N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Romains 12:16b
Vidéo du jour
La valeur d'une âme | EMCITV | Résumé
Enseignement du jour
A l'écoute de Dieu | Ricky Andriamparany | Résumé
Édification du jour
Un fils légitime
CHEMINS DE VIE
Voir le Résumé
Maranatha77 en d'autres langues
Pensée du jour
Message du jour
Portes Ouvertes
Torrent d'Amour
Blog
Torrent d'amour
Amour en action
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
La foi implique une contradiction
de HENRI VIAUD-MURAT
Pour beaucoup de chrétiens, l’exaucement concerne le moment où ils voient se manifester ce qu’ils ont demandé. Mais il s’agit d’une erreur grave! Car Dieu exauce toujours immédiatement toute prière conforme à Sa volonté, même si cet exaucement ne se manifeste pas immédiatement!... Et c’est le fait de croire que nous avons été exaucés, dès que nous avons prié, qui garde notre coeur en paix, et qui permet ensuite à l’exaucement de se manifester!


Nous devons bien comprendre que notre foi en la Parole de Dieu implique toujours une contradiction entre ce que Dieu a promis, ou déclaré, et ce que nous voyons ou ressentons encore, au moment où nous prions Dieu de nous donner ce qu’Il a promis. Et nous devons savoir comment surmonter cette contradiction, pour que nous puissions voir se manifester ce que Dieu a déclaré.

Rappelons-nous cette définition de la foi:

« Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas » (Hébreux 11: 1).

L’espérance concerne quelque chose de futur, que l’on ne voit pas encore maintenant.

La foi consiste donc à être certains dès à présent que nous verrons se manifester les choses que nous espérons, et que nous ne voyons pas encore, simplement parce que nous croyons que ces choses nous ont été promises ou annoncées par Dieu Lui-même.

Ainsi, la foi n’est rien d’autre qu’une ferme confiance en Dieu. Pourquoi pouvons-nous avoir cette ferme confiance en Dieu? Parce que nous connaissons Dieu tel qu’Il est, que nous Le prions selon Sa Parole, et que nous savons que Dieu n’est pas un homme pour mentir!

« Dieu n’est point un homme pour mentir, ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t il pas? » (Nombres 23: 19).

Pour que nous possédions ce que Dieu nous a promis ou déclaré, le Seigneur n’exige de nous rien d’autre que la foi!

Il ne nous demande pas d’être parfaitement en règle avec Lui pour nous exaucer! Il ne nous demande même pas d’avoir abandonné tout péché pour nous exaucer, pourvu que nous ayons la foi!

Le problème, c’est que, très souvent, ceux qui ne sont pas en règle avec Dieu, ou qui n’ont pas encore abandonné tout péché, ont une conscience qui les culpabilise, et qui les empêche d’avoir l’assurance qu’ils verront s’accomplir dans leur vie ce que Dieu leur a promis.

Et, sans cette foi, ils ne peuvent rien recevoir de Dieu, à moins que le Seigneur décide d’intervenir surnaturellement, par une manifestation souveraine de Sa grâce, sans exiger notre foi. Mais de telles manifestations sont exceptionnelles. La règle, c’est la foi.

Jacques a dit:

« Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur » (Jacques 1: 5-7).

Jacques parle tout d’abord de quelqu’un qui prie pour obtenir de Dieu la sagesse. Et il affirme que Dieu donnera librement et sans reproche la sagesse à quiconque la demande. Mais il y a une condition essentielle pour l’obtenir, et une seule: qu’il la demande avec foi, sans douter!

Cela signifie que nous devons être certains que Dieu nous donnera la sagesse, si nous la Lui demandons, simplement parce que nous savons qu’Il veut nous la donner! Pourquoi le savons-nous? Parce qu’il est écrit que Dieu nous la donnera simplement et sans reproche, si nous la Lui demandons!

Jacques ne dit pas que nous devons d’abord confesser nos péchés et mettre toute notre vie en règle, pour obtenir la sagesse! Il nous demande simplement de ne pas douter que Dieu nous la donnera, si nous la demandons avec foi!

Sinon, si nous doutons, non seulement nous ne devons pas nous imaginer que nous recevrons la sagesse, mais nous ne devons pas non plus nous imaginer que nous recevrons quoi que ce soit de notre Dieu!

Par conséquent, ce qui est valable pour la sagesse, l’est aussi pour n’importe quelle promesse ou Parole de Dieu!

Si nous trouvons dans la Bible quoi que ce soit qui nous est promis par Dieu, nous pouvons l’obtenir immédiatement, si nous demandons au Seigneur de nous le donner, sans douter!

Comprenez-vous que cela simplifie beaucoup les conditions que nous devons remplir pour obtenir de Dieu quoi que ce soit? En fait, il n’y a qu’une seule condition à remplir: croire que Dieu nous donne ce que nous avons demandé, au moment même où nous le demandons, simplement parce qu’Il a promis de nous le donner!

Ensuite, tant que cet exaucement n’est pas manifesté, Dieu nous demande de persévérer dans la foi, de ne pas nous laisser troubler par les contradictions encore visibles, et de continuer à croire simplement que possédons ce que nous avons demandé. Et Dieu Lui-même Se chargera d’honorer Sa Parole, et de manifester ce qu’Il nous a donné.

Dieu nous donne l’exaucement tout d’abord de manière invisible. Et c’est d’abord en croyant qu’Il nous l’a donné, que nous le verrons ensuite se manifester sur le plan visible, dans notre vie concrète!

C’est ce que le Seigneur Jésus nous enseigne Lui-même, dans ce passage bien connu, parmi tant d’autres:

« C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir » (Marc 11: 24).

Le texte grec dit exactement ceci:

« C’est pourquoi je vous dis: Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous le recevez, et cela sera à vous. »

Croyez que vous le recevez maintenant, de manière invisible, au moment même où vous priez, et cela sera concrètement à vous, de manière visible!

Il y a donc un délai annoncé, plus ou moins long, entre le moment où vous croyez que vous le recevez, quand vous priez, et le moment où l’exaucement se manifeste.

Pour beaucoup de chrétiens, l’exaucement concerne le moment où ils voient se manifester ce qu’ils ont demandé. Mais il s’agit d’une erreur grave! Car Dieu exauce toujours immédiatement toute prière conforme à Sa volonté, même si cet exaucement ne se manifeste pas immédiatement!

Et c’est le fait de croire que nous avons été exaucés, dès que nous avons prié, qui garde notre coeur en paix, et qui permet ensuite à l’exaucement de se manifester!

Ainsi, au moment même où nous prions selon la volonté de Dieu, telle qu’elle est clairement exprimée dans Sa Parole, il existe une contradiction apparente entre la situation que nous pouvons encore constater, et la promesse de Dieu.

Dieu nous affirme que nous possédons déjà quelque chose que nous avons demandé, alors que nos yeux, ou nos sens en général, nous disent le contraire, tant que l’exaucement ne s’est pas manifesté!

La foi consiste à ne pas tenir compte de ce que nos yeux voient, si ce que nous voyons n’est pas en accord avec la promesse de Dieu, et à croire que nous avons déjà reçu ce que Dieu nous a promis, même si nos yeux ne le voient pas encore. Car c’est en croyant que nous l’avons reçu que nous le verrons s’accomplir!

C’est une manière de nous comporter à laquelle nous ne sommes pas nécessairement habitués. Nous devons cesser de croire à ce que nous voyons, pour croire à ce que Dieu a dit, avant même de le voir. Non plus voir pour croire, mais croire pour voir!

En outre, nous devons bien faire la différence entre les choses promises par Dieu, dont la manifestation implique toujours un délai, et les choses dont Dieu veut nous voir profiter immédiatement, sans délai.

En effet, parmi les bénédictions divines, il y en a qui sont futures, dont la manifestation va impliquer un délai, et d’autres qui peuvent se manifester sans délai, parce que le Seigneur veut que nous en profitions immédiatement.

Par exemple, un agriculteur chrétien qui demande à Dieu de bénir sa récolte devra attendre un certain délai avant de voir sa récolte parvenir à maturité. Ou encore, nous pouvons prier avec foi pour le salut de membres de notre famille, mais un certain temps pourra s’écouler avant de voir se manifester l’exaucement de notre prière.

De même, le Seigneur Jésus a vaincu la mort pour nous à la croix, mais ce n’est pas pour cela que notre corps devient immortel dès que nous nous convertissons! Cela se fera juste avant l’enlèvement de l’Eglise, lorsque tous les morts en Christ ressusciteront les premiers, et que notre corps actuel sera changé en corps glorieux, en un instant.

En revanche, d’autres bénédictions, qui nous ont aussi été acquises par le sacrifice du Seigneur Jésus à la croix, peuvent, et même doivent se manifester immédiatement. Il s’agit, par exemple, du pardon de tous nos péchés, du baptême du Saint-Esprit, de la guérison de nos maladies et infirmités, et de la délivrance de tous les liens démoniaques.

La quasi-totalité des malades qui ont été guéris, ou des démoniaques qui ont été libérés par le Seigneur, lors de Son ministère terrestre, l’ont été instantanément.

En effet, puisque le Seigneur Jésus S’est chargé, sur la croix, de nos péchés, de nos maladies et de nos infirmités (Esaïe 53: 4-5; Matthieu 8: 17 et 1 Pierre 2: 24), il est normal que Dieu veuille nous faire bénéficier dès à présent de ce que Son Fils a déjà acquis pour nous.

Puisque le Seigneur nous a libérés de toute la malédiction de la Loi (Deut 28: 15-68), en devenant malédiction pour nous sur la croix (Galates 3: 13), il est normal que nous puissions recevoir dès à présent une pleine libération de toute forme de malédiction.

Toutefois, là encore, Dieu exige que nous remplissions la condition unique de la foi. Nous devons nous approprier, sans douter, de tout ce que la grâce de Dieu a mis à notre disposition en Christ.

Si la manifestation tarde, nous devons rester fermes dans la conviction que nous possédons déjà ce que nous avons demandé, ou ce que nous avons saisi par la foi, et nous le verrons s’accomplir.

Et nous pourrons toujours compter sur l’aide de notre Dieu, si nous Lui demandons pour quelle raison telle manifestation nous semble trop tarder. Il nous révèlera la ou les raisons de ce retard, car Il ne veut pas nous priver de tout ce qui nous appartient déjà en Christ.

Un tel retard peut être par exemple causé par une opposition démoniaque, comme dans le cas de Daniel (Daniel 10: 12-13), ou par des doutes dans notre coeur, qui peuvent freiner la manifestation de l’exaucement.

Ces doutes peuvent être causés, par exemple, par le fait que le malin a réussi à nous convaincre de toutes sortes de mensonges, que nous ne sommes pas assez dignes d’être exaucés, ou que Dieu veut nous punir, ou encore que nous devons remplir d’autres conditions que la foi, conditions que le Seigneur ne nous demande pas de remplir; ou tout simplement par le fait que nous ne connaissons pas bien tout ce qui nous appartient en Christ, et donc que nous ne pouvons pas nous en emparer.

C’est en connaissant la vérité de la Parole que nous pourrons être débarrassés de tous ces doutes.

Nous devons renouveler notre intelligence par notre étude de la Parole de Dieu, afin de savoir tout ce que contient notre héritage en Christ.

Mais nous ne sommes pas seuls pour étudier la Parole de Dieu, car Dieu nous a donné Son Esprit Saint, pour nous conduire dans toute la Vérité, et nous rappeler constamment tout ce qu’Il a dit.

Chers frères et soeurs, Dieu est un Dieu d’amour, et Il a un coeur de tendre Père! Comment pourrait-Il vouloir que la vie chrétienne soit pénible et compliquée pour Ses enfants? Comment pourrait-Il vouloir nous priver des bénédictions qu’Il nous a pourtant accordées en Son Fils Jésus?

Le Seigneur a voulu simplifier les choses à l’extrême, en nous demandant simplement de croire à Sa Parole!

C’est nous-mêmes qui compliquons les choses! Nous avons été trop habitués, dans ce monde contrôlé par Satan, de ne croire que ce que nous voyons d’abord, et de ne faire confiance à personne!

Nous devons connaître notre Dieu tel qu’Il est, dans Sa parfaite fidélité à Sa Parole! Nous devons accorder une confiance absolue à tout ce qu’Il nous dit!

C’est en développant notre communion avec notre Dieu, et en apprenant à dépendre entièrement de Lui en toutes choses, que notre confiance en Lui pourra grandir.

Comment pouvons-nous développer une telle communion? En parlant constamment à notre Dieu, en nous attendant à ce qu’Il nous réponde, d’une manière ou d’une autre, en partageant avec Lui tous nos problèmes, en Lui demandant constamment Son aide et Sa direction, et en L’associant concrètement à tout ce que nous faisons!

Nous devons avoir avec notre Papa Céleste la relation de confiance qui est celle d’un petit enfant avec ses parents qui l’aiment tendrement!

Nous découvrirons alors à quel point Il S’intéresse aux plus petites choses de notre vie, et à quel point Il est Lui-même désireux d’entretenir et de développer Sa communion avec nous!

Nous connaîtrons alors toujours mieux notre Dieu tel qu’Il est, et nous pourrons Lui faire toujours plus confiance. Car comment pourrions-nous faire pleinement confiance à quelqu’un que nous ne connaissons pas, ou pas bien?

Dieu a donné à tous Ses enfants une mesure de foi suffisante pour croire à tout ce qu’Il nous a dit! (Romains 12: 3). Alors pourquoi douter, quand Dieu nous parle?

Bien-aimés, ne vous découragez pas, si vous ne voyez pas encore s’accomplir certaines promesses ou Paroles de Dieu dans votre vie! Notre Dieu d’amour est avec vous, pour vous et en vous, prêt à vous aider à comprendre ce qui se passe, à vous donner la solution de tous vos problèmes, et à vous donner la force de traverser toute épreuve en vainqueurs!

« Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance »

Jésus nous dit à tous: « Crois seulement, et tu verras la gloire de Dieu! »

Source : https://bloghvm.wordpress.com

  

Retour

 

 

 

© 2020 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter