Vidéo du jour
Dieu a fermé leurs yeux 1/2 | RAYMOND BOURGIER | Résumé
Enseignement du jour
Le don de discernement des esprits - Partie 2 | FRANCK ALEXANDRE | Résumé
Édification du jour
Viens et vois
CHEMINS DE VIE
Voir le Résumé
Maranatha77 en d'autres langues
Pensée du jour
Message du jour
Portes Ouvertes
Torrent d'Amour
Blog
Torrent d'amour
Amour en action
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
La vocation suprême de l'Eglise
de FRANK A. VIOLA
l'Eglise est le Corps de Christ. L'Eglise est le réceptacle, le véhicule qui manifeste et exprime la nature, la personnalité et la vie de notre Seigneur Jésus-Christ. Pour le dire simplement, l'Eglise est l'expression terrestre de notre Seigneur céleste.


Ephésiens 4:10 "Celui qui est descendu, c'est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses".

Ephésiens 1:22-23 "Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Église, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous".

Nous considérons le besoin du Seigneur pour l'heure actuelle. Dans notre dernière session, nous avons passé du temps à discuter de la finalité suprême de Dieu. Nous avons noté que Dieu a en vue un objectif et une fin clairement définis. Il y a quelque chose dans le coeur de Dieu qui cherche à être satisfait. Et nous avons dit que cette intention Divine est l'ultime objet de toutes Ses relations avec nous. En d'autres termes, tout ce que Dieu fait en nous et à travers nous est en vue de l'accomplissement de Son intention. Nous avons dit aussi que le but que Dieu cherche à atteindre, le dessein qui est dans Son coeur, est simplement l'accomplissement universel de Son Fils, ce Fils béni. Toutes les choses qui ont été créées parlent de Lui, elles dévoilent et manifestent le caractère de notre Seigneur Jésus-Christ.

Nous avons aussi insisté sur le fait que Dieu remplit toutes choses au niveau humain. Autrement dit, l'intention du Seigneur de remplir toutes choses par Son Fils béni, et Il commence par remplir des personnes, c'est-à-dire des êtres humains. La finalité ultime de Dieu est d'avoir une race de personnes qui sont conformes à la ressemblance de Son Fils - de disposer d'une race entière, d'un groupe entier d'êtres humains, qui ont le caractère du Seigneur Jésus constitué dans leur être. Nous avons aussi noté que Dieu utilise le réceptacle de l'Eglise pour réaliser Son but. C'est à l'Eglise de réaliser et d'exprimer Christ dans Sa perfection. Car Ephésiens nous dit que l'Eglise est Son accomplissement, Sa plénitude qui remplit tout en tous.


La mission principale de l'Eglise

Dans cette deuxième partie, j'aimerais partager au sujet de l'Eglise, et particulièrement sur la vocation suprême de l'Eglise. Et par vocation, je sous-entends travail, tâche ou mission. Quelle est la vocation suprême de l'Eglise - - quelle est sa mission principale? Encore une fois, nous regarderons l'Epître aux Ephésiens, qui nous expose cette vérité spirituelle essentielle qu'est la pensée éternelle de Dieu concernant Son Fils et concernant l'Eglise. Aussi j'aimerais commencer par définir ce qu'est l'Eglise. Colossiens 3:10-11 dit:

Ayant revêtu l'homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l'image de celui qui l'a créé. Il n'y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous.

L'Eglise est un nouvel homme. C'est le Corps de Christ. L'intérêt d'un corps est d'exprimer la vie qui est en lui. L'intérêt de mon corps est de révéler et manifester ma personnalité. De même l'Eglise est le Corps de Christ. L'Eglise est le réceptacle, le véhicule qui manifeste et exprime la nature, la personnalité et la vie de notre Seigneur Jésus-Christ. Pour le dire simplement, l'Eglise est l'expression terrestre de notre Seigneur céleste. Cela mérite d'être répété: c'est l'expression terrestre de notre Seigneur céleste. Ce n'est pas une institution; ce n'est pas une organisation; ce n'est même pas un groupe de personnes de toutes nationalités qui sont réunies ensemble. Car les Ecritures disent qu'il n'y a ni Grec ni Juif, ni esclave ni libre dans l'Eglise. L'Eglise est une nouvelle race, une nouvelle humanité, une nouvelle espèce. L'Eglise n'est pas un groupe de personnes qui se rassemblent et partagent le même but. L'Eglise n'est rien de moins que Christ sur la terre dans une expression corporative.

L'Eglise est un groupe de personnes dans lequel Christ est tout et en tous. C'est un groupe de personnes au milieu duquel Christ est toutes choses, c'est un organisme céleste, c'est un Corps plein de vie, c'est un peuple qu'Ephésiens 2:15 appelle « un seul homme nouveau. » C'est une nouvelle race du genre humain. Toutes les distinctions et nationalités terrestres ne rentrent jamais en compte quand on parle de l'Eglise, car l'Eglise est simplement Christ, Christ, tout et en tous.


Le témoignage de Jésus

Dans Ephésiens 4:1, Paul nous exhorte à marcher d'une manière digne de la vocation qui nous a été adressée. Mais quelle est cette vocation? Hé bien, si l'Eglise est le Corps de Christ, si l'Eglise est Sa perfection qui remplit tout et en tous, alors nous pouvons dire que la vocation suprême de l'Eglise est d'être l'accomplissement de Christ sur la terre. Voilà l'appel que Dieu adresse à l'Eglise, ce qu'Il désire qu'elle soit. En d'autres termes, Dieu a appelé l'Eglise à être le réceptacle qui maintient et exprime le témoignage de Jésus. L'Eglise est ici pour manifester au monde, aux dominations et aux autorités, et à ses propres membres, la personne de ce Christ glorieux, le fait qu'Il dirige et qu'Il règne, et qu'Il est le Seigneur absolu de tout l'univers. L'Eglise doit devenir l'accomplissement de Christ. Elle doit manifester et exprimer le Seigneur Jésus-Christ à ce monde et aux royaumes célestes. Elle doit être la perfection de Christ sur la terre. C'est le témoignage de Jésus.

Avant de remplir toutes choses, Dieu commence par remplir ce premier réceptacle qu'est l'Eglise. L'Eglise est appelée à porter sur la terre le ministère du Seigneur Jésus-Christ. Quand des hommes voient l'Eglise, ils voient Christ. Ils voient Sa nature, Ils voient Son caractère, Son amour, Sa compassion. Pourtant, Dieu a en vue quelque chose de plus concernant la vocation de l'Eglise. L'Eglise se tient sur cette terre pour la justice de Dieu, pour amener Christ dans ce qui Lui est appartient.

En d'autres termes, toutes choses ont été créées pour le Fils de Dieu; cette terre a été créée pour Jésus. Et l'Eglise est ce groupe de personnes qui se tient sur cette terre pour la justice du Seigneur. Ils déclarent que cette terre appartient au Seigneur Jésus, et dans leurs actions, dans leurs pratiques et dans leur témoignage, ils apportent la preuve de ce fait, que Christ est le Seigneur suprême de l'univers. C'est l'Eglise qui restaure la souveraineté de Dieu; c'est l'Eglise qui ramène la souveraineté absolue de Dieu sur la terre, où Christ peut être tout et en tous. C'est la vocation suprême de l'Eglise, mes frères, de représenter la perfection universelle de Christ. Dieu a donné à l'Eglise non seulement le privilège, mais la responsabilité d'établir la souveraineté absolue de Son Fils là où Il peut remplir toutes choses.

C'est quelque chose de très élevé! C'est une importante vocation, n'est-ce pas? Dieu nous a appelés ensemble à exprimer le Fils de Dieu dans Sa plénitude, à être ici pour Sa justice sur la terre. Pour l'essentiel, il s'agit de Le ramener sur la terre en étant ce réceptacle de Sa perfection. Mais laissez-moi continuer en partageant avec vous quelques uns des points qui sont sur mon coeur concernant le caractère de l'Eglise. j'aimerais être un peu plus pratique ici. Comment l'Eglise peut-elle porter le témoignage du Seigneur Jésus-Christ comme Souverain et Règle de vie de l'univers? Comment peut-elle le faire? Quelles sont les caractéristiques de l'Eglise selon le regard de Dieu?

Je pense que cela implique quatre choses. Je crois qu'il y a quatre principes caractéristiques de l'Eglise suivant le dessein de Dieu. Et j'aimerais que vous visualisiez ces choses avec moi. j'aimerais que vous envisagiez cet axe en particulier, « est-ce que l'Eglise, telle que vous la connaissez, réalise sa vocation suprême? »


Les quatre principales caractéristiques de l'Eglise

Voici les quatre caractéristiques qui définissent l'Eglise telle que Dieu la voit:

1. L'Eglise est une. Ephésiens 4:4 dit, « Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation. »

Le Corps de Christ est un. Il y a seulement une Eglise. Il y a seulement un Christ. Pensez à cela. Pourquoi le Corps de Christ est un? Parce que tous les membres qui forment le Corps partagent la même vie, la vie du Chef Ressuscité, le Seigneur Jésus-Christ. Nous tous sommes membres les uns des autres; mais cela s'étend bien au delà. De même, tous les frères et soeurs de cette ville ne font qu'un. Pourquoi? Parce que nous partageons la même vie. Aussi, il n'y a pas de schisme, il n'y a pas de division dans l'Eglise. Car l'Eglise est une.

2. L'Eglise est le terrain d'entraînement d'utilité spirituelle. Ephésiens 4:11 dit, « Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l'oeuvre du ministère et de l'édification du corps de Christ. »

Tous les éléments essentiels divins sont appris dans l'Eglise; l'Eglise est le laboratoire de Dieu pour apprendre la vie conforme à Christ. Dieu a donné des dons à l'Eglise, des hommes et des femmes qui enseignent Sa parole pour faire grandir la vie de Christ dans l'Eglise et dans les croyants, pour les amener à la conformité à Son Fils. Et non seulement cela, mais Dieu utilise les relations avec nos frères et nos soeurs comme un terrain d'entraînement, par lequel nous pouvons apprendre les leçons que Dieu veut nous enseigner afin d'apprendre Christ. C'est dans l'Eglise que nous apprenons l'oubli de soi. C'est là que nous apprenons les leçons de la Croix, les leçons de l'interdépendance, de l'amour, du sacrifice personnel, de l'unité, de l'humilité, etc. L'Eglise est le terrain d'entraînement d'utilité spirituelle; il est le centre d'entraînement, c'est le lieu où Dieu équipe Son peuple pour être utile à Son dessein.

3. L'Eglise tient solidement sous la direction de Christ. Retournez à cette phrase éloquente, riche de sens spirituel dans Ephésiens 1:22. « Il a tout mis sous ses pieds, et il l'a donné pour chef suprême à l'Église. »

Le Seigneur Jésus est le chef de l'Eglise. Ephésiens 4:15 dit: « Mais en professant la vérité dans l'amour, nous croîtrons à tous égards en celui qui est le chef, Christ. » Dans ce verset, le dessein de Dieu est précisé à nouveau. Il désire que nous grandissions en Lui, dans Son caractère et à Son image. Ephésiens 5:23 le présente de cette façon: «Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Église qui est son corps, et dont il est le Sauveur. »

C'est une préoccupation vitale, et j'oserais dire qu'elle est directement liée au besoin du Seigneur. Bien-aimés, l'Eglise n'a qu'une seule Autorité, Il n'y a qu'une seule personne dirigeante dans l'Eglise et c'est le Seigneur Jésus-Christ. Elle ne connaît aucun autre chef. Tout groupe de personnes, même appartenant au peuple de Dieu, qui ne se met pas sous la direction de Christ, est autre chose que l'Eglise. Pourquoi? Parce que l'Eglise tient fermement à la direction, à l'organisation, à l'autorité de Christ. Elle existe et elle vit de la vie de Jésus, avec une humble soumission à Sa souveraineté. Il résulte de cette constatation, que quand un peuple met joyeusement Jésus sur le trône en tant que Chef, là vous avez l'Eglise!

4. Tous les membres de l'Eglise sont actifs. Ephésiens 4:16 dit, « C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans l'amour. »

Je comprends que ceci soit un passage difficile, mais j'aimerais éclairer quelques phrases pour vous aider à y voir plus clair. Lisons-le à nouveau. « C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance (combien de liens participent à l'église? Tous), que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage (il y a l'unité), tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans l'amour. » Notez que chaque partie fonctionne dans l'Eglise. Sinon, l'Eglise sera handicapée.

Aussi dans l'Eglise chaque membre participe, chaque membre sert, chaque membre donne, chaque membre enseigne: en théologie, cela s'appelle la doctrine du "sacerdoce de tous les croyants". Avez-vous déjà entendu cette phrase? Je suis sûr que oui. Le sacerdoce de tous les croyants, qu'est-ce que cela veut dire? Cela veut dire que dans l'Eglise, chaque membre est un prêtre. L'Eglise est un sacerdoce spirituel. Mais quelle est la fonction d'un prêtre? C'est de servir, d'enseigner et de participer. L'Eglise, alors, est un sacerdoce dans lequel chaque lien apporte la vie de Dieu.


Le dysfonctionnement actuel

Nous avons ici les quatre caractéristiques qui dépeignent le caractère et la nature de l'Eglise, et la façon dont elle devient la perfection de Christ. Mais laissez-moi vous poser une question, mes frères. A la lumière de ce que j'ai partagé avec vous, l'Eglise, que vous et moi connaissons, réalise-t-elle sa vocation suprême? Est-elle le parfait modèle de l'expression du Christ vivant? Je pense que nous connaissons tous la réponse si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes. La réponse est non. L'Eglise est en échec et ceci est la question centrale qui va droit au coeur du besoin actuel du Seigneur.

Vous voyez mes frères, le Seigneur a besoin que l'Eglise amène et réalise Son dessein éternel. Il a besoin d'elle pour accomplir Sa finalité suprême. L'Eglise doit être Son accomplissement qui remplit tout en tous. Mais de nos jours, l'Eglise a échoué à appréhender, comprendre et empoigner son appel. L'Eglise a sombré dans un triste état. Elle s'est éloignée de son appel originel et de sa vocation. J'espère vous faire prendre conscience de l'importance de tout cela. En faisant ainsi, j'aimerais reprendre brièvement ces quatre caractéristiques et vous inciter à examiner l'état de l'Eglise en ce moment.


L'Eglise est divisée

Dieu a appelé l'Eglise à être une, mais l'Eglise est extrêmement divisée et fragmentée. Les serviteurs du Seigneur sont séparés les uns des autres. Laissez-moi vous donner un exemple. En venant ici ce soir, je pense que j'ai compté six églises différentes, toutes à un kilomètre les unes des autres. En fait, une église faisait face à une autre dans la même rue. Je pense que c'était une église Baptiste et une église Chrétienne, l'une en face de l'autre.

Dieu n'a jamais désiré cela. Dieu n'a jamais souhaité qu'il y ait des centaines d'églises dans la même ville. Je vous défie de lire tout le Nouveau Testament et de vous poser la question, « Combien d'églises y avait-il dans une ville du Nouveau Testament. » Vous verrez qu'il n'y avait qu'une église dans la ville. Chaque ville avait une église. Pourquoi? Parce que tous les serviteurs de Dieu ne faisaient qu'uns. Certes, cela ne signifie pas qu'ils se rencontraient dans le même endroit. Vous verrez qu'ils se rencontraient dans différentes maisons. Mais ils ne faisaient qu'une église; ils se voyaient comme un seul, ils avaient le même nom et ils se mettaient sous la même autorité. Ils étaient réellement uns, sans discussion!

Bien aimés, le sectarisme est partout aujourd'hui et la division est abondante. Il y a de la compétition. Et quel est le témoignage pour le monde? C'est que Dieu est divisé. Vous dites que l'Eglise est une, mais frères et soeurs, est-ce que l'Eglise est une dans son expression pratique quand nous avons des centaines d'églises différentes, chacune avec ses propres sujets de prédilection, ses propres enseignements spécifiques, ses propres serviteurs et toutes ses doctrines distinctes? Non! Combien cela blesse le coeur de notre Seigneur. Les dénominations n'ont jamais été créées par notre Seigneur. Je vous laisse poursuivre 1 Corinthiens Chapitre 1 dans cet axe, lisez sur ce sujet par vous-même.

Mes frères, l'Eglise est sévèrement divisée aujourd'hui. Certes, il est vrai que nous sommes tous uns dans la vie; nous sommes tous uns en accord avec la nature. Mais en pratique, le témoignage que Jésus est un, le témoignage que le peuple de Dieu est un - a été perdu. Il y a une différence entre dire que nous formons une famille avec les autres croyants et avoir une réelle fraternité, une fraternité illimitée, avec tous nos frères. Cela blesse le Seigneur de voir Son peuple divisé, car Il n'a qu'une seule Eglise en vue. Il n'y a qu'un seul chandelier dans chaque communauté. Lisez les 3 premiers chapitres de Apocalypse et vous verrez cela clairement.



L'Eglise a échoué dans la formation des saints

Je vous invite à penser à cette constatation. Si vous parlez à la plupart des croyants et que vous leur demandez quelle est la vision directrice qui est dans le coeur de Dieu, quel est son dessein éternel, et quel est Son objectif suprême, de nombreux croyants vont rester bouche bée. Ils ne savent pas ce que c'est. L'Eglise est tiède aujourd'hui et le règne de la chair est évident parmi le peuple du Seigneur, le péché est partout. La plupart des croyants ne savent pas comment être délivrés du pouvoir du péché. Ils ne savent même pas que c'est réalisable en Christ. La victoire qui est en Jésus-Christ est, en général, quelque chose de très lointain pour la plupart des croyants. De plus, lorsque vous parlez de la discipline du Saint Esprit, du travail de la Croix, du renoncement à soi-même, vous découvrez que ces choses n'ont jamais été enracinées dans la vie de beaucoup d'enfants de Dieu. Il est triste de constater cela!

Beaucoup de chrétiens sont bien enseignés sur la façon d'utiliser Dieu à leur profit, mais combien ont un coeur qui dit à Dieu, « Seigneur que puis-je T'apporter? Comment puis-je répondre à Ton besoin? » Vous voyez, la plupart des églises ne sont pas des lieux d'entraînement spirituel. L'évangile qui est prêché dans la plupart de nos assemblées modernes est très superficiel. Le point d'attention est focalisé sur l'homme et sur ce que l'homme peut recevoir. Mais nous n'entendons rien sur ce que Dieu pourrait obtenir de nous.


L'Eglise n'est pas solidement accrochée à la Tête

Mes frères, dans la plupart des assemblées aujourd'hui, vous découvrirez que Christ n'est pas considéré comme le Chef, mais que c'est l'homme qui agit comme le chef. Les décisions sont prises dans une salle de réunion où les hommes discutent et délibèrent - où les hommes discutent puis prient après coup pour que le Seigneur bénisse ce qu'ils ont déjà décidé. Mais l'autorité de Christ signifie qu'Il est le seul à avoir le droit de prendre des décisions pour Son peuple. Car l'Eglise appartient au Seigneur, elle ne nous appartient pas! Laissez-moi vous lancer un défi: si vous lisez le livre des Actes des apôtres, vous découvrirez qu'il n'existe pas une église qui soit dirigée par un seul pasteur. En fait, vous ne trouverez aucun élément dans tout le Nouveau Testament pour soutenir la pratique d'un pasteur seul, d'un pasteur aîné, ou d'un pasteur en chef dirigeant une église locale.

Savez-vous pourquoi il en était ainsi? Savez-vous pourquoi il n'y avait pas un homme seul pour organiser l'Eglise de tout le Nouveau Testament? Parce que cela aurait pris la place de l'autorité de Christ. Même si un pasteur seul a de bonnes intentions et s'il dirige toutes choses avec bienveillance, les personnes le regarderont encore comme le chef de l'assemblée. Cet homme peut avoir bon coeur et une juste motivation, mais il y aura toujours une stagnation spirituelle, le Corps ne grandira pas, parce ce qu'il sera limité par la vision de ce seul homme, ce qu'il a à coeur, son ministère et ses compétences spirituelles.

Je partage avec vous ce qui est dans le coeur de Dieu pour l'Eglise et cela repose sur l'autorité de Christ. Que le peuple de Dieu Le laisse prendre les décisions - qu'il ne bouge pas avant que le Seigneur ait parlé à Son peuple! Cela fait cruellement défaut dans l'Eglise moderne. L'homme a remplacé Christ. La situation est encore pire si le dirigeant seul est un homme ambitieux ou assoiffé de pouvoir. Que faire si votre seul dirigeant est corrompu et animé de mauvaises motivations, tels que l'argent, la sécurité, le pouvoir, le prestige, ou la fierté? Il deviendra un despote, il corrompra le troupeau et abusera les brebis.

Ainsi Dieu a ordonné que le seul dirigeant de l'Eglise soit Christ et Lui seul,et que sous Son autorité se tiennent un grand nombre de dirigeants, ainsi que le reste du Corps. Vous savez, un des mes bons amis a fait une constatation un jour et je m'en souviendrai toujours car elle est profonde. Il a dit que chaque fois que deux personnes prennent une décision dans l'église indépendamment du Chef, c'est à dire de Jésus, elles ont formé une conspiration! Chaque fois que vous et moi, ou qui que ce soit d'autre, prend une décision dans l'église sans consulter le Chef (Christ), ce n'est rien de moins qu'une conspiration. Colossiens 2:19 nous dit que ceux qui ne s'attachent pas solidement au Chef retarderont les progrès spirituels du Corps de Christ. C'est la raison, à mon avis, de tant de nos manques et de notre immaturité spirituelle aujourd'hui. C'est essentiellement parce que l'autorité de Christ a été perdue.


L'Eglise est devenue un sacerdoce passif

Dans l'Eglise de nos jours, la plupart des serviteurs du Seigneur sont des spectateurs passifs, tandis que seuls quelques uns sont autorisés à enseigner. La plupart des églises protestantes refusent intellectuellement la séparation entre le clergé et les laïcs et affirment la doctrine du sacerdoce de tous les croyants. Mais dans la pratique, il y a toujours cette séparation où seuls quelques uns enseignement et les autres restent passifs. Cela contredit l'esprit du Nouveau Testament, n'est-ce pas?

Dans 1 Corinthiens 14:26, il nous est parlé des rencontres des premières églises. Les Écritures exhortent à l'exhortation mutuelle: « chacun de vous a quelque chose à apporter quand vous vous rassemblez. » Soulignez la phrase « chacun de vous. » L'Eglise, dans sa globalité, s'est éloignée de la finalité de Dieu. Dans de trop nombreux cas, l'Eglise est devenue quelque chose d'institutionnel, d'humain, d'organisationnel, elle est morte à sa position spirituelle en tant qu'organisme céleste, et elle a perdu son témoignage de Dieu dans Sa perfection. Elle est revenue à l'esprit de la vieille économie, où le peuple est de nouveau séparé entre des prêtres en fonction et une congrégation passive.


Le remède divin

Quelle est la réaction de Dieu face à la ruine actuelle de l'Eglise? La réponse à cette question va droit au coeur de mon sujet pour ce soir. J'aimerais que nous regardions le type que l'on trouve dans l'Ancien Testament et qui nous parle de l'état de l'Eglise aujourd'hui. Regardons dans 2 Rois 25:8-11. Je crois que beaucoup d'entre vous sont avertis du fait que l'Ancien Testament contient des leçons pour nous aujourd'hui. Je crois que vous comprenez que l'Ancien Testament est rempli d'ombres et de types, illustrations, analogies, personnages et images de notre vie et de notre marche chrétienne. Suivant cet axe, la condition actuelle de l'Eglise a été prophétisée à travers l'histoire de la nation d'Israël. 2 Rois 25:8-11 dit,

Le septième jour du cinquième mois,, c'était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar, roi de Babylone,, Nebuzaradan, chef des gardes, serviteur du roi de Babylone, entra dans Jérusalem. Il brûla la maison de l'Éternel, la maison du roi, et toutes les maisons de Jérusalem; il livra au feu toutes les maisons de quelque importance. Toute l'armée des Chaldéens, qui était avec le chef des gardes, démolit les murailles formant l'enceinte de Jérusalem. Nebuzaradan, chef des gardes, emmena captifs ceux du peuple qui étaient demeurés dans la ville, ceux qui s'étaient rendus au roi de Babylone, et le reste de la multitude.

Ce que nous lisons ici est de l'histoire, mais gardons en mémoire que la nation d'Israël de l'Ancien Testament était un type, une représentation de l'Eglise.


L'Eglise envisagée par Néhémie

Maintenant regardons dans Néhémie chapitre 1. Je crois que ce que nous avons devant nous dans ce texte est une sobre image de l'état de l'Eglise du point de vue divin. Notez que cela a été écrit à l'époque où Israël a été déporté à Babylone. Le temple a été détruit, les vases saints ont été enlevés dans une terre étrangère, le peuple a été chassé de sa terre et les murs de la ville ont été abattus. Néhémie 1:2-3 dit, Hanani, l'un de mes frères, et quelques hommes arrivèrent de Juda. Je les questionnai au sujet des Juifs réchappés qui étaient restés de la captivité, et au sujet de Jérusalem. Ils me répondirent: Ceux qui sont restés de la captivité sont là dans la province, au comble du malheur et de l'opprobre; les murailles de Jérusalem sont en ruines, et ses portes sont consumées par le feu.

Remarquez l'image. Que se passe-t-il? Le peuple du Seigneur a été dispersé à travers tout l'empire Babylonien. Nebucadnetsar est venu à Jérusalem, il a complètement brûlé le temple de Dieu. Maintenant il n'y a plus de temple à Jérusalem. Tout le peuple a été emmené en captivité vers une terre étrangère. Le peuple de Dieu a été exilé de la terre promise. Les murs de Jérusalem ont été détruits.

Cela parle de la ruine de l'Eglise. Cela parle du déclin, de la décadence, du chaos et de la confusion dans laquelle est l'Eglise aujourd'hui. Spirituellement parlant, les murs sont détruits et le temple est en morceau. Le peuple de Dieu est divisé, car les enfants de Dieu sont séparés les uns des autres. La plus grande partie de l'Eglise est tenue captive à Babylone (ce qui signifie la confusion). Le résultat: le Seigneur n'a plus de témoignage clair de Son Fils sur cette terre. Le Seigneur n'a plus l'Eglise réalisant sa vocation suprême d'être l'accomplissement de Christ. Il y a la chair. Il y a la faiblesse. Il y a l'échec; Le témoignage de Christ est en ruine. Petitesse, manque de spiritualité, et déclin spirituel marquent la plupart des serviteurs du Seigneur aujourd'hui.

Beaucoup parmi le peuple de Dieu ont abandonné la vision, perdant le coeur jusqu'au découragement. Ils disent: « Nous ne pourrons jamais avoir les choses comme elles étaient dans le Nouveau Testament; nous n'avons donc plus qu'à vivre dans l'état actuel des choses et les accepter. » Certains d'entre eux n'ont pas réussi à voir ce que Dieu voulait, et ils croient donc que la condition présente reflète le coeur de Dieu. C'est l'esprit des Laodicéens (cf. Ap 3).

En fait, mes frères, le Seigneur n'a jamais perdu Sa vision, et Il ne déviera jamais de Son dessein de remplir toutes choses de Christ. Il n'abandonnera pas cette intention! Pourtant, dans le peuple de Dieu, la plupart se contentent de moins que cela. Les choses sont devenues si mauvaises dans l'Eglise que les chrétiens, en général, n'ont pas conscience de la réalité du dessein éternel de Dieu. En fait, ils supposent que le seul véritable travail de Dieu qu'il nous reste aujourd'hui est l'évangélisation. La campagne, la conduite et l'énergie de nombreuses assemblées est investi pour cela. L'idée que l'évangélisation est le but principal de Dieu s'est répandu jusqu'à atteindre beaucoup d'entre nous ici.

Bien sûr, le Seigneur est intéressé par le salut des âmes. Pourtant, comme nous l'avons appris de notre dernière session ensemble, l'évangélisation n'est pas le but suprême de Dieu. Il veut plus que cela. La seule chose qui Le satisfera est la présence universelle de Son Fils. La seule chose qui satisfera Dieu est que Christ se forme dans Son peuple, afin qu'il L'exprime dans Sa perfection. Voilà ce qui glorifie le Seigneur.

Gagner des âmes n'est qu'une partie de cela. Amener des personnes à Christ, les ajouter au Seigneur, est la première étape; Mais que faites-vous ensuite? Le dessein de Dieu ne s'arrête pas là. Aussi, au milieu des ruines de l'Eglise, bien des gens appartenant au peuple de Dieu ont réduit le dessein de Dieu à l'évangélisation. Mais je vous affirme, bien-aimés, que Dieu ne s'est jamais éloigné de Son dessein. L'évangélisation n'est pas Son but principal qui est toujours la présence universelle de Christ. L'établissement de la souveraineté de Christ là où Il remplit toutes choses - disposer d'un peuple conforme à Son image. Dieu ne se contentera de rien de moins.


La réaction de Dieu au désordre actuel

Alors comment Dieu réalise-t-Il Son dessein quand les choses sont dans un tel état? Si l'Eglise est le réceptacle de la présence de Dieu, ne doit-Il pas la faire passer par des étapes pour restaurer en elle un témoignage clair de Son Fils? La Bible nous donne la réponse à cette question. Les écritures nous enseignent que chaque fois qu'il y a un déclin universel parmi Son peuple, chaque fois que Son peuple est tombé en dessous de sa position spirituelle et de sa vocation, chaque fois qu'il a perdu la vision de Son dessein et qu'il a opté pour quelque chose de moindre, chaque fois que Son peuple est dans un état de confusion et de chaos, Dieu porte Son regard sur un groupe de personnes qui désirent accomplir Son dessein en faveur de tous les autres. Il utilise quelques uns pour le bien de beaucoup d'autres. Il utilise une petite partie, un groupe représentatif, qui représentera le reste de Son peuple dans Sa pensée et qui accomplira Son dessein pour leur compte. Dans l'Ancien Testament, ce groupe est appelé « le Reste. »

Maintenant, écoutez ce que je dis. La réaction de Dieu à la ruine spirituelle, au chaos et à la confusion est de lever un Reste, un petit groupe sortant de la multitude, qui s'abandonne entièrement à Son dessein. C'est pour obtenir un groupe représentatif qui représente tout le peuple de Dieu devant Lui. Nous pouvons regarder de nombreux exemples bibliques qui illustrent cela, car c'est ainsi que Dieu a agit à travers l'histoire.


La reconstruction du mur

Nous avons vu qu'au temps de Néhémie, le peuple de Dieu était dispersé à travers l'Empire Babylonien, le temple avait été détruit et les murs abattus. La réaction de Dieu a été d'appeler tous ceux dont Il avait touché le coeur. A ceux là, Il a lancé le défi de retourner à Jérusalem. Pourtant, seul un petit reste, parmi le peuple qui était à Babylone, a décidé d'y retourner. Mais nous remercions Dieu pour ce petit reste. Ils y sont retournés pour reconstruire la muraille et restaurer le temple en faveur du témoignage de Dieu.

Lorsque nous lisons les livres de la captivité, Esdras, Néhémie, Daniel, nous apprenons une leçon précieuse. Quand le peuple du Seigneur a été exilé à Babylone, ils l'ont appelé « le Dieu du ciel ». Notez qu'ils ne l'ont pas appelé « le Dieu du ciel et de la terre; » ils s'adressaient à Lui seulement comme « le Dieu du ciel. » Et pourquoi? Parce que le Seigneur avait perdu Sa place sur la terre. Quand Son propre peuple a été exilé du pays, cela marquait la perte du témoignage de Dieu. Il n'y avait plus de manifestation, plus d'expression de Sa gloire et de Sa droiture dans le pays. Le temple était détruit, Son peuple était éparpillé, et la ville sainte de Dieu, dans laquelle Il avait placé Son propre Nom, avait été complètement brûlée. Pour cette raison, quand les Juifs en exil priaient le Seigneur, ils ne pouvaient que dire « Tu es le Dieu du ciel, » car Dieu, dans un sens, avait été rejeté de la terre quand Son peuple avait été renvoyé de la terre élue.

Pourtant, quand le Reste est retourné dans le pays, le Seigneur a eu à nouveau un témoignage sur la terre. Il avait de nouveau obtenu un peuple pour maintenir Ses droits. Il avait de nouveau obtenu un peuple pour Le ramener dans ce qui Lui appartenait de droit - un peuple pour manifester Sa présence. A partir de ce moment là, le peuple a pu de nouveau s'adresser à Lui comme «le Dieu du ciel et de la terre. »

Et c'est la même chose pour l'Eglise aujourd'hui. Aujourd'hui, l'appel du Seigneur est le même que pour Israël. A savoir: « Retournez dans le pays et reconstruisez ma maison pour mon témoignage. ». Il nous appelle à quitter Babylone, qui est une figure du système religieux de ce monde. (Babylone trouve ses racines dans Babel, la ville où l'homme naturel essaya d'atteindre le ciel par sa propre intelligence et son ingéniosité naturelle. Babylone représente la confusion religieuse, la division et le mélange dans les choses de Dieu.)

Bien-aimés, le Seigneur appelle un peuple qui veut sortir des traditions entachées par la chair, qui ont maintenu l'Eglise en captivité et ont dispersé le peuple de Dieu en d'innombrables mouvements. Il appelle Son peuple à revenir dans le pays, à retrouver le sol où ils ne font qu'uns avec tous les frères et soeurs, à revenir à la vraie vie d'Eglise où le Corps est un sacerdoce vivant, un terrain d'entraînement spirituel, et qui tient solidement à l'autorité de Christ, à revenir à la perfection qui est en Jésus, à revenir à Sa pensée originelle et complète pour l'Eglise.

Frères et soeurs, l'appel du Seigneur vient à vous ce soir. Ferez-vous partie de ce groupe que le Seigneur appelle, même si, comme au jour de Néhémie, seul un petit reste répond? Désirez-vous en finir avec le statu quo et quitter vos confortables synagogues Babyloniennes pour revenir à la terre choisie par Dieu? Une telle démarche implique un abandon radical de tout ce qui vous a été enseigné sur ce qu'est l'Eglise, un changement radical! Il en est tant parmi vous qui ont reçu leur notion de « l'Eglise » du système du monde au lieu de celui de Dieu.

Où avons-nous appris qu'il doit y avoir une séparation entre le clergé et les laïcs? Où avons-nous appris que nous avons besoin d'un règlement pour organiser l'Eglise? Où avons-nous appris que l'Eglise est un bâtiment? Où avons-nous appris à mettre sur nos églises des pancartes avec des noms d'origine humaine, qui nous séparent les uns des autres? Où avons-nous appris qu'une dénomination est une église locale? Où avons-nous appris que participer à l'Eglise signifie chanter quelques chants et écouter passivement un sermon de quarante-cinq minutes? Je dis avec assurance que vous ne trouverez rien dans la Bible qui confirme ces choses. Et pourquoi? Parce qu'elles sont des inventions de l'homme qui ont trouvé leur source dans le système du monde Babylonien. Retournez voir les textes du Nouveau Testament.

Notez le bien, marcher sur le chemin du Seigneur implique un coût. Cela signifie l'incompréhension de la part des autres frères. Cela signifie des persécutions. Cela signifie être ignoré et considéré comme insignifiant. Cela signifie de la souffrance et des pertes. Mais cela va apporter la présence de Christ, la construction ensemble d'une communauté spirituelle, l'expression profonde de Christ dans la simplicité et la pureté, la joie et la paix de suivre le Christ complètement! Assurément c'est ce que cherche le Seigneur. Désirez-vous faire un travail sérieux avec Dieu suivant Ses conditions, ou resterez-vous satisfait d'avoir entendu encore un autre enseignement et manquerez-vous de répondre à la Parole de Dieu?


L'appel à la victoire

Le principe du Reste est présent tout au long du Nouveau Testament. Afin d'atteindre Son but suprême, Il doit recouvrer la position spirituelle de l'Eglise au moyen d'un groupe représentatif, un groupe qui est prêt à payer le prix pour réaliser ce qui est le plus important dans le coeur de Dieu.

Le livre de l'Apocalypse a été écrit à une époque de déclin et de décadence spirituelle intense, semblable à celle dans laquelle nous sommes aujourd'hui. Maintenant, si vous lisez la Bible attentivement, vous y découvrirez que le peuple de Dieu avait, en grande partie, abandonné la vraie pensée de Dieu en ce qui concerne Son Eglise. Ils avaient abandonné le but suprême de Dieu; à la place, ils se laissaient entraîner dans les divisions de doctrine. De faux enseignements commençaient à apparaître dans l'assemblée. Beaucoup étaient tombés dans l'apostasie. Le témoignage de Jésus était détruit. C'était tellement désastreux que Paul dit qu'en Asie, tout le peuple de Dieu l'avait abandonné. C'était une époque du chaos et d'éloignement du vrai dessein du Seigneur. C'était une époque de ruine spirituelle. Et là, le Seigneur lance un défi aux églises avec un appel spécial.

Notez son accusation à l'église de Laodicée, qui je pense représente la condition actuelle du peuple de Dieu aujourd'hui. Apocalypse 3:14-17 dit, Ecris à l'ange de l'Eglise de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le principe de la création de Dieu: Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis, Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu.

Ce sont les mots du Seigneur pour l'Eglise d'aujourd'hui. Une majorité de membres du peuple du Seigneur pensent être riches spirituellement; ils pensent plaire au coeur de Dieu; ils pensent que tout est bien dans leur christianisme et dans leur dénomination. Mais la plupart ont manqué ce qui est au centre du coeur de Dieu.

Vous pouvez avoir une méga-église, vous pouvez avoir des centaines de milliers de personnes qui y participent, vous pouvez avoir des personnes sauvées dans la journée, et toujours échouer à satisfaire le coeur du Seigneur si le caractère de Son Fils n'est pas formé en elles, si l'autorité de Christ n'est pas révélée et manifestée, si les croyants n'expriment pas leurs dons d'enseignement et de service, et si l'église est sectaire et séparée des autres frères de la ville. Le Seigneur ne sera pas satisfait! Alors je vous demande encore: Quelle est la réaction de Dieu au désordre actuel? Apocalypse 3:18-21 le présente ainsi:

Je te conseille d'acheter de moi de l'or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j'ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.

Notez ces mots: « Celui qui vaincra. » C'est la parole du Seigneur pour les sept églises d'Asie. La réaction de Dieu devant le chaos spirituel, la ruine et le déclin au sein de Son peuple, se trouve dans cet appel à vaincre. Il lance un appel à vaincre du milieu de cette ruine, et du milieu de notre éloignement de Son dessein éternel. Apocalypse 12 nous dit que, parmi le peuple du Seigneur, il y a un groupe de personnes qui triomphent. Elles sont un Reste de Son peuple, un groupe représentatif, qui renverse le travail du diable et qui conduit vers l'autorité de Jésus-Christ. Ceux qui faisaient partie du Reste de l'Ancien Testament et qui sont revenus à Jérusalem, ont reconstruit le temple, et abandonné leurs confortables maisons de Babylone, ceux là sont les vainqueurs du Nouveau Testament. Le Reste est un type; les vainqueurs sont l'anti-type.

A cette heure, les yeux du Seigneur sont fixés sur ceux qui désirent vaincre pour l'Eglise. Ce sont ceux qui vaincront toutes les traditions créées par les hommes et les voies du monde. Ils refusent de dévier du but suprême de Dieu et le réaliseront pour Lui. Ils sont le peuple qui se tiendra sur la terre pour la justice du Seigneur.


Le sens de la victoire

Regardons maintenant ce que signifie vaincre. Cela implique essentiellement deux choses:

1) Voir le dessein de Dieu. J'espère que ce que nous avons partagé la semaine dernière s'est inscrit dans votre esprit et s'est révélé en vous. Si ce n'est pas le cas, priez la prière de Paul dans Ephésiens chapitre 1 où il dit, « Je prie que le Seigneur vous donne un esprit de sagesse et la révélation de Sa connaissance. » Paul était complètement absorbé et occupé à amener cette formidable vision du dessein de Dieu dans le coeur des saints. Mais c'est la première étape, il ne s'est pas arrêté là.

2) Avoir le coeur du Seigneur pour porter Sa préoccupation. Vous voyez, si Dieu est amené à nous utiliser comme un groupe représentatif pour répondre à Son besoin à l'époque actuelle, nous devons apprendre à porter la préoccupation du Seigneur dans nos coeurs. Nous devons décider de ne pas être satisfaits tant que Lui ne sera pas satisfait. En résumé, nous avons besoin d'apprendre comment entrer dans le dur labeur du Seigneur.

Quelle a été la réponse de Néhémie quand il a entendu la terrible nouvelle que les murs de Jérusalem avaient été démolis? Néhémie 1:4 nous dit: Lorsque j'entendis ces choses, je m'assis, je pleurai, et je fus plusieurs jours dans la désolation. Je jeûnai et je priai devant le Dieu des cieux.

Néhémie était attristé, anéanti par la condition de Jérusalem. Son coeur était lourd parce que le Seigneur ne recevait pas ce qui Lui revenait de droit. Il était entré dans le travail de Dieu et son coeur était brisé parce que Dieu n'avait plus de témoignage sur la terre.

Si la condition actuelle de l'Eglise, l'état actuel des choses dans le peuple du Seigneur, ne nous brise pas le coeur, nous ne pouvons pas être utiles à Son dessein. Nous devons entrer dans Son dur labeur. Et cela commence par une vision - cela commence par une révélation, cela commence par une dépendance à l'égard du Seigneur, dans laquelle nous disons, « Seigneur montre moi, laisse-moi voir ce que Tu cherches et laisse-moi comprendre la condition actuelle des choses; donne moi Tes yeux pour voir la condition actuelle de Ton Corps bien aimé. »

Oh, quand Il vous montrera cela, cela vous brisera le coeur; vous allez effectivement goûter à Son chagrin à cause de la situation! Dieu veut remplir toutes choses de Son Fils, Il ne le peut pas avant que l'Eglise ne devienne le réceptacle de Sa perfection; Il ne le peut pas avant que l'Eglise ne devienne l'accomplissement de Son Fils qui est Tout et en Tous; et cela n'arrivera pas avant qu'un groupe représentatif fasse pour l'Eglise ce que l'Eglise, dans son ensemble, a échoué à faire. Alors l'appel du Seigneur à vaincre parvient à chacun de nous. Puissions nous entrer dans le dur labeur du Seigneur.

Je vous ai rappelé la parole de Paul dans Galates 4:19 où il écrit, « Mes enfants, pour qui j'éprouve de nouveau les douleurs de l'enfantement, jusqu'à ce que Christ soit formé en vous. » Paul porte la préoccupation du Seigneur dans son coeur. Le Seigneur a besoin de nous pour être dans cette position, mes amis. Certains de vous pourraient dire, « Mais, frère Frank, je ne suis pas prêt à faire cela car je suis suffisamment préoccupé par mes propres problèmes. Comment puis-je être préoccupé par ce qui préoccupe le Seigneur? »

Laissez-moi être clair mes frères. Le Seigneur a dit, « Cherchez d'abord le royaume de Dieu et toutes choses vous seront données en plus. » Beaucoup d'entre nous inversent cela (non pas dans nos pensées mais dans notre coeur). Nous disons, « Seigneur, quand toutes ces choses seront traitées dans ma propre vie, et que je ne serai plus préoccupé par elles, alors je Te mettrai en premier. » Mais le Seigneur Jésus dit, « Laissez vos soucis et mettez Mon intérêt suprême dans votre coeur; faites de Mon but votre préoccupation principale, et toutes les choses qui se rapportent à vos affaires seront traitées, prenez Mon joug sur vous, entrez dans Mon dur labeur; suivez l'exemple de Néhémie qui a vu l'horrible état de Mes affaires, qui les a prises à coeur et qui en a pris soin. » Pouvons- nous dire, « Je le désire, Seigneur. »


Construire la maison de Dieu ou la nôtre

Pour terminer, j'aimerais vous quitter avec une dernière pensée. Lisons la préoccupation du prophète Aggée: Ainsi parle l'Éternel des armées: Ce peuple dit: Le temps n'est pas venu, le temps de rebâtir la maison de l'Éternel. C'est pourquoi la parole de l'Éternel leur fut adressée par Aggée, le prophète, en ces mots: Est-ce le temps pour vous d'habiter vos demeures lambrissées, Quand cette maison est détruite? (Aggée 1:2-4)

N'est ce pas la parole du Seigneur pour nous aujourd'hui? A travers le cri du prophète, l'Esprit dit, « Vous me dites que le moment de reconstruire Ma maison n'est pas venu, mais pourtant c'est le moment pour vous d'habiter dans vos propres maisons et d'être occupés par vos propres intérêts tandis que Ma maison reste en ruine. ». Combien cela nous interpelle, mes biens aimés. N'est-ce pas pénétrant?

Pour compléter, regardons ce que le prophète crie dans les versets 5 à 11: Ainsi parle maintenant l'Éternel des armées: Considérez attentivement vos voies! Vous semez beaucoup, et vous recueillez peu, Vous mangez, et vous n'êtes pas rassasiés, Vous buvez, et vous n'êtes pas désaltérés, Vous êtes vêtus, et vous n'avez pas chaud;Le salaire de celui qui est à gages tombe dans un sac percé. Ainsi parle l'Éternel des armées: Considérez attentivement vos voies! Montez sur la montagne, apportez du bois, Et bâtissez la maison: J'en aurai de la joie, et je serai glorifié, Dit l'Éternel. Vous comptiez sur beaucoup, et voici, vous avez eu peu; Vous l'avez rentré chez vous, mais j'ai soufflé dessus. Pourquoi? dit l'Éternel des armées. A cause de ma maison, qui est détruite, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison. C'est pourquoi les cieux vous ont refusé la rosée, Et la terre a refusé ses produits. J'ai appelé la sécheresse sur le pays, sur les montagnes, Sur le blé, sur le moût, sur l'huile, Sur ce que la terre peut rapporter, Sur les hommes et sur les bêtes, Et sur tout le travail des mains.

Le chemin de la bénédiction est de mettre les intérêts de Dieu en premier sur notre agenda. Si nous construisons Sa maison, alors Il apportera la bénédiction dans nos vies. Si nous n'agissons pas ainsi, le résultat sera un vide spirituel. Vous planterez mais vous ne verrez pas de croissance. Vous mangerez, mais vous n'en aurez pas assez. Vous boirez, mais vous aurez toujours soif. Je ne crois pas qu'Il parle de bénédictions matérielles ici. Je pense qu'Il parle de bénédictions spirituelles. En résumé, si le peuple de Dieu n'a pas à coeur en priorité le joug et les intérêts du Seigneur, il s'appauvrira spirituellement. N'est-ce pas l'explication de la situation de bien des chers enfants de Dieu aujourd'hui?

C'est pourquoi nous devons entrer dans le dur labeur du Seigneur. Nous devons voir Son but et entrer dans Sa vocation. La vocation suprême de l'Eglise est réalisée par ce groupe de personnes qui désirent payer le prix pour l'accomplir et qui désirent y entrer. Voilà, je pense, le besoin actuel du Seigneur. Exprimé simplement, le Seigneur est en attente de ceux qui cherchent à vaincre la situation actuelle au moyen de Sa grâce. Le seigneur a besoin de telles personnes. Qu'Il soit clément avec nous. Amen.

Traduit par Eglisedemaison.com et corrigé par http://connaitrechrist.net/.

Retour

 

 

 

© 2020 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter