Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton oeil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'oeil de ton frère. Matthieu 7:5
Vidéo du jour
Dieu a fermé leurs yeux 1/2 | RAYMOND BOURGIER | Résumé
Enseignement du jour
Le don de discernement des esprits - Partie 2 | FRANCK ALEXANDRE | Résumé
Édification du jour
Viens et vois
CHEMINS DE VIE
Voir le Résumé
Maranatha77 en d'autres langues
Pensée du jour
Message du jour
Portes Ouvertes
Torrent d'Amour
Blog
Torrent d'amour
Amour en action
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
L'au-delà
de LEOPOLD GUYOT
Ne cédons pas à la tentation d'une curiosité vaine et malsaine mais dans ce domaine aussi faisons pleinement confiance à Dieu notre Père céleste qui connaît parfaitement toute chose et qui est infiniment juste dans ses décisions.




En réponse à la demande d'un lecteur de "pasteurweb" voici une étude sur un sujet qui suscite bien des interrogations : l'au-delà.

 

Il existe un monde différent de notre univers formé de choses visibles : notre vieille planète terre sur laquelle nous habitons depuis des générations, puis notre galaxie avec son soleil, la lune, les étoiles et ses nombreuses planètes. Il y a aussi d'autres galaxies lointaines qui peuplent un espace immense... mais pas infini.

 

Parler de l'au-delà peut paraitre irréaliste tant il est vrai que nous touchons là un sujet bien mystérieux qui génère beaucoup de questions : De quoi est-il formé ? Qui le peuple ? Où se situe-t-il réellement ?

 

Nous ne pouvons y répondre que dans la limite d'une connaissance partielle qui est la notre, la Bible restant notre référence pour trouver les explications les meilleures et les plus sûres.

 

Nous sommes tellement habitués à nous mouvoir dans un monde visible, audible, matériel et naturel, qu'il nous est difficile de concevoir un autre univers différent do notre.

 

L'au-delà c'est le monde des esprits. Dieu est esprit, les archanges et les anges sont des esprits, les chérubins, les séraphins, les créatures célestes, sont aussi des esprits. Les démons,  le diable lui-même, sont des esprits...

 

La Bible mentionne différents lieux dans   l'au-delà : le ciel, l'abîme, le séjour des morts, l'étang de feu et de souffre que nous appelons l'enfer. Il y est aussi question d'un espace nommé "les lieux célestes".

 

Il serait vain de vouloir illustrer ces  lieux, comme ont pu le faire certains artistes. Nous risquons d'entrer dans des suppositions hasardeuses et forcément inexactes.

 

Remarquons que la Bible elle-même reste très sobre dans ses descriptions. Je me contenterai donc de ce qu'elle nous dit à ce sujet dans la limite de notre compréhension.

 

Ne cédons pas à la tentation d'une curiosité vaine et malsaine mais dans ce domaine aussi faisons pleinement confiance à Dieu notre Père céleste qui connaît parfaitement toute chose et qui est infiniment juste dans ses décisions.

 

"Les choses cachées sont à Dieu et les choses révélées sont à nous et à nos enfants"(Deutéronome 29.29).

 

Un jour nous connaîtrons comme nous avons été connus ! Reconnaissons humblement que les choses cachées sont à Dieu et les choses révélées sont à nous et à nos enfants (Deutéronome 29.29).

 

Le ciel

L'apôtre Paul l'appelle le troisième ciel et le paradis.

 

C'est "le ciel de Dieu" dans lequel  Jean a été enlevé en esprit. Il s'est efforcé de décrire l'indescriptible par des comparaisons : aspect, semblable, comme … sont autant de mots qu'il applique aux  choses et aux êtres qu'il  a vus.

Même si elle ne reproduit pas exactement le ciel et ce qui s'y trouve la description de Jean est la plus complète de la Bible. Rappelons qu'il est chargé d'écrire et de transmettre à l'Eglise ce qu'il a vu et entendu. Le Seigneur a voulu que ceux qui croient en Lui connaissent la majesté glorieuse de Dieu et de son Fils dans ciel. La vision du trône de Dieu comprend Dieu le Père, son fils Jésus-Christ et le Saint-Esprit :

 

"Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre." Apocalypse 5:6

 

C'est le "paradis de Dieu"

 

"A celui qui vaincra, le Seigneur donnera à manger de l'arbre de vie, "qui est dans le paradis de Dieu". Apocalypse. 2.7; 22.2

 

L'apôtre Paul emploie aussi cette expression :

 

"Je connais un homme en Christ qui, voici quatorze ans –– était–ce dans son corps ? je ne sais ; était–ce hors de son corps ? je ne sais, Dieu le sait –– fut ravi jusqu’au troisième ciel.

Et je sais que cet homme –– était–ce dans son corps ou sans son corps ? je ne sais, Dieu le sait ––  fut enlevé dans le paradis et qu’il entendit des paroles ineffables qu’il n’est pas permis à un homme d’exprimer." 2 Corinthiens 12.2-5

 

Dans le ciel se trouve le trône de Dieu, un trône très élevé, d'où il contrôle tout ce qui est et vit dans l'univers terrestre et céleste.

 

Jean écrit dans le livre de l'Apocalypse :

 

"Aussitôt je fus saisi par l’Esprit. Il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis." Apocalypse 4:2

 

C'est le trône du Tout-Puissant, l'Éternel, comme l'a vu aussi le prophète Esaïe :

 

"L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé ; le bas de son vêtement remplissait le temple." Esaïe 6:1

 

C'est aussi dans le ciel que  le Seigneur Jésus-Christ est allé, lors de son ascension.

 

"Après avoir dit cela, pendant qu’ils regardaient, il fut élevé et une nuée le déroba à leurs yeux.

Et comme ils fixaient le ciel, pendant qu’il s’en allait, deux hommes en habits blancs se présentèrent à eux

et dirent : Hommes de Galilée, pourquoi restez–vous là à scruter le ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu aller au ciel." Actes 1:9

 

Il s'y est assis à la droite de Dieu.

 

"Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu." Marc 16:19

 

"Il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous !" Romains 8:34

 

C'est là qu'il nous prépare une place.

 

"Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.

Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place.

Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi." Jean 14.1

 

Le ciel est rempli d'êtres célestes innombrables, puissants et glorieux.

 

C'est dans ce ciel que vont les rachetés de Christ lorsqu'ils quittent leur corps terrestre, comme l'écrit l'apôtre Paul :

 

"J’ai le désir de m’en aller et d’être avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur." (Philippiens 1:23). 

 

"Nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur." (2 Corinthiens 5:8).

 

Pour plus de précision sur ce sujet reportez vous à l'étude  Le Ciel

 

Le séjour des morts

De nombreux textes bibliques y font référence et l'expression indique par elle même de quoi il s'agit : un lieu dans lequel vont les âmes de ceux qui meurent.

 

Le terme "séjour des morts" est la traduction des  mots hébreu et grec : che'ol et had, que nous trouvons dans le  Psaume  16.10; et le livre des Actes 2.27).

 

Le mot  hébreux "che’ol" signifie "insatiable".

 

Le mot grec "had" ou "hadès" veud dire "invisible".

 

A l’époque précédant la venue du Christ, on  distinguait deux parties dans le séjour des morts : l’une réservée aux impies, tourmentés dès leur départ ici-bas; l’autre réservée aux bienheureux et appelée "paradis" ou "sein d’Abraham". Jésus lui-même emploie ces expressions et donne des précisions remarquables sur le séjours des morts.  (Lu 16.19-31)

 

"Le pauvre mourut et fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche aussi mourut et fut enseveli.

Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, en proie aux tourments, il vit de loin Abraham et Lazare dans son sein.

Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre dans cette flamme.

Abraham répondit : (Mon) enfant, souviens–toi que tu as reçu tes biens pendant ta vie et que de même Lazare a eu les maux, maintenant il est ici consolé, et toi, tu souffres.

En plus de tout cela entre nous et vous se trouve un grand abîme afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous ne puissent le faire, et qu’on ne parvienne pas non plus de là vers nous."

 

L'apôtre Pierre a parlé d'un épisode étrange se situant entre la mort et la résurrection de Jésus :

 

"Christ est allé prêcher aux esprits en prison,  qui autrefois avaient été incrédules, lorsque la patience de Dieu se prolongeait, aux jours de Noé, pendant la construction de l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, c’est-à-dire, huit, furent sauvées à travers l’eau." 1 Pierre 3.19

 

Avant que Jésus aille prêcher dans le séjour des morts et en  remonte, ce lieu était divisé en deux parties : l'une appelée le sein d'Abraham dans laquelle se trouvaient les saints de la première alliance, c'est à dire ceux qui étaient morts dans la foi et l'espérance du Messie-Sauveur que Dieu avait annoncé par ses prophètes.

 

Dans la seconde partie du séjour des morts se étaient ceux qui étaient morts dans l'incrédulité. Ils  attendent le justement dernier, comme dans une prison préventive.

 

Lors de sa résurrection glorieuse, Christ a libéré du che’ol les morts croyants et les a emmenés avec lui dans le ciel. Le fait est que désormais, tous ceux qui meurent dans la foi, au lieu de descendre dans le séjour des morts, s’en vont directement auprès du Seigneur.

 

Les incroyants qui meurent sans Christ vont dans le séjour des morts en attendant le jugement dernier.

 

"La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux; et chacun fut jugé selon ses œuvres.

Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu." Apocalypse 20:13,14

 

L'étang de feu

Le Seigneur Jésus et la Bible, parlent d'un lieu appelé "l'étang de feu et de souffre" préparé pour le diable et ses anges, dans lequel seront jetés, le diable, ses anges, la bête, le faux prophète et tous ceux dont le nom n'est pas écrit dans le livre de vie de l'Agneau (Apocalypse 20.10 - 21.15) -

 

"C'est le lieu du châtiment éternel" (Matthieu 13.42 et 25.46).

 

Ce lieu terrifiant est aussi appelé "la géhenne" du mot hébreu  'ge-hinnom' désignant la vallée de Hinnom, tout près de Jérusalem,  où l'on brulait les immondices, dans un feu qui ne s'éteignait jamais.

 

Jésus emprunte cette image pour parler de l'enfer, l'étang de feu, dans lequel seront jetés le diable et ses anges, ainsi que tous ceux dont le nom n'est pas écrit dans le livre de vie.

 

"Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges." Matthieu 25:41

 

"Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe–la ; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie, que d’avoir les deux mains et d’aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint pas

Où leur ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas.

Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe–le ; mieux vaut pour toi entrer boiteux dans la vie, que d’avoir les deux pieds et d’être jeté dans la géhenne dans le feu qui ne s’éteint pas, où leur ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas. Marc 9:43

 

"Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu.

Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu." Apocalypse 20:10, 14, 15.

 

La géhenne de feu désigne l’enfer définitif, un feu éternel, tandis que le séjour des morts est provisoire, cessant d'exister quand avec son contenu, il sera jeté dans l'étang de feu, l'enfer, après le jugement dernier.

 

L'abîme

Il existe un lieu appelé "l'abîme", dans lequel sont enchaînés les anges qui ont péché (2 Pierre 2.4 - Jude 6 ).

Il est difficile, voir même impossible de le décrire. le mot lui même suggère un espace dont la profondeur est sans limite, ténébreux et effrayant à tel point que les démons  que Jésus chassait le suppliaient de  ne pas les y envoyer (Luc 8.31).

 

Un jour cet abîme sera ouvert et des myriades de créatures épouvantables se répandront sur la terre, comme un jugement de Dieu (Apocalypse 9). Satan y sera jeté et lié pendant un temps (Apocalypse 20).

 

Les lieux célestes

Il y fait référence à plusieurs reprises dans la Bible, cette expression désignant parfois le ciel où Jésus demeure et d'autres fois l'espace dans lequel errent le diable et les démons.

 

Jésus dit que lorsque l'esprit impur est sorti d'un homme, il erre dans les lieux arides.

 

"Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux arides, cherchant du repos, et il n’en trouve point." Matthieu 12:43

 

Il est dit de Satan qu'il rôde sur la terre et qu'il s'y promène... pour y accomplir ses œuvres mauvaises.

 

"SOYEZ SOBRES, VEILLEZ. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera." 1 Pierre 5:8

 

"L’Eternel dit à Satan: D’où viens-tu? Et Satan répondit à l’Eternel: De parcourir la terre et de m’y promener." Job 2:2

 

Si les lieux célestes dans lesquels demeure le Seigneur Jésus-Christ sont remplis de lumière et de gloire, les lieux où errent les esprit méchants sont obscurs et ténébreux, comme il est écrit dans le livre de Job :

 

"Terre sombre comme les ténèbres de l’ombre de la mort, et où il n’y a que confusion, et où la clarté est comme des ténèbres profondes." Job 10:22

 

C'est l'espace surnaturel dans lequel se meuvent les esprits méchants dont parle l'apôtre Paul :

 

"Car nous n’avons pas à lutter contre des êtres humains, mais contre les puissances spirituelles mauvaises du monde céleste, les autorités, les pouvoirs et les maîtres de ce monde obscur." Ephésiens 6:12

 

Il y a une autre vie dans l'au-delà

La mort physique n'est pas la fin de tout. Il y a une vie après la mort du corps. Les textes bibliques sont très précis à ce sujet, après avoir quitté son corps l'âme, c'est à dire la personne elle-même continue d'exister  dans l'au-delà, soit dans un lieu de souffrance à cause de la conscience de sa perdition, soit dans un lieu de repos et de bonheur si elle est sauvée.

 

"Jésus dit que les patriarches disparus depuis si longtemps, sont encore tous vivants" (Lu 20.37-38).

 

Si notre corps meurt et devient poussière, l'âme ne cesse nullement d'exister, mais à la mort physique de notre corps, elle s'en va soit dans un lieu de repos, pour ceux qui meurent en Christ, soit dans un lieu de souffrance pour ceux qui meurent dans leurs péchés. (Les injustes survivent dans le séjour des morts)

 

"Dans le séjour des morts, il leva les yeux ; et, en proie aux tourments, il vit de loin Abraham et Lazare dans son sein." Luc 16:23

 

La foi chrétienne intègre cette certitude, enseignée par Jésus-Christ, répétée par ses disciples et perpétuée par les textes évangéliques.

 

Les âmes de ceux qui quittent cette terre s'en vont dans un au-delà différent selon qu'ils ont cru ou non.

 

Jésus disait d'un pauvre nommé Lazare qu'il était dans le lieu où se trouvaient ceux qui avaient cru, consolé (Luc 16.25).

 

Et le prophète Esaïe proclame : Il entrera dans la paix, Il reposera sur sa couche, Celui qui aura suivi le droit chemin (Esaïe 57:2)


pasteurweb

  

Source : www.pasteurweb.org

 

 

Retour

 

 

 

© 2020 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter