Vidéo du jour
La valeur d'une âme | EMCITV | Résumé
Enseignement du jour
A l'écoute de Dieu | Ricky Andriamparany | Résumé
Édification du jour
Un fils légitime
CHEMINS DE VIE
Voir le Résumé
Maranatha77 en d'autres langues
Pensée du jour
Message du jour
Portes Ouvertes
Torrent d'Amour
Blog
Torrent d'amour
Amour en action
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Repenser les dons spirituels partie 1
de FRANK A. VIOLA
Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune (1 Corinthiens 12:7-10).



Aujourd’hui, je commence une nouvelle série intitulée Repenser les dons de l’Esprit. L’ensemble de la série sera de 12 messages. Donc moins trois messages par semaine, ça va durer un certain temps. Si vous trouvez que ces messages peuvent aider, vous pouvez les partager avec vos amis.

Dans 1 Corinthiens 12:7-10, Paul traite de la manifestation du Saint-Esprit en disant:

Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune. À l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse, à un autre une parole la connaissance selon le même Esprit, à un autre la foi, par le même Esprit, à un autre le don des guérisons par le même Esprit, à un autre le don d’opérer des miracles, à un autre la prophétie, à un autre le discernement des esprits, à un autre la diversité des langues, et encore à un autre l’interprétation des langues.

Comme son nom l’indique, la manifestation de l’Esprit Saint nous est donné par Dieu pour  manifester, faire connaître ou afficher-la présence de Jésus-Christ à et par Son Église.

Puisque le travail du Saint-Esprit est de glorifier et de révéler le Christ (Jean 16:13-14), la manifestation de l’Esprit est conçue pour dévoiler le Christ. Les manifestations spirituelles sont données par la grâce de Dieu, par conséquent, Paul appelle les «dons spirituels» (charisme dans le grec, 1Cor 12:4, 30, 31.).

Tous les neuf dons que Paul énumère dans le texte ci-dessus sont miraculeux dans leur nature. Autrement dit, ils affichent Christ d’une manière surnaturelle. Tout au long du NT, Paul fait une saine distinction entre le fruit de l’Esprit et les dons de l’Esprit.

Le fruit de l’Esprit affiche le caractère de la vie de Dieu dans le croyant. La manifestation de l’Esprit affiche la puissance de la vie de Dieu par le croyant. Le fruit de l’Esprit est lié à notre marche. La manifestation de l’Esprit est liée à notre service. Le Fruit traite du caractère de Jésus. Les Dons manifestent le ministère de Jésus.

Les manifestations spirituelles ont été un point sensible pour le peuple de Dieu depuis des siècles. Certains ont embrassé l’idée que ces dons ne sont plus présents dans l’église.

Ces gens sont appelés « cessationistes», car ils croient que les dons spirituels ont cessé d’exister. Mais l’idée du cessasionisme est sans fondement biblique. Le témoignage de l’Écriture, ainsi que l’histoire de l’église démontre que les dons de l’Esprit ont été en vigueur dans l’église depuis qu’ils ont été donnés le jour de la Pentecôte en l’an 30.

Cependant, parmi ceux qui acceptent la pérennité ou la poursuite de manifestations spirituelles, il ya eu deux écoles de pensée dominantes:

1) Les dons spirituels doivent être recherchés et encouragés, car ils sont l’apogée de la spiritualité.

2) Les dons spirituels doivent être entravés et découragés, car ils sont facilement abusés et souvent cause de division, de confusion et de mal.

Nous appellerons la première vue la position charismaniaque et le second point de vue de la position charisphobique. Je soutiens que les deux positions sont déséquilibrées.

Une erreur cardinale que font beaucoup de croyants, est de confondre les dons spirituels avec la vie spirituelle. Le But suprême de Dieu pour ses enfants, c’est qu’ils grandissent et se développent dans la vie spirituelle (1 Pie. 2:1-2). Alors que nous grandissons dans la vie du Christ, nous nous rapprochons de la réalisation du dessein divin d’être rendus conformes à l’image de Jésus-Christ (Romains 8:28-29;. 2 Corinthiens 3:18). Nous commençons aussi à fonctionner dans le ministère. Et le fonctionnement efficace nécessite l’exercice des dons spirituels.

En termes simples, les dons spirituels sont les outils par lesquels nous exprimons la vie spirituelle et le pouvoir spirituel. En d’autres termes, les dons sont les ustensiles qui nous permettent d’apporter la nourriture spirituelle à d’autres.

Maintenant je vous demande, lequel est le plus important-le don ou la vie? De toute évidence, la vie est plus importante que le don, la nourriture est plus importante que l’ustensile. Cela aurait-il vraiment de l’importance si on vous avait servi un morceau de steak avec une cuillère plutôt qu’une fourchette? Bien qu’il soit plus facile de servir un steak avec une fourchette, la substance de ce qui est servi est de plus grande importance que l’ustensile par lequel il est servi.

De même qu’il est tragique de placer les dons spirituels au dessus de la vie spirituelle, c’est aussi une grave erreur que d’insister sur la vie spirituelle au détriment des dons spirituels. En raison de la trop grande importance accordée par certains aux dons spirituels, et les exactions qui ont suivi, certains ont choisi de minimiser et même d’ignorer carrément le rôle des dons spirituels dans la vie de l’église.

Alors que les dons spirituels ne sont certainement pas une mesure de la spiritualité, ils sont cependant essentiels à la pleine expression de la puissance spirituelle et indispensable pour le service spirituel. Pour utiliser une métaphore, nous ne devons pas laisser les vilaines manières  de table de certains, nous empêcher d’utiliser les ustensiles sanctifiés que Dieu met à notre disposition à Sa table.

Bien que la nourriture puisse être plus importante que l’ustensile, c’est une erreur de jeter les ustensiles de cuisine. Notez l’exhortation de Paul aux Corinthiens pour exercer les dons spirituels:

Aspirez aux dons les meilleurs.. . (1 Cor. 12:31). . . Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie (1 Cor. 14:1). . . De même, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l’édification de l’église que vous cherchiez à en posséder abondamment (1 Cor. 14:12). . . Que faire donc, frères? Lorsque vous vous assemblez les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation. . . (1 Cor. 14:26). . . aspirez au don de prophétie, et n'empêchez pas de parler en langues. (1 Cor. 14:39)

Bien que les Corinthiens étaient coupables d’avoir abusé des dons spirituels, Paul ne leur a jamais dit d’arrêter de les exercer. Bien au contraire ! Paul a réprimandé les Corinthiens pour leurs excès. Mais il a fait suivre cette réprimande par une solide instruction sur le bon usage des dons spirituels. Le point central de Paul était que la vie spirituelle (qui s’exprime par l’amour) aura la prééminence sur les dons spirituels (cf. 1 Cor. 13:1-8).

Selon Paul, les dons spirituels doivent toujours être utilisés dans le seul but d’édifier le Corps du Christ plutôt nous-mêmes. C’est pourquoi Paul parle de la centralité et de la suprématie de l’amour dans 1 Corinthiens 13, au milieu de son discours sur les dons spirituels dans les chapitres 12 et 14. Les dons sont régis par l’amour pour nos frères et sœurs. Ils doivent être utilisés pour l’édification du Corps dans la vie spirituelle.

A suivre….

Source : http://www.blogdei.com

 


Retour

 

 

 

© 2020 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter