N'aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. 1 Jean 3:18
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Les ressources infinies du Seigneur
de CHIP BROGDEN
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Rien de moi-même
Jean 5:30
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Décider de sa destinée partie 1 / RAYMOND BOURGIER
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
L'enlèvement est dans l'air Partie 2
de PLEINS FEUX SUR L HEURE JUSTE
Partie 2 / 1. L’identité de celui qui restreint... 2. L’Imminence



Partie 2

 

Le Reteneur

 

Un des points les plus importants à comprendre sur pourquoi l’Église n’est pas à l’intérieur des limites de la période des sept années des Tribulations, est que Paul exhorte et corrige les Thessaloniciens dans sa seconde épître sur le fait qu’ils ne peuvent pas être déjà à l’intérieur de cette période de temps spécifique (comme on leur avait enseigné auparavant), parce que l’homme de l’apostasie n’a pas encore été révélé.  L’homme de l’apostasie ne peut pas être révélé, tant que le Reteneur n’est pas retiré.  Le Reteneur ne peut pas être retiré, tant que l’apostasie n’est pas arrivée.  Voyez le processus séquentiel dans 2 Thessaloniciens 2:3-8 :

 

« Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; Car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.  Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ?  Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps.  Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; Il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu.  Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. »

 

1. « La Chute » ; L’apostasie se produira en premier

2. Ceci se produit en conjonction avec le retrait du Reteneur

3. Et alors, l’impie sera révélé

 

L’apostasie doit être un événement singulier.  Vous vous demandez Pourquoi ? Parce que l’apostasie est présente dans ce monde depuis le 1er siècle alors que Paul, Pierre, Jude, Jean, les pères de l’Église, etc… ont tous dû y faire face dans leurs jours respectifs, même jusqu’à aujourd’hui.  Si l’apostasie signifie simplement ce que la Bible du Roi Jacques traduit comme « la chute » …. de quelle « chute » s’agit-il alors ?  Paul a traité avec le Judaïsme.  Jean et Pierre ont traité avec les gnostiques.  Les pères de l’Église ont traité avec des hérésies de toutes sortes.  Nous avons le Mormonisme, les Témoins de Jéhovah, le Catholicisme Romain, et les cultes de toutes les saveurs à combattre ces jours-ci. La théorie actuelle est la « chute générale » à travers une plus grande chrétienté à travers l’œcuménisme avec des croyances hérétiques et non-chrétiennes.  Alors, de quoi s’agit-il alors, et pourquoi Dieu nous donnerait-il un tel signe non spécifique qui pourrait être utilisé par chaque génération unique ?  Et pourquoi ceux qui plaident contre l’imminence, utilisent-ils ensuite l’apostasie comme une sorte d’imminence de leur argumentation ?

 

Cet auteur (ainsi que d’autres) estime que l’apostasie est le départ effectif de l’Enlèvement.  Ce concept d’apostasie est relié à la suppression du Reteneur. Considérez les caractéristiques d’identification du Reteneur qui est d’abord identifié dans un genre neutre (verset 6), puis, sous la forme masculine (verset 7).

 

S’ils avaient parlé de l’Archange Michel, ou de l’Antéchrist lui-même, ou de Satan, ils auraient du le désigner comme « il » ou « lui », parce qu’ils sont masculins corporellement.  Si le Reteneur était un gouvernement humain ou une religion, ou une autre sorte d’institution, le Reteneur serait une chose, et ils ne s’y réfèreraient pas par un pronom personnel.  Le seul qui pourrait s’y référer n’est ni un homme, ni une femme, ou même un humain, avec une quelconque forme corporelle … et pourtant, il s’agit aussi d’un être vivant, de manière à le distinguer d’être simplement une « chose » … qui est l’Esprit Saint de Dieu.  Jésus a fait référence à l’Esprit Saint comme « il » à de nombreuses reprises dans Jean 14-16, et donc, nous devons conclure que les indices laissés par Paul ne peuvent se référer qu’à l’Esprit Saint de Dieu.

 

En outre, ce Reteneur, doit être l’Esprit Saint de Dieu, puisque le mal est présent simultanément dans toute la création, et que le Reteneur doit être assez puissant pour le retenir.  Nous voyons dans le verset 9 : « L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers. »  Il faut d’abord retirer Satan en tant que candidat, puisque Satan ne s’entravera pas lui-même.  Deuxièmement, ceci supprime l’Archange Michel puisque l’archange Michel ne confronte pas (du moins, pas actuellement) Satan avec quelque chose de plus qu’une simple réprimande. (Jude 1:9)

 

Il semblerait juste que, comme c’était dans la Création (Genèse 1:2) à l’époque de Noé (Genèse 6:3), et encore une fois avant et après la Pentecôte, (Actes 2), un moment arrivera où le rôle actif de l’Esprit Saint, ici sur terre, sera changé.

 

Pour clarifier quelque chose qui est souvent mal interprété, le Saint-Esprit est omniprésent, et il ne disparaitra donc pas totalement de la terre, mais, son rôle changera, tout comme il l’a fait dans le passé avec la création, au cours de la période de l’Ancien Testament, à la Pentecôte, et maintenant, au cours de l’Age de l’Église.  Il va supprimer l’apostasie du Corps du Christ par l’intermédiaire du harpazo (l’Enlèvement) de ceux qu’Il a scellés en permanence (Jean 14:16 ; Romains 8:9 ; Éphésiens 4:30) pour que l’homme du péché (l’Antéchrist) soit révélé.

 

Imminence

 

J’ai vu récemment quelqu’un argumenter contre la doctrine de l’imminence en déclarant que puisque Pierre a prédit qu’il allait devoir mourir d’une certaine manière, alors ceci exclut l’imminence puisque Pierre ne s’attendait pas à être pris dans l’Enlèvement avant ceci. (Jean 21:18-19)

 

Pour moi, cet argument porte très peu de poids et semble ignorer l’attente générale que Paul, Jean, Jacques et les autres avaient en ce qui concerne la conservation de « l’espoir béni » vivant, même dans leur génération.  Marshall Hawkins écrit à propos de ce dilemme « semblant » :

 

« Le temps pour cet écart entre l’âge moyen de Pierre et sa vieillesse est permis par les progrès de la révélation.  Ce n’était pas avant le livre de Jacques (écrit à peu près en 50 après Jésus-Christ), puis, plus tard, dans les écrits de Paul que l’imminence de l’Enlèvement est révélée.  Vingt ans se sont écoulés entre les prophéties et les écritures de Jacques, assez de temps pour que Pierre vieillisse suffisamment … A cette époque, l’imminence était une doctrine viable pour la majeure partie de l’église, parce qu’ils n’avaient aucune idée si Pierre était en vie à un quelconque moment ou non… Pour ceux qui accompagnaient Pierre à ce moment, l’Enlèvement était également imminent parce que Pierre pouvait être capturé et martyrisé à tout moment, ce qui rend l’Enlèvement possible immédiatement après. »   Marshall Hawkins, « Rejet du Déni de l’Imminence Post-Tribulations » (Thèse non-publiée, Capital Bible Seminary, 1979), page 45. Cité dans « Critique » de McAvoy, page 83.

 

Permettez-moi de conclure cette discussion sur l’imminence avec un échantillonnage de passages reliant notre foi, avec la signification biblique de l’imminence ; 1 Corinthiens 1:7 ; 1 Corinthiens 16:22 ; Philippiens 3:20 ; Philippiens 4:5 ; 1 Thessaloniciens 1:10 ; 1 Thessaloniciens 5:6 ; 1 Timothée 6:14 ; Tite 2:13 ; Hébreux 9:28 ; Jaques 5:7-9 ; 1 Pierre 1:13 ; Jude 21 ; Apocalypse 3:11 ; 22:7, 12, 20 ; Apocalypse 22:17, 20

 

[Extraits de Imminence et Enlèvement du Dr Tommy Ice]

 

Conclusion

 

Comme mentionné précédemment, la délivrance surnaturelle d’un croyant dans les Écritures est en relation directe avec la taille et la portée du jugement de Dieu. Lorsque la 70ème Semaine arrive, elle englobera le monde entier et il n’y aura pas de place pour qu’un homme puisse s’échapper sur la terre, ce qui explique la raison pour laquelle l’Enlèvement de l’Église (ces croyants nés de nouveau) doit être hors de la planète.  Ce raisonnement correspond exactement à ce que Jésus dit dans Apocalypse 3:10 …

 

L’enlèvement de l’Eglise par Pierre Gilbert (Vidéo) :

https://www.youtube.com/watch?v=H8U_CW4XCLs

 

« Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. »

 

Les visions Mi-Tribulations, Pré-Colère, et Post-Tribulations tentent de promouvoir l’idée que les croyants « préparés » sont en quelque sorte exemptés des jugements et des persécutions qui arriveront sur les croyants au cours des Tribulations.  Pourtant, nous voyons dans Apocalypse 6:9-11 et 13:7 que le martyre est devenu mondial, et que l’Antéchrist a eu la permission de surmonter complètement les « saints ».  En fait, uniquement ceux « qui sont scellés surnaturellement, et les 144.000 Juifs des douze tribus d’Israël, qui sont listés par leurs tribus respectives ». (Apocalypse 7:1-8)  Ainsi, la question devient alors …. Qui est exactement le croyant « conservé » pendant les Tribulations ?  Il semble que le martyre est la seule garantie … qui nie l’idée d’être « empêché de ».

 

Le seul point de vue qui assure et soutient la vision biblique de l’imminence est la vision Pré-Tribulations.  Les Tribulations sont une période très chronique, ventilées en jours (2520), en mois (42 x 2) et en années (3 ans ½ x 2) et marquées par 21 jugements divins, avec un point au milieu (Matthieu 24:15 ) qui sépare la première moitié de la 70ième semaine, de la deuxième moitié. Quelle autre vision que l’enlèvement pré-tribulationnel pourrait justifier l’imminence ? (personne ne connaît le jour ni l’heure) quand il y a tant de signes et de marqueurs clairs à l’intérieur des limites de la 70ième Semaine, qui comptent jusqu’au jour où le Seigneur reviendra lors de Sa Seconde Venue ?

 

La seule vision qui définit correctement l’apostasie, le Reteneur, et le rôle que chacun joue conformément à la révélation de l’homme du péché, et qui convient aussi parfaitement avec la nature chronologique de l’Apocalypse 1-6, en commençant par les Églises, l’Enlèvement de Jean, la scène de la Salle du Trône, et le Christ ouvrant les Jugements des Sceaux, est le point de vue Pré-Tribulations.

 

La seule vue qui est en harmonie avec l’objectif biblique du « pourquoi » des Tribulations, est le point de vue Pré-Tribulations.  Jérémie 30:7-11 et Daniel 9:24-27, enseignent très précisément que ce temps est pour le Christ rejetant le monde, et pour la nation d’Israël.  Cela correspond alors parfaitement avec l’absence évidente des « ecclesia » à partir d’Apocalypse 4.

 

La seule vision qui définit la colère divine constamment, et qui est en accord avec les principes énoncés dans la Bible, est le point de vue Pré-Tribulations. Encore une fois, des procédures et des persécutions dans cette vie sont à prévoir. Ce n’est pas la même chose que la colère que Dieu répand dans Son indignation.

 

La seule vision qui prend la compréhension biblique du salut, à la fois éternelle et physique, et qui la remet uniquement entre les mains de Dieu, est celle de la vision Pré-Tribulations.  Notre« bienheureuse espérance » ne dépend pas de notre propre capacité à nous préserver, mais, en plaçant notre foi en un Dieu qui est fidèle à Sa Parole, et qu’il ne va pas détruire le juste avec le méchant.

 

Enfin, si l’Enlèvement était en conjonction avec la Seconde Venue, le passage ci-dessous n’aurait aucun sens.  Si l’Enlèvement était à un moment donné pendant les Tribulations (que le Christ a dit que ce serait le moment le plus horrible de l’histoire humaine), n’a aucun sens.  La seule façon que ce passage puisse être logique est si l’Enlèvement se produit avant le début des Tribulations.  Donc…

 

« Que votre cœur ne se trouble point.  Croyez en Dieu, et croyez en moi.  Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père : Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit.  Je vais vous préparer une place.  Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. »  (Jean 14:1-3)

 

Source : Omega Letter

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

 

Source : http://pleinsfeux.org/

 

 

 


Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter