Vidéo du jour
30 ans de pers√©cution | PORTES OUVERTES | Résumé
Enseignement du jour
Triple enfer | FRANCK ALEXANDRE | Résumé
Édification du jour
Suis-moi
LA BONNE SEMENCE
Voir le Résumé
Maranatha77 en d'autres langues
Pensée du jour
Message du jour
Portes Ouvertes
Torrent d'Amour
Blog
Torrent d'amour
Amour en action
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
L'Assurance du Salut
de DIVERS AUTEURS
En ce 31 décembre, as-tu l'assurance de ton salut en Jésus-Christ ? Même si cela fait 5 ans, 10 ans, 20 ans que tu es dans une église et que tu es un membre actif, assures-toi d'être passé par une vraie conversion. Il s'agit de ton éternité.



Un jour que j'arrivais dans une universit√© pour y donner une conf√©rence, un √©tudiant s'est approch√© de moi et m'a dit: " Monsieur Graham, ne nous laissez pas tomber, s'il vous pla√ģt." Je fus √©tonn√© de sa remarque et lui demandais ce qu'il entendait. Il compl√©ta en disant: "Dites-nous comment nous pouvons trouver Dieu, c'est de cela que nous avons besoin." Une autre fois, alors que je parlais aussi dans une grande universit√©, un √©tudiant me d√©clara: "Nous entendons beaucoup parler de ce Christ a fait pour nous, de la valeur de la religion et de ce qu'est le salut personnel. Mais personne ne nous dit comment trouver Christ." Ces requ√™tes venant de la part d'√©tudiants sinc√®res sont devenus un fardeau pour moi et, depuis ce moment, j'ai essay√© dans mes sermons d'expliquer simplement et clairement comment trouver Christ.

Des millions de personnes admettent aujourd'hui, sans se poser de questions, les √©l√©ments fondamentaux de la foi chr√©tienne. Cependant, il y a √©galement une quantit√© innombrable de gens qui ignorent autant que les pa√Įens le chemin du salut tel que l'enseigne le Nouveau Testament. La Bible nous dit que Dieu a fait le chemin du salut si simple que "ceux qui le suivront, m√™me les insens√©s, ne pourront s'√©garer." Esa√Įe 35.8

Mais conna√ģtre Christ, la Croix et le chemin du salut est une chose, se l'approprier est une autre chose. Des milliers de personnes ont une compr√©hension intellectuelle de la foi chr√©tienne, mais sans conna√ģtre Christ personnellement. J'aimerais vous expliquer tr√®s clairement comment ont peut obtenir l'assurance du salut.

Vous devez tout d'abord reconna√ģtre que vous avez besoin du salut. Vous ne viendrez jamais √† Christ √† moins d'√™tre convaincu d'avoir besoin de Lui. Si vous √™tes satisfait de vous m√™me et que vous pensez √™tre capable de vivre par votre propre force, vous ne rencontrerez probablement jamais J√©sus-Christ face √† face. Une lecture des √Čvangiles vous r√©v√©lera qu'Il ne r√©pondait qu'√† l'appel de ceux qui √©taient conscients de leurs besoins. Il ne s'impose pas √† ceux qui se sentent suffisants, justes et satisfaits d'eux-m√™mes. Il s'est arr√™t√© pour ouvrir les yeux de l'aveugle Bartim√©e qui s'√©tait √©cri√©: "J√©sus, aie piti√© de moi!" Marc 10.46 Il a donn√© l'eau de la vie √† la Samaritaine qui lui avait demand√©: "Seigneur, donne-moi cette eau, afin que je n'aie plus soif." Jean 4.15 Il a imm√©diatement tendu la main √† Pierre qui s'enfon√ßait parce qu'il lui avait cri√©: "Seigneur, sauve-moi!" Matthieu 14.30

Nous n‚Äôavons pas d'exemple nous montrant Christ refuser aide √† ceux qui voyaient en Lui la r√©ponse √† leurs besoins les plus profonds. Mais en aucun cas J√©sus ne s'impose √† une personne qui refuse sa pr√©sence et sa puissance. Vous devez reconna√ģtre votre √©tat de p√©ch√© et votre indigence spirituelle avant que Christ puisse vous r√©pondre. Il a dit: "Je ne suis venu appeler √† la repentance des justes, mais des p√©cheurs." Luc 5.32

Avant de pouvoir être sauvé, vous devez vous rendre compte que vous êtes perdu; avant d'être pardonné, que vous avez péché; avant de vous convertir, que vous allez dans la fausse direction. Bien des promesses divines dépendent d'une condition humaine. " A tous ceux qui ont reçu Jésus, à ceux qui croient en son Nom, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu." Jean 1.12

Si nous marchons dans la lumière... le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché." I Jean 1.7 "Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité." I Jean 1.9

Une promesse nous est faite si nous remplissons les conditions de Dieu. Nous devons être réceptifs avant de recevoir Christ, nous devons marcher dans la lumière avant d'être purifiés et nous devons confesser avant d'être pardonnés. La Bible nous enseigne que "tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu" Rom 3.23.

Vous n'avez peut-√™tre jamais senti que vous √©tiez p√©cheur. Il est possible que vous n'ayez jamais commis un acte immoral grossier. Cependant, vous devez admettre l'enseignement de la Parole de Dieu qui dit que vous n'avez pas r√©pondu aux exigences de Dieu. Vous devez le faire par la foi. Peut-√™tre que vous ne le sentez pas, ni ne le savez, mais par la foi vous devez accepter le fait que vous √™tes p√©cheur. M√™me les personnes les meilleurs qui aient v√©cu √©taient p√©cheresses, except√© J√©sus-Christ, bien s√Ľr.

- Esa√Įe, le grand proph√®te, consid√©rant la puret√© et la saintet√© de Dieu, s'√©criait: "Malheur √† moi! je suis perdu, car je suis un homme dont les l√®vres sont impures, j'habite au milieu d'un peuple dont les l√®vres sont impures." Esa√Įe 6.5

- Job, qui avait souffert longtemps à cause de sa foi en Dieu, a dit: "Je me condamne et je me repens." Job 42.6

- Pierre, le grand ap√ītre qui a accept√© d'√™tre crucifi√© pour son Sauveur, a d√©clar√©: "Je suis un homme p√©cheur." Luc 5.8 Nous sommes ainsi tous p√©cheurs aux yeux de Dieu. Nous devons reconna√ģtre nos p√©ch√©s et accepter de les confesser √† Dieu. Lorsque nous souffrons physiquement, nous allons consulter un m√©decin. Quand nous admettons que nous sommes malades moralement et spirituellement, nous devons aller vers le Sauveur, le Seigneur J√©sus-Christ. Il est le seul, au ciel ou sur la terre, qui puisse d√©m√™ler les probl√®mes complexes du cŇďur humain. Si les hommes voulaient se rendre compte que le probl√®me fondamental du monde est spirituel et moral, ce serait le premier pas vers la paix. Dans les grandes d√©lib√©rations √† l'√©chelle mondiale, on refait toujours la m√™me faute: on s'occupe d'effets plut√īt que de cause. La cause, c'est le p√©ch√©. C'est la faute que beaucoup d'entre vous commettez dans votre propre vie: vous avez pens√© que votre probl√®me √©tait le r√©sultat d'un mariage malheureux, de conditions de travail d√©plorables ou que vos ennuis √©taient d'ordre physique ou psychologique, alors que le vrai probl√®me est dans votre √Ęme.

Vous avez offens√© Dieu par votre p√©ch√© et vous n'avez pas trouv√© la force de vivre la vie que vous saviez devoir √™tre la bonne. Au moment o√Ļ vous reconnaissez votre besoin et o√Ļ vous acceptez de vous tourner vers Christ par la foi, vous faites le premier pas vers le salut et la r√©demption. Vous devez ensuite comprendre ce qu'est la Croix

Cela para√ģt presque impossible, car m√™me les plus grands th√©ologiens n'ont jamais compris le myst√®re de la Croix. C'est une difficult√© qui, du point de vue humain, semble pratiquement insupportable. M√™me la Bible dit que l'homme par lui-m√™me ne peut saisir les choses de Dieu; alors, comment peut-on comprendre la Croix avant d'avoir l'assurance chr√©tienne? Lorsque nous voyons Christ mourir et r√©pandre son sang pour nos p√©ch√©s, nous ne pouvons que rester √©bahis, terrifi√©s et √©merveill√©s. Nous sommes √©trangement touch√©s, il nous est m√™me impossible de comprendre nos propres sentiments. Nous n'arrivons pas √† comprendre un amour aussi grand. Beaucoup d'intellectuels ont b√Ęti des th√©ories sur le pourquoi de la mort de Christ et sur sa signification √©ternelle. Aucune d'elles n'est satisfaisante. C'est seulement lorsque nous comprenons que Christ est mort √† la place des p√©cheurs pour le p√©ch√©, que nous trouvons une explication qui nous satisfasse. Voil√† le miracle. L'ap√ītre Pierre par une r√©v√©lation divine a dit: "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant." Matthieu 16.16

C'est par un miracle que la signification de la Croix vous sera donn√©e par le Saint-Esprit. Je me souviens d'un jeune journaliste de Glasgow qui, de par sa profession, avait assist√© aux r√©unions que nous avions eues dans cette ville. Il entendit l'√Čvangile tous les soirs, mais cela n'eut pas d'effet visible sur lui. Cependant, un jour, un de ses coll√®gues lui demanda: "Qu'est-ce qu'ils pr√™chent dans ces r√©unions?" Il essaya d'expliquer l'√Čvangile et pour ce faire il dit: "Eh bien! voil√†, Christ est mort moi... Christ est mort pour mes p√©ch√©s." En disant ces mots, il se rendit soudain compte que cela √©tait vrai! La signification de ces paroles, comme par miracle, lui sauta aux yeux et, sans attendre, l√† o√Ļ il √©tait, il re√ßut l'assurance du salut.

L'ap√ītre Paul avait en lui les germes du scepticisme, mais alors qu'Etienne le martyr parlait de Christ √† ceux qui L'avaient livr√© et dont ils avaient √©t√© les meurtriers, la signification de la Croix p√©n√©tra dans son esprit. Ceci l'amena plus tard √† une rencontre personnelle avec Celui qui avait √©t√© crucifi√©.

Voyez comme la Croix devient vivante et actuelle quand Paul en parle avec amour: "J'ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vis en moi." Galates 2.20.

Lorsque vous voyez Christ √©lev√© sur la Croix, le Fils de Dieu, battu, frapp√©, bless√© et mourant pour vous, vous pouvez dire avec l'ap√ītre Paul: "Il m'a aim√© et s'est livr√© Lui-m√™me pour moi" Gal 2.20 et vous avez fait le second pas vers l'assurance chr√©tienne.

Vous devez encore consid√©rer le prix que vous aurez √† payer. J√©sus a d√©courag√© l'enthousiasme superficiel. Il voulait que les gens consid√®rent bien le prix √† payer pour √™tre disciples. Souvent quand de grandes foules Le suivaient, Il se retournait et les mettait en garde en disant: "Si quelqu'un veut venir apr√®s moi, qu'il renonce √† Lui-m√™me, qu'il me suive." Luc 9.23 Il dit aussi: "Lequel de vous, s'il veut b√Ętir une tour, ne s'assied d'abord pour calculer la d√©pense;...ainsi donc, quiconque d'entre vous ne renonce pas √† tout ce qu'il poss√®de ne peut √™tre mon disciple." Luc 14.28-33

Bien des gens viennent √† Christ sans en calculer d'abord le prix. Ce prix √† payer, c'est la repentance, l'abandon du p√©ch√© et une acceptation visible continuelle, journali√®re de Christ dans votre vie. La vie chr√©tienne n'est pas pour les faibles, les peureux et les l√Ęches.

Je connais un homme qui √† New York s'occupe d'√©vang√©lisation parmi les blousons noirs. Voici ce qu'il dit: "√ätre chr√©tien est la chose la plus dure qui soit. Qu'y a-t-il de plus dur que d'aimer son ennemi?" Un des gars avec qui il entra en contact et qui devint un disciple de Christ d√©clara r√©cemment: "Au d√©but, c'√©tait trop dur pour moi, puis j'appris que par Christ, toute chose √©tait possible. La difficult√© s'en est alors all√©e. Je dis qu'un homme n'est pas un homme, un homme complet, avant de conna√ģtre J√©sus-Christ."

Oui, la vie chr√©tienne est dure et rude, elle est un d√©fi. Mais il vaut la peine de payer n'importe quoi pour √™tre un disciple de J√©sus-Christ. Vous vous rendrez vite compte que la Croix que vous avez port√©e n'est pas plus grande que la gr√Ęce de Dieu. Lorsque vous serez charg√© de la croix de l'impopularit√©, parmi votre entourage par exemple, vous d√©couvrirez que la gr√Ęce de Dieu est plus que suffisante pour satisfaire tous vos besoins. Il vous faut encore faire un pas d√©cisif. J'ai rencontr√© un jour un √©tudiant qui avait √©t√© √©lev√© dans une religion autre que le christianisme. Il me dit qu'il √©tait convaincu que J√©sus-Christ √©tait le Fils de dieu, mais qu'il ne pouvait pas le d√©clarer publiquement. Il m'avoua que lorsqu'il serait de retour dans son pays le prix qu'il aurait √† payer, socialement parlant, serait trop grand. Je lui dis ce que la Bible nous enseigne: "Tout homme qui d√©clarera publiquement m'appartenir, je d√©clarerai moi aussi devant mon p√®re qui est dans les cieux qu'il appartient." Mattieu 10.32

Comme le jeune homme riche de l'antiquit√©, il s'en alla tout triste. Il avait compt√© mais ne pouvait pas payer le prix de reconna√ģtre ouvertement J√©sus-Christ comme son sauveur. Dans nos r√©unions, nous demandons aux gens de t√©moigner publiquement parce que Christ demande une cons√©cration pr√©cise. Un disciple en secret, cela n'existe pas. Christ a des raisons pour exiger que les hommes Le suivent ouvertement. Il sait qu'une d√©cision dont on ne rend pas t√©moignage n'est pas une vraie d√©cision. Nous avons en chacun de nous trois facteurs bien d√©finis: l'INTELLECT, les √ČMOTIONS et la VOLONT√Č. Vous pouvez intellectuellement accepter Christ; vous pouvez √©motionnellement sentir que vous L'aimer. Cependant, si vous ne vous √™tes pas abandonn√© √† Christ par un acte d√©fini de votre volont√©, vous n'√™tes pas chr√©tien!

Avez-vous fait ce pas? La Bible dit: "A tous ceux qui son ont reçu Jésus, à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu." Jean 1.12

Enfin permettez √† Dieu de transformer votre vie. Lorsque vous venez √† Christ, vous √™tes un nourrisson spirituel. Si vous lisez le Nouveau Testament, vous verrez comment les premiers disciples, au d√©but de leur carri√®re avec Christ, ont souvent chancel√© et commis des erreurs. Ils se querellaient, se portaient envie, se disputaient, manquaient de fid√©lit√© et se mettaient souvent en col√®re. Mais, √† mesure que leurs personnalit√©s disparaissaient et qu'ils √©taient remplis du Christ, ils croissaient vers la pl√©nitude de la stature chr√©tienne. La conversion est un commencement ; une nouvelle vie est n√©e au moment o√Ļ vous avez re√ßu Christ. Le Saint-Esprit s'en √©tabli en vous. Pendant le reste de votre vie, Il s'occupera de vous fa√ßonner √† l'image du Fils, le Seigneur J√©sus-Christ. Vous serez cependant une cible pour Satan, l'ennemi de Christ.

Quant vous suivez le monde, Satan, ne s'inqui√©tait pas de vous. Il vous poss√©dait, vous √©tiez son enfant. Mais maintenant que vous avez re√ßu Christ et que vous √™tes un enfant de Dieu, il utilisera toutes ses tactiques diaboliques pour vous contrarier, vous g√™ner et vous abattre. Lorsque vous venez √† Christ, votre conduite morale doit subir une r√©adaptation. Vous aurez un d√©sir nouveau de faire ce qui est bien et vous trouverez la force de l'accomplir. Votre ancienne vie vous reprendra par instants, il y aura des moments o√Ļ vous d√©sirez revenir en arri√®re. Mais alors, rappelez-vous qui vous √™tes maintenant. Vous avez accept√© Christ, vous Le suivez et Le servez. Vous poss√©dez la nature de Christ en vous et "Celui qui est en vous est plus fort que celui qui est dans le monde".

I Jean 4.4

Si vous êtes fidèle pour vous rendre à l'église, pour prier, pour lire la Bible et pour témoigner, Il travaillera en vous et par vous. Vous pourrez dire avec Paul: "Je puis tout par Celui qui me fortifie." Phil 4.13 N'aimeriez-vous pas savoir que tous vos péchés sont pardonnés? N'aimeriez-vous pas savoir que vous êtes prêt à rencontrer Dieu quoi qu'il arrive en ces temps incertains?

Il y a cinq pas qu'il vous faut faire; les voici:

- Premi√®rement, vous devez reconna√ģtre que vous avez besoin du salut

- Deuxièmement, il vous faut comprendre ce qu'est la Croix du calvaire et ce sacrifice

- Troisièmement, considérez le prix que vous aurez à payer si vous ne vous tournez pas vers Dieu

- Quatrièmement, vous devez vous donner à Dieu d'une manière précise, afin que ce soit une vrai conversion

- Cinquièmement, laissez Dieu transformer votre vie.

Avez-vous fait cela? Sinon, vous pourriez le faire aujourd'hui, en permettant simplement √† Dieu de venir dans votre cŇďur. Invitez-le tout de suite. La Bible dit: "Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauv√©." Romains 10.13.

Billy Graham

Source : http://croisseulementinfo.over-blog.com

 


Retour

 

 

 

© 2020 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter