• ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Comment vaincre le péché
de CHARLES FINNEY
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Marche avec Dieu
Galates 6:14
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
L'univers en un mot ! / DIVERS AUTEURS
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
ACTUALITES
Retour
République centrafricaine : l’espoir après le cessez-le-feu
de www.portesouvertes.fr
En Centrafrique, un accord de cessez-le-feu vient d’être signé entre la Séléka et les anti-Balaka. Une première étape vers la paix, qui doit être soutenue par la prière.







En Centrafrique, un accord de cessez-le-feu vient d’être signé entre la Séléka et les anti-Balaka. Une première étape vers la paix, qui doit être soutenue par la prière.

 

« Il n’y aura pas toujours des ténèbres sur ce pays »

 

« Le chrétien est celui qui se nourrit d’espoir. Je ne peux donc qu’espérer que ce soit le début de la fin ». L’archevêque de Bangui, Dieudonné Nzapalainga, continue d’œuvrer pour la paix en Centrafrique. Pour lui, maintenant que le cessez-le-feu est signé, il faut désarmer les cœurs. « Si un combattant est convaincu qu’il faut essayer de faire la paix, il déposera les armes. Il trouvera autre chose pour gagner sa vie ».

 

Ce message d’espoir rappelle les mots du prophète Esaïe : « Levant les yeux au ciel et regardant la terre, on n'y trouvera que détresse, obscurité, ténèbres de l'angoisse, et l'on sera poussé dans la nuit la plus noire. Mais il n'y aura pas toujours des ténèbres sur ce pays envahi par l'angoisse.» (Es. 8 : 22-23)

 

 

Vers un gouvernement de coalition ?

 

L’accord de cessez-le-feu, signé le 23 juillet à Brazzaville (Congo), prévoit la fin des combats. Il enterre également l’idée de partager en deux la Centrafrique, et n’évoque pas la question du désarmement. Cet accord est présenté comme la première étape d’un processus de réconciliation.

 

Selon des sources sur place, des négociations seraient en cours pour former un nouveau gouvernement, qui inclurait des Sélékas et des anti-Balakas. Néanmoins, des défenseurs des droits de l’homme déplorent que certains criminels de guerre présumés pourraient ainsi accéder au pouvoir politique.

 

 

Une paix qui reste fragile

 

De nouveaux combats ont eu lieu depuis le cessez-le-feu. Ainsi, au moins 22 personnes ont été tuées dans des affrontements le 31 juillet. Un nouveau contingent de soldats sera envoyé par l’ONU le 15 septembre. Un renfort pour ramener de l’ordre dans le pays.

 

Sur place, les chrétiens qui le peuvent continuent à se retrouver pour prier et louer Dieu car ils savent que c’est ainsi qu’ils pourront tenir bon dans les souffrances.

 

 

Sujets de prière

 

- Remercions Dieu pour la foi et la persévérance des chrétiens sur place,

- Prions pour qu’il y ait une réconciliation sincère en Centrafrique,

- Prions pour l’Eglise, que Dieu l’aide à jouer son rôle dans la société centrafricaine.

 

Photo : Contrôle militaire à Bangui – RCA

 

Source : www.portesouvertes.fr

 


Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter