• ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Un chrétien a-t-il le devoir d’aimer Israël ?
de DIVERS AUTEURS
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Que faire avec ma poutre ?
Matthieu 7.5
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Faits glorieux ! / FRANCK ALEXANDRE
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
ACTUALITES
Retour
Nigéria : les islamistes de Boko Haram décapitent un enfant chrétien de 6 ans !
de Voice of the Martyrs
Les terroristes mitraillèrent le village puis s’attaquèrent aux fidèles à la machette et au couteau, causant la mort d’un très grand nombre de fidèles et provoquant la fuite de la population. Un témoin, présent sur les lieux, Sawaltha Wandala, 55 ans, a r






Les faits remontent au 1er juin, mais Voice of the Martyrs vient seulement de rapporter cet atroce témoignage de première main. Dimanche 1er juin dernier au matin, une centaine de terroristes musulmans de Boko Haram, tous en tenues militaires, ont investi le village, majoritairement chrétien, d’Attagara (État de Borno), dans le nord du Nigéria à proximité de la frontière avec le Cameroun, alors que se tenait le premier service religieux dans l’église du village.

 

Les terroristes mitraillèrent le village puis s’attaquèrent aux fidèles à la machette et au couteau, causant la mort d’un très grand nombre de fidèles et provoquant la fuite de la population. Un témoin, présent sur les lieux, Sawaltha Wandala, 55 ans, a raconté la boucherie.

 

Arrivant pour le deuxième service dominical, il a vu ces monstres s’acharnant sur un enfant de 6 ans puis jeter son corps pantelant dans un fossé. Sawaltha Wandala se précipita auprès de l’enfant atrocement blessé mais vivant, et l’emmena de toute urgence pour le conduire dans un hôpital du Cameroun tout proche du village.

 

Sur son chemin il fut arrêté par cinq djihadistes de Boko Haram qui lui arrachèrent l’enfant des bras et le décapitèrent sous ses yeux ! Ils s’en prirent ensuite à lui le frappant à coups de branches d’arbre et pensant l’achever en lui frappant la tête avec une grosse pierre. Ils le laissèrent sur place le croyant mort et baignant dans son sang. Il a survécu et nous offre ce nouveau témoignage de la barbarie de Boko Haram.

 

Voice of the Martyrs (25 août)

 

 

Source :  http://www.signes-et-promesses.com/

 



 

Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter