Va avec la force que tu as. Juges 6:14
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Dans la solitude, mais jamais tout seul
de CHIP BROGDEN
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Une vie régie par le Saint-Esprit
Galates 5:25
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Un jeune homme qui a dit NON / RAYMOND BOURGIER
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Revêtez-vous du Seigneur Jésus
de CHIP BROGDEN
Il serait intéressant d'illustrer ce que signifie être habillé de Christ. Dans l'histoire du Fils prodigue nous trouvons une telle illustration. L'expression « mettez-le lui » est en grec la même que celle utilisée dans l'expression « revêtez-vous » du Seigneur Jésus. C'est d'ailleurs la même chose en Français. - « revêtez-le ». Le lien est donc clair. Quand les temps furent accomplis, Dieu envoya Son Fils, et on nous dit de nous en revêtir, de nous habiller de la plus belle robe.



« Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ et ne vous préoccupez pas de satisfaire les désirs de la chair. » (Romains 13:14)

Nous avons déjà discuté de la différence qui existe entre recevoir la Vie du Seigneur et recevoir le Seigneur comme notre vie. Ces deux choses semblent très proches, mais en pratique ce n'est pas tout à fait la même chose. Nous avons déjà vu que Dieu, qui ne désire pas que nous périssions, ne nous a pas donné la « vie éternelle », mais nous a donné Son propre Fils pour être notre Vie. Ensuite on nous dit, « Celui qui a le Fils a la Vie. Celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la Vie. » (1 Jean 5:12). Donc la Vie Eternelle n'est pas une existence sans fin, mais une union éternelle avec CHRIST NOTRE VIE.

Alors que nous recherchons des aides pratiques pour vivre notre nouvelle vie en Christ, l'apôtre Paul nous donne un conseil assez étrange. Nous savons que Paul est très fort pour poser les fondations, et pour ensuite appeler les gens à vivre de façon très pratique à partir de ces fondations. Il est donc intéressant qu'il dise « Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ. » Qu'est ce que cela signifie exactement? Comment pouvons-nous nous revêtir du Seigneur?

Si nous recherchons une méthode, une technique, alors nous serons déçus, car ni le Seigneur ni l'apôtre Paul ne nous donnent de telles méthodes. La méthode est Christ: Il est le Chemin, Il est la Méthode, Il est la Technique. On ne nous donne pas un sermon en trois points sur la façon de se revêtir du Seigneur Jésus; pourtant on nous dit que c'est la clé pour ne pas satisfaire les désirs de la chair. Il y a une chose qui est claire: la victoire est liée à Christ, et non à nous-mêmes.

C'est bien d'avoir la théorie, mais nous avons besoin de l'application pratique. J'ai très à coeur de communiquer les vérités fondamentales, parce que la fondation de l'Eglise est plus importante que toute autre chose (et cette fondation est Christ). Néanmoins les saints ont besoin d'instructions pratiques sur la façon de revêtir le Seigneur Jésus, car cela est rarement enseigné. Il ne s'agit évidemment pas d'être sur un nuage dans un état éthéré, c'est au contraire une chose très pratique qui va concerner notre chair. Que Dieu puisse nous conduire dans une plus grande connaissance de Son Fils.

 

REVETUS DE CHRIST

« Car vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous vous êtes revêtus du Christ. » (Galates 3:27)

Qu'est-ce que signifie être baptisé? C'est s'abaisser jusqu'à la mort et revenir à la vie. Nous sommes baptisés en Christ. L'eau du baptême ne signifie pas seulement la purification des péchés, mais aussi la mort du pécheur. Nous descendons dans l'eau, et nous ressortons de l'eau. Si nous restions longtemps sous l'eau nous risquerions certainement de mourir. Mais on nous ressort rapidement du « tombeau ». Cela représente la mort et la résurrection.

Le signe extérieur du baptême d'eau est là pour représenter une vérité spirituelle - que je suis réellement baptisé, pas dans l'eau mais en Christ. Je suis mort avec Lui, et j'ai été ressuscité avec Lui. Si je suis un avec Lui alors Sa mort est ma mort; quand Il est ressuscité, je suis aussi ressuscité. Dieu nous a placé en Christ, et depuis ce temps nous sommes unis au Seigneur, nous sommes un seul esprit avec Lui. Les Sarments prendront le chemin que prendra le Cep. Le Corps ira où ira la Tête.

Ainsi nous pouvons exprimer cela de la manière suivante: revêtir le Seigneur Jésus c'est s'habiller de Lui. L'apôtre fait un lien entre être baptisé en Christ et revêtir Christ: il dit que ces deux choses sont une seule et même chose. Quand nous avons décidé d'être un avec Lui dans le baptême, nous avons été enterrés avec Lui et Il est devenu notre couverture. Vous êtes-vous revêtus de Christ? Certaines personnes sont toute nues, et leur honte est évidente pour tous sauf pour elles. D'autres sont habillées avec les haillons sales de leur propre justice. Et il y a celles qui sont habillées de Christ. Elles sont immergées en Lui, et nous pouvons toucher en elles quelque chose de plus grand qu'elles.

Dans nos relations les uns avec les autres, il est facile de rentrer en contact avec la chair. Mais se revêtir du Seigneur Jésus c'est ne pas satisfaire les désirs de la chair, y compris dans le domaine des relations. Ne « connaître aucun homme selon la chair » est vraiment un challenge. Nous « projetons » aux autres quelque chose qui peut être soit nous-même soit Christ. Nous pouvons remarquer que les personnalités de Paul, Pierre, Jean, Jacques et Barnabas étaient bien différentes; mais malgré cela, ils ont tous le même habit, ils se sont revêtus du Seigneur Jésus. Nous pouvons donc être en contact avec eux à un niveau plus profond que ce qu'ils sont par eux-mêmes. Nous pouvons encore voir l'homme, mais nous voyons surtout le Seigneur de l'homme. Quand nous revêtons Le Seigneur Jésus alors l'homme extérieur devient consistant avec l'homme intérieur. C'est cela porter du fruit, et cela devrait être l'expérience normale de tous les disciples du Seigneur.

« Revêtez-vous de l'homme nouveau, créé conformément à la pensée de Dieu, pour mener la vie juste et sainte que produit la vérité. » (Ephésiens 4:24)

Qu'est-ce que la vie chrétienne? C'est quitter notre terrain et venir sur le terrain de Christ. C'est plus profond qu'un simple changement de vie - c'est une vie échangée. Avec le temps, des changements peuvent se faire en nous, mais nous ne pouvons rien faire pour échanger notre vie contre Sa Vie. C'est là le travail de Dieu du début à la fin, et c'est une oeuvre de grâce. Après tout qu'est-ce que la Justice? Qu'est-ce que la Sainteté? Christ n'est pas Juste parce qu'Il fait des choses justes; Il fait des choses justes parce qu'Il est Juste. Christ n'est pas Saint parce qu'Il fait des choses saintes; Il fait des choses saintes, parce qu'Il est Saint. Ce qu'Il « fait » découle de ce qu'Il « est » - et ce que NOUS « faisons » vient aussi de ce qu'Il « est ».

Qu'en est-il? Le vieil homme (le Moi) est enlevé, et le Nouvel Homme (Christ) est mis à la place - c'est cela le Christianisme. Christ devient alors ma Justice et ma Sainteté. Mais il y en a trop parmi nous qui adoptent une approche naturelle et intellectuelle par rapport au Christianisme. Nous pensons que si nous pouvons simplement instruire les gens au sujet des tenants de notre foi, et les persuader avec des arguments logiques, ou jouer sur leurs émotions, alors nous aurons des disciples. C'est de la tromperie. Ce n'est pas « Esprit et Vie ». Le Christianisme ce n'est pas mémoriser certaines doctrines ou enseigner une théologie systématique ou faire répéter aux gens ce que l'on appelle « la prière du pécheur ». Le Christianisme c'est devenir un avec un Homme-Dieu! Toutes les autres choses ont leur place, mais depuis trop longtemps ces « autres chose » ont été mises en avant comme étant le Christianisme. Les gens rentrent donc en contact avec nos croyances, nos doctrines, notre religion, notre théologie, notre zèle, mais ils ne touchent pas un Christ Vivant.

Quand on nous demande de revêtir le Nouvel Homme, on est placé face à quelque chose de radical, quelque chose qui, en raison de Qui Il est, doit avoir pour résultat de bouleverser l'ordre naturel et terrestre des choses. C'est un grand chamboulement. Pourquoi? Parce que ce Nouvel Homme est Totalement Autre. Ce Nouvel Homme est du Ciel. Ce Nouvel Homme est Esprit. Ce Nouvel Homme est étranger à ce monde. Et lorsque nous nous revêtons de CE Nouvel Homme, nous serons mis à l'écart de ce monde et mis à part pour quelque chose de plus grand que ce nous avons pu comprendre avec notre pensée, quelque chose en dehors de la chair et du sang, quelque chose que nous appelons « Esprit et Vie ».

Plusieurs années après avoir revêtu une première fois le Seigneur Jésus, Paul déclare qu'il est encore en train d'essayer d'appréhender Celui Qui l'a déjà appréhendé. La hauteur, la largeur, l'ampleur, la longueur, et la profondeur de ce Nouvel Homme, cet Homme Céleste, est vraiment au-delà de ce qui peut être mesuré en dehors d'un esprit de révélation. Nous sommes plus familiers avec l'ancien homme et avons davantage confiance dans le vieil homme que dans le Nouvel Homme. Par la grâce de Dieu, cela doit changer. Quand nous voyons vraiment le Nouvel Homme nous transcendons le vieil homme. Et cela, en résumé, est la façon dont Dieu accomplit son travail de diminution de nous et de croissance de Christ.

« Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez. » (Luc 15:22ss)

Il serait intéressant d'illustrer ce que signifie être habillé de Christ. Dans l'histoire du Fils prodigue nous trouvons une telle illustration. L'expression « mettez-le lui » est en grec la même que celle utilisée dans l'expression « revêtez-vous » du Seigneur Jésus. C'est d'ailleurs la même chose en Français. - « revêtez-le ». Le lien est donc clair. Quand les temps furent accomplis, Dieu envoya Son Fils, et on nous dit de nous en revêtir, de nous habiller de la plus belle robe.

Loué soit Dieu! Nous ne sommes pas en train de donner des règles pour la vie chrétienne en disant que pour être un bon chrétien vous devez faire cela, ceci et le reste, et qu'ensuite vous devez arrêter de faire ceci et cela. Cela, c'est l'approche naturelle. Mais quand le fils retourne vers le père, nous n'entendons aucune parole de reproche (sauf de la part du fils aîné). La question n'est pas d'en être digne, car le fils admet franchement qu'il n'est plus digne d'être appelé un fils. Quoi qu'il en soit, il EST un fils. Le remède que notre Père a pour lui n'est pas ce que nous aurions pensé. Nous nous attendons à des réprimandes ou à des reproches. Peut-être attendons-nous une nouvelle liste d'attentes, de punitions ou de corvées. A la place, on lui donne la meilleure robe, un anneau, et des chaussures pour ses pieds. Voilà ce qu'est la grâce!

Revêtir le Seigneur Jésus, c'est être habillé avec la meilleure des robes possibles. Cette robe nous donne une plus belle apparence que ce que nous sommes en réalité. Mais quand nous sommes habillés avec le meilleur nous commençons à nous comporter différemment. Notre comportement et notre conduite découlent de ce que nous sommes, ils ne sont pas la cause de ce que nous sommes. Paul ne donne pas de commandements pour le plaisir de donner des commandements. Il nous donne beaucoup d'instructions qui concernent notre conduite, mais elles sont basées sur qui nous sommes en Christ, pas sur ce que nous sommes en nous-mêmes. Ayant revêtu le Seigneur Jésus, nous sommes enveloppés avec Lui et Son caractère remplace notre caractère. On reçoit Sa vie en échange de notre vie. Si nous coopérons avec la Vie nous remarquerons tout naturellement que notre comportement changera.

Mais qu'en est-il du fils aîné? « Mon fils, tu es toujours avec moi, et tout ce que j'ai est à toi (Luc 15:31) » Alléluia! Il n'y a pas de partialité avec Dieu, même si nous pouvons penser que Dieu est plus favorable ou généreux avec certains frères et soeurs qu'avec d'autres. Il n'en est pas ainsi: la robe, l'anneau, et les chaussures représentent le « tout », la plénitude du Père, et « nous avons tous reçu de sa plénitude (Jean 1:16a). » Le Père dit, « Tout ce que j'ai est à toi! » Qui osera demander à Dieu une seule chose en dehors de Son Fils.



REVETUS DE PURE LUMIERE

« Revêtons-nous de l'armure de la lumière... Revêtez-vous de toute l'armure de Dieu. » (Romains 13:12b; Ephésiens 6:11a)

Concernant le combat spirituel, nous devons voir une fois pour toutes en quoi consiste Son armure. Nous devrions savoir maintenant que Dieu ne nous a rien donné en dehors de Christ. Nous devrions savoir que la Réponse de Dieu est Christ, la Provision de Dieu est Christ, la façon de faire de Dieu est Christ, la Victoire de Dieu est Christ.

Notre victoire n'est donc pas liée à une pièce de l'armure, qu'elle soit réelle ou imaginaire. Il est significatif de voir qu'après avoir dit « revêtez l'armure de la lumière » en Romains 13:12, Paul continue en disant « revêtez-vous du Seigneur Jésus » au verset 14. Il nous est difficile de passer à coté de ce point. Christ est l'Armure de la lumière. Se revêtir de l'armure c'est se revêtir du Seigneur Jésus. Il n'est ensuite pas très difficile de faire le lien entre Romains 13 et Ephésiens 6 et de discerner que Toute l'Armure de Dieu est un HOMME. Christ est la Justice, la Vérité, la Paix, la Foi, le Salut, et la Parole de Dieu. Il est chaque morceau de l'armure, tout comme Il est Toute l'Armure. Combien il est ridicule de s'imaginer en train « de revêtir notre armure spirituelle » en le mimant d'une façon théâtrale. « Se revêtir de l'armure » est une autre façon de dire « se revêtir du Seigneur Jésus-Christ ».

Puis-je vous dire franchement qu'en plaçant votre confiance dans » une armure spirituelle « en tant qu'une chose en elle-même, vous risquez de vous écrouler misérablement. Tous ceux qui se basent sur une formule de foi ou une méthode de combat spirituel verront que la formule et la méthode échoueront. Pourquoi? Dieu ne nous a pas donné une formule ou une méthode: Il a donné Son Fils. Il ne nous donne pas un rite ou une cérémonie à suivre, Il dit, « Revêtez-vous du Seigneur Jésus ». En ayant le Seigneur Jésus, j'ai Toute l'Armure de Dieu. Il n'est pas nécessaire de demander chaque pièce de l'armure, ou de confesser quoi que ce soit, ou de faire quelque chose. Tout ce qui est nécessaire une fois que l'on a revêtu Toute l'Armure de Dieu, c'est de « s'y tenir ». Tout ce qui est nécessaire une fois que l'on a revêtu Toute l'Armure de Dieu, c'est de demeurer en Lui.

La solution de Dieu au problème du péché, du moi, et de satan est de revêtir le Seigneur Jésus. Ce n'est que par Lui que nous ne « satisferons pas la chair », et ce n'est que par Lui que nous « pourrons éteindre tous les traits enflammés du malin ». Nous ne devrions pas rendre plus compliqué ce que le Seigneur a rendu simple. Se focaliser sur la chair et sur notre ennemi est une grande perte de temps. A la place, nous devons voir à quel point le Fils de Dieu est glorieux, et s'enraciner profondément en Lui. Avez-vous une méthode, ou un Homme? Cela ne dépend pas de moi, de la chair ou du diable - tout dépend de Christ, et alors qu'Il grandit, toutes les autres choses ne peuvent que diminuer.

« Jésus fut transfiguré devant eux: son visage se mit à resplendir comme le soleil; ses vêtements prirent une blancheur éclatante, aussi éblouissante que la lumière. » (Matthieu 17:2)

Etre revêtu du Seigneur Jésus c'est être transfiguré. Depuis trop longtemps, nous qui proclamons avoir un appel céleste, une citoyenneté céleste, et une naissance céleste, nous vivons comme des hommes terrestres. La lumière que nous avons est cachée sous un boisseau; il n'y a aucune gloire qui nous entoure. Nous ne parlons pas d'un signe extérieur, ou de quelque chose de charnel, mais d'une Lumière et d'une Vie qui démontrent la présence de Christ. « En lui résidait la Vie, et cette Vie était la Lumière des hommes » (Jean 1:4).

Si nous demeurons en Lui alors nous serons comme Il est. Si nous avons revêtu le Seigneur Jésus alors nous sommes transformés à Son image, nous sommes changés à Son image, et nous sommes en train d'être transfigurés. Après avoir suivi le Seigneur un certain temps nous ne devrions pas nous arrêter et nous demander « Que ferait Jésus à ma place? » Si nous sommes transfigurés alors cette Lumière et cette Vie répondront spontanément et sans effort à chaque occasion qui se présente. Tout comme le Témoignage suit la Révélation, ainsi la Vie suit la Lumière. Nous savons simplement ce que nous avons à faire parce qu'Il le fait Lui-même à travers nous. Si nous avons revêtu le Seigneur Jésus alors nous n'avons pas à regarder vers le passé ou le futur. Nous n'avons pas besoin de regarder au ciel, ou en bas sur la terre. Nous n'avons pas besoin de regarder à l'extérieur car le royaume de Dieu est à l'intérieur. Celui qui dit, « Je suis avec vous, et je serai en vous » a maintenant fait Sa demeure en tous ceux qui croient.

Nous pouvons nous demander pourquoi Pierre, Jacques, et Jean ont été mis à part pour aller sur une haute montagne seuls avec Jésus, et pour être témoins de cette révélation. Une meilleure question est, comment pouvons-nous faire partie de ce reste? Nous ne pouvons pas dire pourquoi seuls ces trois disciples, et non les autres, ont reçu cette révélation. Le problème est: avons-nous vu le Seigneur? Sommes-nous, au moins une fois, montés sur la montagne et avons-nous perçu un rayon de cette Lumière? Avons-nous, au moins une fois, vu le Fils de l'Homme transfiguré en Fils de Dieu? Au final tous les disciples ont vu Sa gloire, mais en Pierre, Jacques, et Jean nous avons un type des Vainqueurs - ceux qui voient la gloire MAINTENANT et possèdent le Royaume maintenant, qui n'attendent pas un héritage futur ou une récompense future, mais qui se tiennent debout pour la Volonté et le Royaume bien avant son accomplissement futur. Parce qu'ils voient en avance, ils sont capables d'apporter les premiers fruits, les prémices, au Seigneur.

Nous sommes transformés, moment après moment, heure après heure. Cette transfiguration est subtile, mais puissante. En quoi cela nous touche? Comment Dieu nous change t-Il? Quand nous nous revêtons du Seigneur Jésus, nous devenons ce que nous avons revêtu. Quand nous voyons la gloire du Fils de Dieu alors nous sommes aussi changés. Nous devenons ce que nous avons vu. Quand nous Le voyons comme Il est réellement, alors nous contemplons Sa gloire, nous sommes jetés à terre. Si ce que nous avons vu jusqu'ici du Seigneur ne nous a pas rendus sourds et aveugles alors nous n'avons pas encore touché Sa gloire. Notre vision est trop petite. Que Dieu illumine nos coeurs et nous accorde une plus grande révélation dans Son Fils, pour que nous soyons transfigurés. Amen.

Copyright ©1997-2008 TheSchoolOfChrist.Org 
Distribution (libre) non commerciale possible à condition que cette mention apparaisse



Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter