• ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Etre une bénédiction pour quelqu’un
de DIVERS AUTEURS
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Ce n'est pas moi, mais Christ
Luc 5:5)
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Développer une communion saine et sainte / JEAN-LOUIS GAILLARD
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
ACTUALITES
Retour
“Les garçons ont des pénis, les filles ont des vulves… Ne sois pas dupe”
de www.infochrétienne.com
Les autorités espagnoles ont ordonné l’immobilisation d’un bus rouge, porteur d’un message peu habituel dans les rues de Madrid : “Les garçons ont des pénis, les filles ont des vulves. Ne sois pas dupe.”








“Les garçons ont des pénis, les filles ont des vulves… Ne sois pas dupe”

 

Les autorités espagnoles ont ordonné l’immobilisation d’un bus rouge, porteur d’un message peu habituel dans les rues de Madrid : “Les garçons ont des pénis, les filles ont des vulves. Ne sois pas dupe.

 

 

Ce bus affrété par l’association catholique Hazteoir, connue pour ses positions hostiles à l’avortement et au mariage homosexuel, était destiné à parcourir les villes du pays et à dénoncer la promotion du phénomène transgenre auprès des enfants. D’autres slogans recouvraient le bus :

 

“Si tu es né homme, tu es un homme. Si tu es née femme, tu continueras de l’être.”


Il s’agissait d’une réponse à une précédente campagne d’affichage menée par Chrysallis dans les villes espagnoles, ayant pour objectif la sensibilisation des enfants à l’identité du genre. Le slogan visible dans les arrêts de bus du Pays Basque espagnol, était :

 

“Il y a des filles qui ont un pénis et des garçons qui ont une vulve. C’est aussi simple que ça.”


Alors que la campagne d’affichage du lobbie LGBT n’a pas connu de mesures répressives, le slogan du bus rouge constituerait selon les autorités, une violation de la réglementation sur la publicité, et une “incitation à la haine”.

Pour la justice espagnole, le message est discriminatoire, et incite à la haine. Le parquet de Madrid a ouvert une enquête à l’encontre de l’association pour « crime de haine ».

Mais selon Ignacio Arsuaga, représentant de l’association, interrogé suite à l’immobilisation du bus :

“Les garçons ont des pénis, les filles ont des vulves. Ce n’est pas un crime haineux, c’est un fait biologique.”


La rédaction

www.infochretienne.com 


Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter