Vidéo du jour
Mon secours est en Toi | Louange - Adoration | Résumé
Enseignement du jour
Mon frĂšre est sorti de l'alcoolisme | TRESORSONORE | Résumé
Édification du jour
L’Église (5)?: caractùres d’un rassemblement selon Dieu
LA BONNE SEMENCE
Voir le Résumé
Maranatha77 en d'autres langues
Pensée du jour
Message du jour
Portes Ouvertes
Torrent d'Amour
Blog
Torrent d'amour
Amour en action
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Sommes-nous tant préoccupés par les autres choses que Lui, nous l'avons manqué
de DIVERS AUTEURS
Se pourrait-il que cette insatisfaction ait pour cause une sorte d'Ă©gocentrisme trĂšs aigu, ramenant toutes choses Ă  nous-mĂȘmes. De telle sorte que mĂȘme dans notre « dĂ©votion », nous essayons encore de gagner et de prendre?



par DeVern Fromke

TĂ©moignage:

« Pendant quarante annĂ©es, j'ai Ă©tĂ© comme un papillon passant d'une attraction spirituelle Ă  l‘autre. Un jour c'Ă©tait un leader dynamique, un autre une expĂ©rience, puis un mouvement et enfin un message ou l'accent mis sur une certaine vĂ©ritĂ©. Il est vrai que j'ai beaucoup appris en passant ainsi d'un centre d'intĂ©rĂȘt Ă  l'autre, mais pendant tout ce temps, je ratais le CENTRE. Maintenant j'aimerais savoir s'il y a une façon d'aider ceux qui passent par le mĂȘme cheminement. Je vois tant de gens qui, dans leur zĂšle pour accomplir le dessein de Dieu, se prĂ©cipitent sur les activitĂ©s et les programmes. Ils ont vu -mais cela n'a Ă©tĂ© qu'une vision de choses qui les concernaient. Ils voient le dessein de Dieu pour eux et comment Il est liĂ© Ă  leur appel, mais ils semblent indiffĂ©rents au DESSEIN ETERNEL DE DIEU POUR LUI-MEME. »

Habituellement, lors d'une « premiĂšre vision » du dessein de Dieu, une personne se voit elle-mĂȘme comme le centre de l'image. Elle se met en route avec beaucoup de zĂšle pour promouvoir son oeuvre pour Dieu. Ensuite lorsque Dieu semble retenir Ses bĂ©nĂ©dictions et Ses ressources, car Il ne coopĂ©rera pas avec la poursuite de choses qui ne sont pas alignĂ©es avec Sa pensĂ©e, de telles personnes se dĂ©couragent. Elles essaient d'autres façons de faire, d'autres mĂ©thodes, et elles redoublent de zĂšle. Elles ne reconnaissent pas la façon de faire de Dieu qui les conduit Ă  s'ajuster Ă  une vision plus grande -car Il agit pour Ă©liminer le moi de leur oeuvre pour Lui. Dieu agit patiemment, continuellement et en profondeur dans le moi, et cela fait mal, pour nous montrer ce que nous sommes et ce que nous ne sommes pas par nous-mĂȘmes.

Lorsque nous pouvons parler aux autres de ce processus, ils restent habituellement impermĂ©ables Ă  tout cela. Car il faut tenir compte du temps de Dieu. Avant qu'ils ne se voient eux-mĂȘmes -leurs motivations rĂ©elles et leur Ă©nergie charnelle -comme Dieu les voient, ils n'arrĂȘteront pas de vivre pour les « autres choses ».

Avez-vous dĂ©jĂ  recherchĂ© une Ă©glise locale qui pourrait pleinement satisfaire l'insatiable faim et soif qu'il y a dans votre coeur? Vous avez fini par en trouver une. AprĂšs y ĂȘtre allĂ© quelques fois, vous vous ĂȘtes dit, « BĂ©ni soit le Seigneur, enfin je L'ai trouvĂ©e! » Enfin j'ai trouvĂ© un pasteur et une communautĂ© dans laquelle je me sens Ă  l'aise. Mon grand appĂ©tit est satisfait! » Mais ensuite, aprĂšs y ĂȘtre allĂ© quelque mois, vous avez rĂ©alisĂ© que votre faim Ă©tait toujours lĂ . Une fois encore vous ĂȘtes repartis Ă  la recherche d'une autre Ă©glise qui allait vraiment vous satisfaire. Au final tout ce cheminement a fini par vous Ă©puiser. N'Y A-T-IL VRAIMENT AUCUNE REPONSE?

Dans votre faim insatiable pour la vérité, avez-vous déjà découvert une doctrine, un message ou une vérité, au sujet de laquelle vous avez dit ensuite, « Béni soit le Seigneur - c'est ça? Je suis enfin satisfait. Tu as enfin trouvé le repos, oh mon ùme. » Mais d'une façon ou d'une autre, aprÚs plusieurs semaines ou mois, cette « CHOSE » dont vous pensiez qu'elle était tout ce dont vous aviez besoin, cette chose ne vous satisfait plus. QUELLE EST LA REPONSE?

Vous ĂȘtes-vous dĂ©jĂ  senti sec, fatiguĂ©, sans force dans votre Ăąme et votre esprit? Recherchant et aspirant Ă  quelque chose mais sans savoir ce que c'Ă©tait? Peut-ĂȘtre que cette expĂ©rience dont vous avez entendu parler est la rĂ©ponse qui finalement satisfera le dĂ©sir insatiable de votre ĂȘtre profond. Vous recommencez donc Ă  chercher. Vous commencez Ă  rechercher cette expĂ©rience. Les autres vous encouragent en disant, « C'est cela. Continue de chercher! Tiens bon! Fais confiance Ă  Dieu! DĂ©pĂȘche-toi! Vas-y! Prie davantage! Laisse le reste de cĂŽtĂ©! » Ainsi tout le monde vous pousse vers cette glorieuse expĂ©rience.

Enfin cette « CHOSE » arrive! Cette glorieuse sensation, cette merveilleuse bĂ©nĂ©diction, cette expĂ©rience! Alors vous vous dites, « C'est CELA. Cela doit ĂȘtre CELA! Je ne me suis jamais senti comme cela avant. Certainement, cela doit ĂȘtre CELA! »

Mais rapidement, la dĂ©sillusion revient dĂšs que l'expĂ©rience diminue au rythme des Ă©motions. Au lieu du repos du cƓur, une insatisfaction indĂ©finissable refait surface.

Alors que se passe-il? Pourquoi ressentez-vous un tel besoin de trouver plus? Vous étiez certain que chacune des ces « choses » était « la chose », trÚs bien, mais ce n'était pas LUI. C'était cela votre problÚme. C'est vrai, il y avait des bénédictions, des vérités, des expériences avec Dieu, mais ce n'était pas Dieu LUI-MEME.

Se pourrait-il que cette insatisfaction ait pour cause une sorte d'Ă©gocentrisme trĂšs aigu, ramenant toutes choses Ă  nous-mĂȘmes. De telle sorte que mĂȘme dans notre « dĂ©votion », nous essayons encore de gagner et de prendre? L'Ă©glise que nous recherchons, la vĂ©ritĂ© que nous poursuivons, l'expĂ©rience dont nous profitons -tout est ramenĂ© Ă  nous. Ne devrions-nous pas plutĂŽt ĂȘtre motivĂ©s par un dĂ©sir divin de partager, servir et donner? Nous sommes crĂ©Ă©s Ă  l'image de Dieu qui donne et partage. Dieu dĂ©sire que nous agissions ainsi et nous ne pouvons connaĂźtre le repos et la satisfaction que lorsque nous accomplissons entiĂšrement Son dessein.

N'est-il pas vrai que nous connaissons nos plus grands moments de frustration lorsque nous cherchons Ă  obtenir, attraper et saisir? Et nos plus grands moments de satisfaction sont lorsque nous donnons, partageons et distribuons? MĂȘme dans les choses spirituelles, chercher Ă  obtenir pour soi-mĂȘme et lier toutes les choses Ă  soi-mĂȘme nous amĂšnera Ă  une sensation d'insatisfaction. Cette insatisfaction est le moyen que Dieu emploie pour rappeler Ă  l'homme qu'il s'est arrĂȘtĂ© avant LE CENTRE et qu'il a permis que lui-mĂȘme ou d'autres choses deviennent le pseudo-centre. La grande erreur de la religion actuelle est que nous recherchons Dieu pour « ce qu'Il peut faire pour nous » au lieu de chercher Ă  le CONNAITRE LUI pour qui Il est -le PĂšre Ă©ternel. « La Vie Ă©ternelle, c'est qu'ils Te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyĂ©, JĂ©sus-Christ. » (Jean 17:3)

Examinons le parcours de la plupart des chrĂ©tiens alors qu'ils passent d'un centre Ă  l'autre. Il est vrai que chaque nouveau centre semble ĂȘtre LE CENTRE pendant un court moment avant d'ĂȘtre Ă©clipsĂ© par quelque chose de nouveau qui semble encore plus grand.

Cela se passe d'habitude de la façon suivante: aprĂšs avoir cru dans le Christ en tant que Seigneur, il est Ă  tout Ă  fait naturel de devenir centrĂ©s sur le salut. Sauver les autres devient ce qu'il y a de plus important. Mais il ne faut pas longtemps avant de voir les « autres » ĂȘtre refroidis par la façon de vivre des chrĂ©tiens professants. Alors, sondant la parole de Dieu pour avoir davantage de lumiĂšre, nous sommes aptes Ă  devenir centrĂ©s sur la « sĂ©paration ». C'est-Ă -dire que nous devenons prĂ©occupĂ©s par le fait de se sĂ©parer de nos anciennes pratiques mondaines, de nos habitudes, de nos mauvaises relations, dans le but d'ĂȘtre plus utiles et victorieux dans notre marche et notre tĂ©moignage.

Alors que nous progressons, nous sommes davantage conscients de doctrines telles que le baptĂȘme, la Seigneurie, la sanctification, la Croix ou le retour de Christ. Vous voyez, bien-aimĂ©s, il y a de nombreuses choses -doctrines, sujets, thĂšmes et enseignements. Il y a le « royaume de Dieu », et il y a la « sanctification »; il y a « la vie Ă©ternelle » et il y a la « vie victorieuse » et « la seconde venue de Christ ». Voici quelques uns des thĂšmes qui ont Ă©tĂ© pris dans les Ecritures et dĂ©veloppĂ©s. HĂ©las, si souvent, ils ne sont devenus que des choses -« d'autres centres » qui prĂ©occupent beaucoup les hommes. Les gens se concentrent alors sur l'interprĂ©tation de la sanctification et ils deviennent des « sanctificationistes » - cela devient un autre « isme ». D'autres se concentrent sur l'interprĂ©tation des prophĂ©ties, et d'autres ont limitĂ© leur champ de vision au Retour de Christ, au baptĂȘme, ou Ă  l'interprĂ©tation des vĂ©ritĂ©s sur l'Ă©glise. Chacun de ces groupes met l'accent sur une vĂ©ritĂ© et cela devient son centre.

D'autres encore, ressentant leur manque de puissance et d'onction pour le service, vont se concentrer sur certaines expĂ©riences. Ou alors ils vont, peut-ĂȘtre sans s'en rendre compte, devenir centrĂ©s sur le Saint-Esprit ou sur les dons. Ainsi chaque groupe qui veut retenir ses membres, doit mettre l'accent sur un message original. Qu'ils le reconnaissent et l'admettent ou non, ils doivent avoir un centre prĂ©dominant autour duquel ils peuvent rassembler et impliquer les gens. Il en a Ă©tĂ© ainsi de chaque nouveau mouvement. Les fondateurs croyaient avoir Ă©tĂ© appelĂ©s par Dieu pour retrouver, souligner et mettre l'accent sur un message particulier, mais la gĂ©nĂ©ration suivante a vĂ©cu dans la gloire de ce qu'elle avait entendu, alors que la troisiĂšme gĂ©nĂ©ration a eu du mal Ă  accepter ou comprendre ce qui faisait leur distinction Ă  leurs dĂ©buts -et elle a cherchĂ© ainsi Ă  mettre en avant un message plus Ă©quilibrĂ©.

Comme nous l'avons montrĂ© dans le diagramme, nous avons tendance Ă  passer d'un centre Ă  un autre. Il est vrai que chaque nouveau centre demande toujours plus d'implication et devient davantage gratifiant - plus excitant et subtil dans sa façon de nous captiver. Ayant marchĂ© depuis si longtemps avec le Seigneur, nous devrions avoir des sens spirituels assez exercĂ©s pour pouvoir bien discerner, et pourtant nous nous attachons encore Ă  des leaders spirituels et Ă  leur vision de telle sorte que nous devenons centrĂ©s sur un leader. Ou alors nous sommes si saisis et profondĂ©ment touchĂ©s par un message qui a besoin d'ĂȘtre annoncĂ© et nous devenons inconsciemment centrĂ©s sur un message.

Peut-ĂȘtre certains finiront par se sentir mal Ă  l'aise, pensant que je ne crois pas qu'il faille mettre en avant certains messages, honorer certain leaders que Dieu utilise, ou que je ne crois pas dans des expĂ©riences importantes telles que le salut, l'identification, ĂȘtre rempli par l'Esprit, la guĂ©rison ou la consĂ©cration. Pourtant s'arrĂȘter Ă  l'une de ses choses c'est se concentrer sur un autre centre et rater LE CENTRE. Toutes les personnes qui sont en-dehors du centre, mĂȘme de peu, sont excentrĂ©es, et telle une roue qui est plus lourde d'un cĂŽtĂ© que d'un autre, elles sont capables de « tailler les choses en piĂšces » oĂč qu'elles aillent. Il y a des personnes comme cela. C'est le problĂšme que l'on rencontre de nos jours dans l'Eglise. Les personnes qui ont leur propre « dada spirituel », qu'elles considĂšrent comme Ă©tant indispensables vont ici et lĂ , secouant ceux qui mettent en avant leur propre « dada spirituel ».

Tout cela nous amĂšne Ă  une seule chose. Si Dieu pouvait avoir un accĂšs libre et complet en nous -Il nous emmĂšnerait immĂ©diatement (loin de tous ces cheminement excentrĂ©s) au CENTRE que notre PĂšre nous a donnĂ©: Christ Lui-mĂȘme. Il ne s'agit pas lĂ  d'apprendre davantage au sujet de Christ, mais d'apprendre Christ. Pour parler clairement, de tous ces sujets, j'ai trouvĂ© que ce point lĂ  est le plus difficile. C'est parce que la majoritĂ© des chrĂ©tiens sont prĂ©occupĂ©s par beaucoup de choses qu'ils ont ratĂ© le Christ Lui-mĂȘme.

«Il est Lui-MĂȘme la Personne vivante et la substance, Il est la personnification de toute vĂ©ritĂ©, de toute vie. Le dessein et la volontĂ© de Dieu pour nous n'est pas d'accĂ©der Ă  la connaissance de la vĂ©ritĂ© dans ses diffĂ©rents aspects, mais de connaĂźtre la PERSONNE, la Personne vivante et cela d'une façon vivante. Lorsque nous recevons la Personne et que nous sommes placĂ©s dans la Personne, toutes les vĂ©ritĂ©s deviennent vivantes au lieu de rester purement des vĂ©ritĂ©s thĂ©oriques et techniques. » (T. Austin Sparks)

Voici le vĂ©ritable test. AprĂšs avoir passĂ© un certain temps sous l'influence d'un certain ministĂšre, oĂč en ĂȘtes-vous arrivĂ©? Par quoi avez-vous Ă©tĂ© prĂ©occupĂ©? Qu'est-ce qui est devenu central? Est-ce que c'est la personne elle-mĂȘme qui enseignait ou un systĂšme de doctrines qu'elle a enseignĂ©? Est-ce que c'est une expĂ©rience que nous pouvons obtenir? Ou une forme d'Ă©glise que nous devrions pratiquer? Lorsque le Saint-Esprit peut nous conduire dans son propre chemin, Il nous emmĂšnera toujours Ă  Christ. Il va nous montrer ce que Christ reprĂ©sente en tant que Personne – et de quelle façon Il rĂ©pond Ă  toutes les situations.

Peut-ĂȘtre avons-nous besoin de sanctification! Est-ce une doctrine? Non, ce n'est pas du tout une « chose ». C'est Christ. Il a Ă©tĂ© fait pour nous sanctification » (1 Co. 1:30). Si vous ĂȘtes en Christ et si le Saint-Esprit vous enseigne Christ, alors vous connaissez tout de la sanctification; mais s'Il ne l'est pas, vous pouvez avoir une thĂ©orie et une doctrine au sujet de la sanctification -et ĂȘtre mĂȘme trĂšs consacrĂ© - mais vous allez Le manquer. Cette « chose » vous sĂ©parera des autres chrĂ©tiens, et cette « chose » conduira beaucoup de chrĂ©tiens dans les difficultĂ©s. Il est probable que l'enseignement de la sanctification en tant que chose et non en tant que Christ Ă©tant notre sanctification, a conduit davantage de ChrĂ©tiens dans les difficultĂ©s que toute autre doctrine.

L'intention du PĂšre est avant tout de nous amener Ă  Christ en tant que LE CENTRE oĂč « nous avons la vie, le mouvement, et l'ĂȘtre » -parce que lorsque nous sommes rĂ©ellement centrĂ©s sur Lui, nous sommes aussi centrĂ©s avec Lui dans le PĂšre -Son dessein et Son point de vue. N'est-il pas triste que tant de personnes aient pris tant de dĂ©tours en passant d'un centre Ă  un autre avant d'arriver finalement Ă  Christ Lui-mĂȘme en tant que LE CENTRE? Ce n'est que de ce nouveau centre que nous pouvons apprĂ©cier la sĂ©rie de crises par lesquelles nous sommes passĂ©s lors de notre quĂȘte, poussĂ©s par notre soif de vĂ©ritĂ©. Nous pouvons ensuite voir que chaque expĂ©rience et rĂ©vĂ©lation n'Ă©tait pas un but, mais une porte ouverte par laquelle nous sommes passĂ©s (aucune n'Ă©tait une finalitĂ©).

Maintenant que nous avons commencé « avec Christ » sous l'enseignement du Saint-Esprit (au lieu de suivre des traditions et des voies d'hommes) nous pouvons comprendre l'objectif de chacune des crises que nous avons vécues. Nous pouvons garder chaque expérience et révélation dans son propre cadre et les mettre en relation avec le Seigneur. Nous pouvons arriver à « la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ ». (Ephésiens 4:13)

Extrait du livre de DeVern Fromke « Unto Full Stature » (Jusqu'à la pleine maturité)

Source : www.connaitrechrist.net 



Retour

 

 

 

© 2020 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter