(Jésus a dit) : la semence tombée dans la bonne terre, ce sont ceux qui, ayant écouté la Parole, la retiennent dans un coeur honnête et bien disposé. Ils persévèrent et ainsi portent du fruit. Luc 8:15
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
De la relativisation à la perfection (partie 1)
de DIVERS AUTEURS
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Tout pleinement en Christ
Colossiens 2:9-10
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Le discernement spirituel / FRANCK ALEXANDRE
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Les titres de Jésus - 1ère partie
de DEREK PRINCE
Nous devons comprendre que dans la Bible, les noms ou les titres sont toujours significatifs. Chaque nom biblique a une signification spécifique incluant souvent un titre de Dieu.



Je voudrais partager avec vous quelque chose de spécial pour la période de Noël dans laquelle nous entrons: “Les titres de Jésus”. J’ai choisi ce thème pour la période de Noël pour un but spécifique et pratique: vous aider à concentrer votre cœur et votre esprit sur celui sans lequel Noël n’aurait pas de véritable sens, Jésus-Christ. Malheureusement, tant de gens aujourd’hui laissent Christ hors de Noël et donc passent à côté de sa signification réelle et permanente.

 

Avez-vous déjà remarqué qu’aucune référence à Christ n’apparaît dans le terme français Noël, contrairement au terme anglais Christmas? Vraiment, c’est très révélateur. Ainsi, lorsque les gens pensent à Noël, ils ne réalisent pas nécessairement la place de Christ dans cette fête.

 

Nous devons comprendre que dans la Bible, les noms ou les titres sont toujours significatifs. Chaque nom biblique a une signification spécifique incluant souvent un titre de Dieu. Et, en plus, cela indique souvent quelque chose de spécial sur le caractère ou le destin de la personne à qui il est donné. Cela s’applique particulièrement aux nombreux titres donnés à Jésus. Chacun nous dit quelque chose de spécial et d’important à propos de Jésus lui-même. Parmi les nombreux titres donnés à Jésus, j’ai choisi certains titres à partager avec vous qui, je crois, vous béniront particulièrement.

 

Le premier titre de Jésus que nous allons étudier est tiré d’Ésaïe 9: 6 où il est écrit ceci:

 

En effet, un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur son épaule ; on l’appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.“(Segond 21)

 

Remarquez à quel point cette prophétie est précise. Deux expressions différentes sont utilisées. Il est écrit “un enfant nous est né”, mais il est aussi écrit “un fils nous a été donné”. Vous voyez, Jésus n’est pas né au moment de sa naissance humaine, il est éternel. Il est le Fils éternel de Dieu. Il n’est pas né en tant que Fils de Dieu, il a été donné en tant que Fils de Dieu. Mais, en tant qu’homme, il est né enfant. Voyez-vous à quel point cela est juste?

 

Maintenant, concernant cette merveilleuse prophétie qui est si réelle pour nous, en particulier au moment de Noël, nous constatons que quatre titres sont donnés ici. Merveilleux conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. N’est-il pas remarquable que cet enfant dans les Écritures s’appelle vraiment ‘Dieu puissant’? Qui pourrait-il être sinon Jésus?

 

 

Merveilleux conseiller

 

Le titre que nous allons étudier maintenant est merveilleux conseiller. Et, j’aimerais le comparer avec une autre prophétie sur le Messie à venir, également dans Ésaïe 11: 1-2.

 

Puis un rameau poussera de la souche d’Isaï, un rejeton de ses racines portera du fruit. L’Esprit de l’Éternel reposera sur lui : Esprit de sagesse et de discernement, Esprit de conseil et de puissance, Esprit de connaissance et de crainte de l’Éternel“.

 

Plus loin dans cette étude, je vais prendre ce titre “Messie” et en expliquer la signification – l’oint -, mais voici la prédiction du Messie. Celui sur qui reposera l’Esprit du Seigneur dans sa plénitude. Et en particulier, l’accent est mis sur les aspects qui font de lui le merveilleux conseiller. Les mots à noter en particulier ici sont sagesse, discernement, conseil et connaissance.

 

J’étais dans un certain endroit une fois en train de prêcher et le pasteur a parlé de Jésus et il en a donné une description que je n’avais jamais entendue auparavant, mais qui m’est restée. Il a dit: “Jésus, l’homme avec le plan.” Je dis amen à cela! Jésus est l’homme avec le plan. Il est le conseiller. C’est lui qui a la réponse. C’est lui qui peut vous montrer quoi faire quand personne d’autre ne peut vous le montrer. Et, quand vous serez arrivé au bout de votre intelligence et de vos ressources, rappelez-vous, il y a un conseiller merveilleux.

 

Permettez-moi d’en dire un peu plus sur ce mot merveilleux. Il a été utilisé à différents moments et endroits dans la Bible. Cela suggère toujours quelque chose de surnaturel, de merveilleux. Et ainsi, dans cette image de Jésus le conseiller merveilleux nous voyons certains éléments. Tout d’abord, c’est au niveau surnaturel, c’est au-delà de la simple psychologie et du conseil humain, aussi utile que cela puisse être. Deuxièmement, cela inclut le discernement. Jésus voit au cœur de chaque problème et de chaque personne. Troisièmement, cela inclut la direction. Il a la réponse. Non seulement il voit le problème mais il offre la solution.

 

Je voudrais que vous regardiez avec moi les deux images de Jésus, le conseiller merveilleux, qui se trouvent dans l’évangile. Le premier décrit l’appel de son premier disciple. C’est dans Matthieu 4; 18-20.

 

Comme il marchait le long du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient un filet dans le lac ; c’étaient en effet des pêcheurs. Il leur dit : « Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d’hommesAussitôt, ils laissèrent les filets et le suivirent

 

Parmi tous les disciples potentiels qui étaient là, Jésus choisit deux hommes qui étaient de simples pêcheurs. Pas de grande éducation, pas d’association avec le sacerdoce ou les docteurs de la loi; juste des pêcheurs ordinaires. Mais Jésus le merveilleux conseiller a vu quelque chose chez ces hommes et il savait ce qu’il pouvait en tirer. Alors il a dit: “Si vous vous engagez à me suivre, si vous me suivez, je ferai de vous des pêcheurs d’hommes.”

 

Nous devons comprendre que l’important dans notre relation avec Jésus n’est pas ce que nous sommes quand nous commençons, mais ce qu’il va faire de nous. Et son merveilleux conseil voit en chacun qui vient à lui ce qu’il peut être s’il s’abandonne à lui.

 

La deuxième image est celle du jeune homme riche de Marc 10: 17-22.

 

Comme Jésus se mettait en chemin, un homme accourut et, se jetant à genoux devant lui, il lui demanda : Bon Maître, que dois–je faire pour hériter la vie éternelle ? Jésus lui dit : Pourquoi m’appelles–tu bon ? Personne n’est bon, si ce n’est Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne commets pas de meurtre ; ne commets pas d’adultère ; ne commets pas de vol ; ne dis pas de faux témoignage ; ne fais de tort à personne ; honore ton père et ta mère. Il lui répondit : Maître, j’ai gardé tout cela dès ma jeunesse. Jésus l’ayant regardé l’aima ; puis il lui dit : Il te manque une chose ; va, vends tout ce que tu as, donne–le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens et suis–moi. Mais lui s’assombrit à ces paroles et s’en alla tout triste, car il avait de grands biens. “

 

Vous voyez comment Jésus a regardé droit dans le coeur de ce jeune homme. Il l’aimait. Il voulait le meilleur pour lui. Mais Jésus devait lui dire la vérité. Le jeune homme a dit: “J’ai gardé tous les commandements.” Il est intéressant de noter que le commandement de ne pas convoiter n’y est pas mentionné. Et Jésus a vu qu’il n’y avait qu’une barrière entre lui et ce que Dieu avait pour ce jeune homme, c’était ses biens. Il était lié par le matériel. Jésus regarda à son cœur et dit: “Il n’y a qu’une chose à faire. Vends tout ce que tu as et suis-moi.” Jésus n’a pas dit cela à tout le monde parce qu’il connaissait l’obstacle particulier à chaque vie. Mais à ce jeune homme, il a dit: “L’argent et les biens sont ton obstacle. Si tu veux ce que j’ai à offrir, tu devras les laisser partir.”

 

Donc, si vous avez un problème ou un besoin, rappelez-vous qu’il existe un merveilleux conseiller, Jésus. Son bureau est ouvert 24 heures sur 24. N’ayez pas peur d’aller vers lui!

 

 

Prince de la paix

 

Nous allons maintenant examiner un autre titre tiré du même verset, Ésaïe 9: 6, que nous avons déjà examiné pour le premier titre de Jésus: merveilleux conseiller. Le deuxième titre est Prince de la paix.

 

Nous devons comprendre que le mot “prince” dans les Écritures désigne toujours un dirigeant. Ce n’est pas simplement un héritage familial d’un titre, mais il représente un dirigeant actif, responsable du gouvernement. Il y a une certaine emphase sur le gouvernement dans cette prophétie. Il est écrit “un enfant nous est né, un fils nous a été donné, la souveraineté reposera sur son épaule“. C’est la première caractéristique de cet enfant merveilleux qui doit venir. Alors, regardons ce dernier des quatre titres qui souligne particulièrement son personnage de souverain, le prince [ou souverain] de la paix.

 

Nous devons comprendre qu’il y a deux choses dans notre expérience et dans l’histoire humaine qui ne peuvent jamais être séparées l’une de l’autre. La première est un gouvernement juste et la seconde est la paix. Cela est vrai des individus, des nations, des civilisations entières. Ce n’est que dans la mesure où il existe un gouvernement juste que la paix peut être instaurée. Nous avons une image très limitée et incomplète de la paix dans notre société contemporaine. Nous parlons de paix tant qu’il n’y a pas de guerre ouverte. Tant que les nations ne se combattent pas réellement avec des armes militaires, nous disons qu’il y a la paix. Mais c’est vraiment ridicule. S’il y a de l’amertume, de la haine, de la calomnie, des accusations, des tentatives systématiques de saper d’autres nations et de les surpasser, de les abattre – ce n’est pas la paix. Le mot hébreu pour la paix, shalom, implique beaucoup plus que cela. Sa signification fondamentale est la complétude et il contient également la pensée de l’ordre. Ainsi, la vraie paix est l’ordre et la complétude.

 

Maintenant, la bonne nouvelle de l’Évangile – et rappelez-vous que le mot évangile signifie ‘bonne nouvelle’ – est l’établissement du gouvernement juste de Dieu appelé, dans les Écritures, son royaume. Beaucoup d’entre nous sont passés à côté de cela. Voilà la bonne nouvelle, c’est que Dieu va établir son gouvernement juste à travers Jésus.

 

Regardons l’annonce de l’Évangile telle qu’elle est donnée dans différents passages, par exemple dans Matthieu 3: 1-2:

 

En ce temps-là parut Jean-Baptiste, prêchant dans le désert de Judée. Il disait: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche.”

 

Il fut le premier à proclamer le message. Il a dit le Royaume de Dieu, son gouvernement arrive.

 

Dans Matthieu 4:17, nous lisons les premières paroles de Jésus citées lors d’une prédication publique:

 

Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire: Repentez-vous, car le Royaume des cieux est proche.”

 

Le gouvernement. Matthieu 4:23:

 

Jésus parcourait toute la Galilée, enseignant dans les synagogues, prêchant la Bonne Nouvelle du Royaume, et guérissant toute maladie et toute infirmité parmi le peuple.”

 

Remarquez que la Bonne Nouvelle est le Royaume, que le gouvernement de Dieu vient sur terre et que nous pourrons profiter des avantages de ce gouvernement.

 

Encore dans Matthieu 24:14, Jésus décrit son programme pour mettre fin à cet âge et il dit ceci:

 

“… Cette Bonne Nouvelle du Royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin.”

 

Toutes les nations ont le droit d’entendre au moins une fois que Dieu va établir son Royaume en la personne du Roi, le Prince de la paix, Jésus. Et C’EST LE SEUL ESPOIR DE PAIX POUR L’HUMANITE.

 

Dans Esaïe 57: 19-21, nous avons la promesse de la paix de la part de Dieu pour nous, mais nous avons également un avertissement que la paix n’est pas pour les méchants. La paix n’est pas pour ceux qui refusent le gouvernement juste de Dieu en la personne de Jésus. Nous ne pouvons pas avoir la paix sans le Prince de la Paix, Jésus. Voici ce que dit Ésaïe:

 

Paix, paix à celui qui est loin et à celui qui est près, dit l’Éternel, et je les guérirai.”

 

C’est l’offre de Dieu de paix et de guérison, et notez que la paix et la guérison vont très étroitement ensemble. Cela continue:

 

Mais les méchants sont comme la mer agitée Qui ne peut se calmer, Et dont les eaux agitent la vase et le limon. Il n’y a point de paix, dit mon Dieu, pour les méchants.”

 

Vous voyez, ceux qui refusent le gouvernement sont comme la mer qui ne peut pas se calmer. Cela bouge toujours, ce n’est jamais complètement silencieux, cela ne peut pas être totalement calme. Il y a toujours des éléments d’agitation, de perturbation. Cela vient du rejet du gouvernement juste de Dieu dans la personne de Jésus.

 

Ainsi, Jésus est-il le Prince de la paix, le dirigeant dont le gouvernement seul peut être la paix pour l’humanité.

 

Voyons comment cela s’applique à notre situation contemporaine aujourd’hui. L’un des traits les plus frappants de la situation mondiale actuelle est l’absence de véritable leadership – politique et dans d’autres domaines également. Il semble n’y avoir que deux alternatives offertes à l’humanité. Le premier est l’oppression dictatoriale, le totalitarisme. Le second est un leadership faible, inefficace qui ne mène pas vraiment, il suit simplement où la multitude veut aller. Ses décisions sont souvent régies par les sondages divers – ce n’est pas du leadership.

 

Les gens sont confrontés à deux alternatives indésirables. Ils ont peur de l’oppression, mais ils sont fatigués de la confusion due à un leadership inefficace. Donc, quelle est la solution? La réponse est que Jésus est la seule solution. L’humanité se prépare à accepter cette solution. L’humanité est confrontée au fait qu’il faut un bon gouvernement pour assurer la paix. L’humanité est également confrontée au fait que l’homme, dans sa nature rebelle, non régénérée, ne peut offrir un gouvernement vraiment juste. Et ainsi, la réponse de Dieu est Jésus, Prince de la Paix.

 

Mais, grâce à Dieu, vous n’avez pas besoin d’attendre l’avenir pour expérimenter la paix que Jésus apporte. SI VOUS VOUS ABANDONNEZ VOLONTAIREMENT A LA SEIGNEURIE DE JESUS MAINTENANT DANS VOTRE VIE, VOUS POUVEZ AVOIR CETTE PAIX MAINTENANT.

 

Écoutez ce que Paul dit dans Romains 10: 8-9;

 

“…La parole [l’évangile] est près de toi; dans ta bouche et dans ton cœur. Or, c’est la parole de foi que nous prêchons….”

 

Cela exige une réponse de foi. Et voici la parole dans un verset:

 

Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, tu seras sauvé.”

 

Dieu a une réponse à votre problème. Il vous offre le salut, la délivrance, la guérison, la paix. Mais il n’y a que deux conditions. Vous devez croire en votre cœur le récit de l’évangile selon lequel Dieu a ressuscité Jésus d’entre les morts. Mais croire en votre cœur ne suffit pas. Vous devez aussi confesser de votre bouche que Jésus est Seigneur.

 

Qu’est-ce que cela signifie, confesser Jésus comme Seigneur? Ce que cela signifie réellement, c’est: “Seigneur Jésus, j’accepte ton gouvernement dans ma vie. J’ai tout gâché par moi-même. Je ne suis pas capable de gouverner pleinement ma vie et je n’ai pas vraiment cette paix que tu as promise. Mais maintenant, je prends cette décision de te faire Seigneur de ma vie, sans réserve. Entre dans ma vie et prends-en tout le contrôle, dirige-moi et donne-moi ta paix. ”

 

Dans ma prochaine lettre, nous étudierons un autre beau titre de Jésus, la Parole de Dieu.

 

Par Derek Prince

Source : https://derekprince.fr

 


Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter