• ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Ouganda : elle pardonne à son père qui l’a maltraité pendant des mois
de DIVERS AUTEURS
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Au-delà de nos capacités
Jean 15 :5
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
J'ai choisi Jésus / DIVERS AUTEURS
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
De la Grâce à la Prophétie (2)
de GERALD FRUHINSHOLZ
Les 2000 ans (50 jubilés x 40 ans) sont en train de se terminer ; la parenthèse se ferme (comme la porte de l'Arche de Noé !) ... avant que le Royaume de Dieu ne soit rétabli sur la terre.



« Tenez-vous prêts, car le Fils de l'homme viendra à l'heure où vous n'y penserez pas. Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi ! » - Matthieu 24 :45

 

 

La nourriture au temps convenable

 

Selon le contexte, nous voyons que Jésus parle des temps de la fin, et cette nourriture » dont il est question, est la Prophétie. Le temps convenable (ou marqué) est le temps kaïros. En grec, chronos désigne le temps qui passe, tandis que kaïros parle du temps prophétique. Le chapitre 24 est précisément le chapitre prophétique de Matthieu, qui mentionne 7 fois « L’avènement du Fils de l’Homme ».

 

Jésus termine ce chapitre en racontant la parabole des deux serviteurs : celui qui donne la bonne nourriture est sage et prudent, tandis que l’autre est méchant et hypocrite, disant : « Mon maître tarde à venir ». Selon le Seigneur donc, il semble être gravissime d’occulter l’Avènement du Fils de l’Homme. Et le Seigneur de mettre en parallèle l’histoire de Noé : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’Avènement du Fils de l’Homme » (v 37). Aujourd’hui, la porte de l’Arche de Noé est en train de se refermer. N’est-il pas temps de donner la bonne nourriture ?...

 

 

Souffrir avec Christ - être un soutien pour Rachel qui accouche

 

Comme la nature souffre (déjà Paul l'avait entrevu, et aujourd'hui, c'est un vrai sujet !), nous souffrons également « les douleurs d'enfantement ». Paul rajoute alors : nous avons à « souffrir avec Christ, pour être glorifiés avec Lui » (Rom 8:17).

 

La femme est l'image de l'Eglise (Eph 5:22-32). Et comme Paul le souligne en 1Tim 2:15, « c'est la femme qui, séduite, s'est rendue coupable de transgression. Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère ». Prophétiquement, la femme parle de l'Eglise - comme Adam parle d'lsraël [1] - elle doit porter du fruit, et littéralement enfanter le Messie.

Dans la pensée juive, la femme juive est celle qui « fait venir » le Messie par son mérite, ses qualités, sa foi (Prov 31). Ainsi, dans les derniers jours où nous sommes, elle souffre les douleurs de l'enfantement - comme Rachel qui a accouché dans ta douleur de Benjamin. Il y a là une identification avec Israël qui souffre actuellement de cette situation d'opprobre de la part des nations et de persécution des pays islamiques...

 

 

Le Royaume spirituel

 

Mettre l'accent sur le Royaume qui vient ne doit pas bien sûr nous détourner du présent Royaume dans lequel nous vivons et que Jésus définit en Matthieu 5.

Les Juifs mais aussi les apôtres (juifs) ne concevaient qu'un Royaume, qu'une idée de la venue du Messie, celle d'un Messie glorieux qui allait bouter les Romains hors du pays et rétablir le Royaume de David. Les Juifs avaient cette espérance de jours meilleurs imposés par Dieu Lui-même, ils avaient soif d'une vraie restauration des choses anciennes.

 

 

Les disciples ont fini par comprendre l’idée du Royaume spirituel, avec l’enseignement du Saint-Esprit. Pierre le précise en Actes 3:20-21 : « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu'il envoie Celui qui vous a été destiné, Jésus-Christ, que le ciel doit recevoir jusqu'aux temps du rétablissement de toutes choses dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes ».

 

Pierre explicite les choses : il y a d’abord « un temps de rafraîchissement » (2000 ans), dans l'attente et en vue des « temps de rétablissement (ou restauration) de toutes choses » [2].

 

Jésus a confirmé ce temps de rafraîchissement précédant les temps glorieux de l'Avènement. En Luc 4, Jésus lit la haftarah d'Esaïe 61, et Il s'arrête sans finir la phrase : « L'esprit du Seigneur, l'Eternel, est sur moi, car l'Eternel m'a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m'a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance ; Pour publier une année de grâce de l'Eternel… ». Nous savons que la phrase n'est pas finie, mais Jésus proclame cette ‘’année de grâce’’, littéralement "un temps de faveur" pour le monde.

 

 

La suite, selon Esaïe 61, est : « ... un jour de vengeance de notre Dieu ; pour consoler tous les affligés... ». Et l'on comprend tous les affligés, tous les chrétiens persécutés (il n'y en a jamais eu autant que de nos jours !), mais la Bible continue et parle « des affligés de Sion » - il s’agit d’enlever l'opprobre du peuple juif (v 3) :

 

« Pour accorder aux affligés de Sion, pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu, afin qu'on les appelle des térébinthes de la justice, une plantation de l'Eternel, pour servir à Sa gloire ».

 

 

Pour servir à Sa gloire

 

Et voilà le sujet d'Israël sur le devant de la scène ! Israël, que les théologiens avaient écarté du plan de Dieu, est vraiment là au coeur des desseins divins. Israël demeure « la prunelle de l'oeil de Dieu » - honte à ceux qui n'ont pas l'amour de Sion ! Car si Dieu a fermé les yeux sur Son peuple pendant un « laps de temps », ne croyons pas qu'Il l’a oublié. Israël est gravé dans les mains de Dieu... « Une femme oublie-t-elle l'enfant qu'elle porte ? » (Es 49 :15-16).

 

 

Dieu s'est détourné de son propre Fils - Yeshoua', qui a porté le péché du monde sur la croix, étant devenu malédiction.

D'une certaine façon, Dieu a fermé les yeux sur son « Fils premier-né » - Israël, durant le temps des 2000 ans d'exil. Mais 3 ans après l'ouverture du camp d'Auschwitz, Israël renaissait, comme prémices du Royaume de David. Comme me le partageait un guide israélien : « Gérald, as-tu vu le parallèle entre les 3 ans entre Auschwitz et la renaissance d’Israël, et les 3 jours entre la mort de Jésus et sa résurrection ? »…

 

 

En tant que chrétiens, nous sommes aujourd’hui appelés à « célébrer Sa gloire » selon Ephésiens 1 :3-14, dans le Royaume spirituel qu'est l'Eglise. L'Evangile a été porté jusqu'aux extrémités de la terre, l'Eglise a rempli son mandat en proclamant l'Evangile et en produisant des actes de foi et d'amour dans le monde ; les 2000 ans (50 jubilés x 40 ans) sont en train de se terminer ; la parenthèse se ferme (comme la porte de l'Arche de Noé !) ... avant que le Royaume de Dieu ne soit rétabli sur la terre.

 

C’est un des aspects du message pour aujourd’hui : « Sommes-nous prêts à accueillir le Messie-Roi ?... »

 

 

Le grand Jour - haYom haHou

 

« L’Eternel sera Roi de toute la terre ; En ce jour-là, l’Eternel sera le seul Eternel, et son Nom sera le seul Nom » - Zach 14 :9. Dans le seul livre de Zacharie, l’expression « En ce jour-là » (be yom haHou) est donnée plus de 20 fois. Dieu a hâte ! Il est le Maître du temps ('Atiq yomim - l'Ancien des Jours), mille ans est comme ‘’un jour’’, mais Dieu a hâte de voir ‘’le Jour’’ arriver. « En ce jour-là... Je répandrai mon Esprit sur toute chair » (Joël 3).

 

C'est « le Jour de l'Eternel » - yom Adonaï- ce jour grand et terrible (Joël 2 :31). Esaïe parle également du yom naqam - le jour de vengeance (ou de sainteté) ; Dieu se venge de ses ennemis. Sommes-nous alignés sur les pensées de Dieu ?... Nous n'avons pas le choix, nous devons nous aligner, et considérer la volonté divine qui est de venir établir sur terre (imposer) Sa justice, Sa paix, Son Esprit.

 

C'est la condition pour être qualifiés et acceptés pour accueillir l'Epoux !

 

Ayons l'huile suffisante pour notre lampe...

 

 

Source : www.preparezlechemin.com

 


Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter