre esprit) dépend entièrement du Seigneur et vit pleinement la maîtrise de soi.

 

Laissons le Saint-Esprit amener cette vie dans notre âme et la modeler à ce que nous puissions poser des actes de tempérance et de maîtrise pour glorifier le Seigneur.

 

Tel un athlète qui exerce ses muscles, la tempérance (la maîtrise de soi) s’acquiert en veillant à notre marche quotidienne par la conduite du Saint-Esprit.

 

Ne désespère jamais. Ne prends pas pour référence ton tempérament. Marche avec foi et confiance et tout ton être (esprit, âme et corps) sera sanctifié jour après jour.

 

L’apôtre Pierre nous conseille :

D’être empressé à rechercher ce fruit.

« Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui regarde la vie et la piété, par la connaissance de celui qui nous a appelés par la gloire et par la vertu, 4 par lesquelles il nous a donné les très-grandes et précieuses promesses, afin que par elles vous participiez de la nature divine, ayant échappé à la corruption qui est dans le monde par la convoitise...;

5 pour cette même raison aussi, y apportant tout empressement, joignez à votre foi, la vertu; et à la vertu, la connaissance; 6 et à la connaissance, la tempérance; et à la tempérance, la patience; et à la patience, la piété; 7 et à la piété, l'affection fraternelle, et à l'affection fraternelle, l'amour » 2 Pierre 1 :3-7.

 

Apprenons avec les disciples de Christ

Jacques et Jean étaient appelés par le Seigneur Jésus « fils du tonnerre » Marc 3 :17.

Ils ont même demandé au Seigneur Jésus à être l’un à la droite et l’autre à gauche quand Il serait dans la gloire (Marc 10 :35-37).

 

Pierre

Il était d’un tempérament vif, impulsif.

Il coupa l’oreille d’un des soldats qui venait arrêter le Seigneur Jésus « Simon Pierre, qui avait une épée, la tira, frappa le serviteur du souverain sacrificateur, et lui coupa l'oreille droite » Jean 18 :10.

 

Pour les enseigner, le Seigneur les a choisis dans des situations particulières.

 

Pour la résurrection de la fille du chef de la synagogue

« Et il (Jésus) ne permit à personne de l’accompagner, si ce n’est à Pierre, à Jacques, et à Jean… » Marc 5 :37.

 

A la transfiguration du Seigneur Jésus

« Et après six jours, Jésus prend avec lui Pierre, et Jacques, et Jean son frère, et les mène à l'écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière » Matthieu 17 :1.

 

Il les a aussi choisis pour l’épauler dans la prière à Getshémané.

« Il prit avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée… Il leur dit alors : Mon âme est triste jusqu’à la mort ; restez ici, et veillez avec moi…. Et Il vint vers les disciples, qu’il trouva endormis, et il dit à Pierre : vous n’avez donc pu veiller une heure avec moi ! Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l’esprit est bien disposé mais la chair est faible » Matthieu 26 :36-41.

 

Leur mission après l’œuvre du Saint-Esprit dans leurs vies

L’apôtre Pierre

Le Seigneur Jésus lui dit dans Matthieu 16 :18 « Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle »

Jésus-Christ est la pierre angulaire sur laquelle l’Eglise est bâti.

Et il a donné à l’apôtre Pierre de bâtir l’Eglise primitive dès Actes 2 à l’effusion du Saint-Esprit et ouvrir l’Evangile aux Nations chez Corneille (Actes ch 10).

 

L’apôtre Jacques dirigeait l’église de Jérusalem. Il est aussi l’auteur de l’épître à son nom (épître de Jacques) qui nous enseigne à maîtriser la langue.

 

L’apôtre Jean est à l’origine du livre de l’Apocalypse et des épîtres qui portent son nom (les 3 épîtres de Jacques) sur l’amour.

 

Prends du temps dans la prière et même le jeûne (si le Saint-Esprit t’y conduit) et la méditation de la Parole.

Le Saint-Esprit t’apprendra à maîtriser tes pensées, tes actes, tes paroles.

 

 

Conclusion

 

Nous avons développé le fruit du Saint-Esprit.

 

Fortifie-toi et aies bon courage. Laisse le Saint-Esprit t’enseigner jour après jour.

Tu verras le changement opéré à travers les circonstances qui se présentent sur ton chemin journalier.

 

 

N’hésite pas à nous contacter pour toute question.

 

 

Le Seigneur Jésus revient bientôt.

"Maranatha! Viens, Seigneur Jésus".

 

 

Que le Seigneur te bénisse et te garde

 

En Christ notre Seigneur,

 

L'équipe Maranatha77

 

© www.maranatha77.com

 

Retour

 

 

 

© 2020 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter