Vidéo du jour
Le don de foi Partie 1 | FRANCK ALEXANDRE | Résumé
Enseignement du jour
A l'écoute de Dieu | Ricky Andriamparany | Résumé
Édification du jour
la priorité de Dieu
OSWARLD CHAMBERS
Voir le Résumé
Maranatha77 en d'autres langues
Pensée du jour
Message du jour
Portes Ouvertes
Torrent d'Amour
Blog
Torrent d'amour
Amour en action
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Choisir Dieu dans un monde moderne
de DIVERS AUTEURS
Le monde nous fait très souvent miroiter des choses qui nous semblent trop bien pour nous, qui satisferaient notre chair à volonté ! Et quand on s’y laisse assouvir, c’est comme rejeter cette nourriture spirituelle de Dieu, qu’est Sa parole et Ses commandements qui nous octroient une richesse spirituelle et une espérance glorieuse.



Daniel : « choisir Dieu dans un monde moderne »

 

Daniel 1:8 "Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l’obliger à se souiller".

 

 Lectures : Daniel chapitres 1 à 4 ; Romains 11 : 33- 36 ; Romains 12 : 1-2 ;  1 Jean 5

 

Le livre de Daniel renferme des enseignements riches et profonds quant à notre place en tant qu’élus de Dieu dans ce monde gouverné par la puissance du mal (1 Jean 5:19 Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin).

 

Daniel reçut de Dieu un œil favorable, il trouva grâce aux yeux de Dieu, de telle sorte que dans toutes les persécutions et les épreuves auxquelles il fût confronté, Dieu n’était jamais loin pour le délivrer et ce, de façon surnaturelle. L’épisode de la fosse aux lions en est un exemple frappant de la faveur que Dieu lui accordait.

 

Ce n’était sûrement pas facile pour ce jeune Daniel de vivre dans une société aussi dépravée, idolâtre et satanique qu’était la grande Babylone.

 

En effet, Babylone, la grande. Cette nation puissante qui réussit à conquérir tout le Moyen-Orient et l’Égypte était une nation idolâtre. Il y avait des cultes non seulement à des dieux païens, mais aussi, au roi Nebucadnetsar lui-même. D’ailleurs une des raisons qui auraient pu couter la vie à Daniel et ses compagnons fut de ne pas se prosterner devant la statue à la gloire du roi de Babylone.

 

Combien d’élus de Dieu se compromettent facilement en courbant l’échine devant le diable ? En se compromettant dans leur foi, en tolérant le péché très facilement dans leurs vies ? Chrétien le dimanche pendant le culte d’adoration et de nouveau compromis du lundi au samedi.

 

Combien de fois ai-je été surpris de trouver des personnes ambiancées pendant le culte et les croiser, les voyant se compromettre dans la plus petite tunique du péché, et ce sans être mal à l’aise?

 

Attention, avant de dire que je juge les frères, comprenez avec moi cette pensée de Colossiens 1:10  « pour marcher d’une manière digne du Seigneur et Lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu ».

 

Nous nous devons de marcher d’une manière digne du Seigneur et lui être agréable.

 

Revenons à Daniel. Daniel, et ses jeunes compatriotes furent introduits au service du Roi. Ils étaient donc confrontés directement à la dépravation spirituelle babylonienne. Et le passage de Daniel 1 verset 8 nous dit que Daniel résolut de ne pas manger les mets qu’on leur servait à la table du roi.

 

La Bible reste muette sur le menu qui leur était servi, de quelle nourriture il s’agissait, mais nous pouvons affirmer que ça devait être des aliments impurs pour un juif qui craint le Seigneur.

 

Inspirons-nous de Daniel, nous élus de Dieu dans ce monde moderne. Dans un monde où la déesse de la compromission et de la tolérance règne et est élevée.

 

Dans un monde où le mal devient le bien et le bien devient le mal. Dans un monde dont les fondements spirituels sont ébranlés.  Dans un monde où les modèles de vie de la jeunesse sont des pseudo-stars vouées au culte de Satan.

 

Dans un monde où même les critères vestimentaires sont fixés par des stars dénudées et dénuées de toute crainte de Dieu. Dans un monde où la recherche du succès et de l’argent prime sur la garantie de l’espérance en Jésus-Christ ?

 

Nous sommes au milieu de toute cette tragédie, où des élus malheureusement se compromettent et s’y risquent à perdre l’espérance de leur salut.

 

 

1.    Le monde cherchera à te faire perdre ton identité

 

Daniel 1:7 « Le chef des eunuques leur donna des noms, à Daniel celui de Beltschatsar, à Hanania celui de Schadrac, à Mischaël celui de Méschac, et à Azaria celui d’Abed Nego. »

 

Une perte d’identité ! La jeunesse chrétienne se perd. Et aujourd’hui, le seul fait de dire à un élu qu’il se comporte mal est mal vu, au risque même d’être traité de trop spirituel. Hélas !

 

Daniel, juif, hébreu, avait la crainte de Dieu et ce, quel que soit l’endroit où il se trouvait. Babylone a tenté de lui faire perdre son identité, déjà en lui changeant le nom.

 

Ne tombons pas dans le piège de la chair et de ses désirs, en voulant demeurer dans le monde tout en voulant marcher comme des chrétiens. Il n’y a pas de juste milieu, soit on est disciple de Christ, soit on l’est pas. (Romains 12 : 1-2)

 

Daniel est resté ferme dans sa crainte de Dieu, malgré que Babylone ait changé son Nom. Il était juif, même si le monde le voyait autrement ! Il n’était pas babylonien.

 

Mieux, malgré le fait qu’il ait occupé des fonctions élevées et ce même au près des rois de Babylone, il est resté fidèle à l’alliance d’Israël avec Dieu.

 

Ne nous étonnons donc pas pourquoi Dieu lui a révélé des mystères qui touchent même au temps que nous vivons et des temps à venir !

 

Nous sommes les premiers à désirer l’onction de Dieu, la puissance, les charismes de l’Esprit et les derniers à désirer marcher droit devant l’Eternel ! Ça ne marche pas comme ça !

 

Les faveurs de Dieu en Christ ne s’octroient qu’à ses disciples. A Méditer

 

 

2. Une question de choix

 

Daniel 1:8 « Daniel résolut de ne pas se souiller par les mets du roi et par le vin dont le roi buvait, et il pria le chef des eunuques de ne pas l’obliger à se souiller ».

 

Inspirons-nous de Daniel ! Il avait devant lui des choses qu’il aurait pu manger. N’est-ce pas ne se trouvait-il plus du tout en Israël ? N’est-ce pas n’était-il pas au service du roi de Babylone ? S’il avait mangé cette nourriture, n’aurions-nous pas dit : « ce n’est pas de sa faute, il est obligé de le faire. Il n’avait pas le choix » ?

 

Réfléchissons un peu là-dessus. Il n’y avait plus personne pour lui dire de faire ci ou de faire ça ! Il avait sa liberté de faire ! Liberté de penser et d’agir comme bon lui semblait. Mais il fit le choix de continuer à marcher comme on le lui avait appris en Israël !

 

Bien aimés, il faut choisir l’obéissance à Dieu. Il faut obéir à Dieu quelque soit le lieu, l’atmosphère, l’environnement où nous nous trouvons. N’ayons pas honte et ne craignons RIEN des hommes, car Dieu honore l’obéissance!

 

Jacques 1:12 « Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui L’aiment ».

 

1 Corinthiens 10:13 « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter ».

 

Quand nous sommes face à une tentation, nous avons le choix, difficile soit-il, d’y succomber ou non ! Le choix ! « Daniel résolut en son cœur de ne pas se souiller ». Faisons le bon choix !

 

 

3.    Un défi de taille !

 

Daniel 1 : 12 -14 « Éprouve tes serviteurs pendant dix jours, et qu’on nous donne des légumes à manger et de l’eau à boire ; tu regarderas ensuite notre visage et celui des jeunes gens qui mangent les mets du roi, et tu agiras avec tes serviteurs d’après ce que tu auras vu. Il leur accorda ce qu’ils demandaient, et les éprouva pendant dix jours. »

 

Cette histoire est invraisemblable. J’avoue, les végétariens et les végétaliens me diront qu’ils vivent bien en ne mangeant que des légumes. Mais ça reste tout de même un sacré défi de refuser cette nourriture souillée, peut-être composée de bonne viande, de mets succulents.

 

Le monde nous fait très souvent miroiter des choses qui nous semblent trop bien pour nous, qui satisferaient notre chair à volonté ! Et quand on s’y laisse assouvir, c’est comme rejeter cette nourriture spirituelle de Dieu, qu’est Sa parole et Ses commandements qui nous octroient une richesse spirituelle et une espérance glorieuse.

 

Un jour, un jeune homme m’a dit « La foi, c’est pour les pauvres » ! Je lui avais répondu « La Paix, c’est en Jésus ».

 

Bien aimé, relevez ce défi de ne vivre que de la Parole de Dieu et marcher dans la crainte de Dieu, nous verrons bien si la Grâce et la paix qui surpassent toute intelligence ne rempliraient pas vos cœurs et aussi si vous ne seriez pas victorieux dans toutes vos entreprises.

 

Josué 1 : 8 « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras. »

 

Car le monde et ses richesses passeront, mais la Parole de Dieu subsistera éternellement !

 

1 Jean 2 : 17 « Et le monde passe, et sa convoitise; mais celui qui fait la volonté de Dieu, demeure éternellement. »

 

Enfin, Psaumes 119 : 9-10 « Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ? En se dirigeant d’après ta parole. Je te cherche de tout mon cœur : Ne me laisse pas égarer loin de tes commandements ! »

 

Prière : « Père Éternel, merci encore de ce que tu as fait de moi ton enfant. Enfant de lumière et non des ténèbres. Malgré ce monde dépravé, tu me mets à part pour te rendre gloire dans toute ma marche devant ta face et quel que soit le lieu ou l’époque que je vis. Je te prie, Dieu Tout Puissant, de me donner la force de résister à la convoitise de ce monde et de demeurer ferme! Je fais le bon choix de la vérité, du chemin et de la vie, en renonçant au mensonge, à la perdition et à la mort. Que ma vie te soit agréable. Amen ! »

 

Source : http://agape-partage.net

 

 


Retour

 

 

 

© 2020 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter