• ACCUEIL
  • QUI SOMMES-NOUS ?
  • NOUS CONTACTER
MARANATHA77 DANS D'AUTRES LANGUES
LE MESSAGE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Le Fils unique du Dieu unique selon la Torah, l'Evangile et les sages d'Israël
de DIVERS AUTEURS
LA PENSEE DU JOUR
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Inspiré par l'Esprit (6)
Actes 16.6
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
L'Espérance de la Gloire (partie 2) / MARIO MASSICOTTE
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
Maranatha 77 "JESUS REVIENT BIENTOT"
MESSAGE TEXTE
Retour
Christ source de votre joie et non pas votre performance
de PAUL WASHER
Paul Washer : « Je suis si fatigué d'avoir une vie chrétienne qui se réduit à ma performance et à ce que je fais." - Et toi? et moi?





Par Paul Washer

Père, je vais prêcher un message aujourd'hui que j'ai moi-même du mal à vivre. Seigneur, ne me permet pas d'être un hypocrite qui essaye de faire croire aux gens que je suis quelque chose que je ne suis pas. Car je sais Seigneur qu’il n'y a pas une telle chose, il n'existe pas de grands hommes de Dieu, mais seulement des hommes faibles, pitoyables, des hommes de peu de foi, qui servent un Dieu grand et miséricordieux. Oh Seigneur, que tu puisses me donner le pouvoir à travers ton Saint-Esprit de changer ma vie à travers ce message, et de me rendre plus conforme à l'image de Jésus-Christ à travers ce message, Seigneur, j'en serais très reconnaissant. Aides-nous tous Seigneur, au nom de Jésus, amen.

Que Dieu nous aide tous à tirer notre plus grande joie de Christ, et non de nos performances. Je suis tellement fatigué de faire, si fatigué d'avoir une vie chrétienne réduite à ma performance et à ce que je fais Jésus-Christ vient à moi. Son joug est doux et son fardeau léger, et il me dit ceci, «Ce n'est pas ce que tu fais, car je peux faire faire aux pierres ce que tu fais et leur faire faire mieux que toi. Mais « Paul, le sceau que j'ai mis sur toi, le décret et l'espoir est que tu sois conforme à mon image. » Que vous soyez conforme ... c'est ce qu'Il désire. Et je vous assure aujourd'hui, que tous les problèmes, si ce n'est pas tous, la plupart des problèmes dans votre vie viennent de ce que vous n'êtes pas, de votre caractère! De qui vous êtes en tant que personne. Les querelles dans nos mariages viennent des débordements de la chair. Elles viennent du fait que nous ne reflétons pas Jésus-Christ. Les problèmes entre frères, les problèmes dans la vie, les problèmes... la perturbation de notre propre conscience, tout se résume à ça: nous ne mettons pas assez l'accent là où il faut et il s'agit de devenir comme Jésus.

Tout le monde veut FAIRE quelque chose, alors que nous devrions vouloir ETRE quelque chose! Maintenant, écoutez-moi, cela pourrait libérer certains d'entre vous. Ne vous êtes-vous jamais réveillé un matin, vous avez eu un moment de recueillement et après, vous avez ressenti la présence de Dieu et vous avez étudié la Parole et il vous semble que, Dieu vous parle, puis vous sortez, vous témoignez à tout le monde et vous êtes obéissants et vraiment vous savez que vous avez juste agi comme il fallait ce jour-là Je veux dire, vous étiez sur le toit du monde, vous avez aimé votre femme, vous n'avez pas donné de coups de pied au chat vous avez marché avec Dieu et vous êtes tellement rempli de joie à la fin de la journée. 

Puis, le lendemain vous vous levez, vous avez trop dormi, vous n'auriez pas dû regarder ce programme la veille, vous auriez dû vous plonger dans la Parole vous n'avez pas témoigné quand vous avez eu l'occasion, et réellement, vous êtes rempli de tristesse. Vous savez ce que c'est? de l'idolâtrie Vous êtes devenu la source de votre propre joie. Votre joie vient de vous et de la bonne marche de vos œuvres. Ma joie vient de l'œuvre accomplie par Jésus-Christ. Soyons clair, je veux être obéissant, je tiens à témoigner, je veux aimer ma femme, et il est vrai que le Saint-Esprit me reprend quand je ne fais pas ces choses.

Mais ce que je veux dire, la pauvreté en esprit est une chose merveilleuse parce que quand vous réalisez ... J'ai souvent dit aux jeunes prédicateurs, je leur disais afin d'être capable de prêcher, vous devez avoir la puissance de Dieu sur vous. Maintenant je dis, même pour lacer vos souliers, vous avez besoin de la puissance de Dieu dans votre vie. Vous ne pouvez (même) pas respirer! Parfois, je suis invité à des conférences destinées à la croissance d'églises -- ça n'arrive pas tout le temps -- mais ils parlent de toutes ces grandes choses qu'ils vont faire, alors je me lève et je leur dit: «Laissez-moi vous poser une question:

D'où vient chaque souffle?» «De Dieu». «Chaque battement de votre cœur, d'où vient-il?» «De Dieu». , Oh alors vous les gens, vous pasteurs et prédicateurs évangélistes et missionnaires avec tous ces grands projets, maintenant dites-moi quelque chose. VOUS ne pouvez même pas respirer! Votre cœur ne pourrait même pas battre si ce n'est par la puissance de Dieu sur votre vie! » En dehors de toute mesure de grâce dans ma vie, Je serais ici devant vous aujourd'hui, rien de plus qu'une manifestation de la chair avec ses débordements. C'est tout ce que je serais.

Je lisais ce matin Galates et j'ai été vraiment convaincu. Je lisais Galates et ça parlait de dissension de conflits, des choses comme ça. Et je me rends compte que, parfois, je le fais avec ma femme et ça m'a montré que ce qui se passait n'était pas seulement du: «Oh vous savez j'ai...nous avons juste un problème ou nous ne sommes pas d'accord.» Le fait est que je suis dans la chair. Je suis dans la chair, et je ne m'appuie pas sur la puissance de Dieu et la raison est que je ne suis pas pauvre d'esprit. Quelqu'un dirait, «Eh bien, je suis pauvre d'esprit». Avec quelle intensité (et fréquence) pries-tu? A quel point as-tu peur? A quel point t'appuies-tu sur la Sagesse de Dieu révélée dans Sa Parole? La pauvreté d'esprit. Mais n'est-ce pas merveilleux, église, écoutez-moi. N'est-ce pas merveilleux que vous n'avez pas à être quelque chose de grand ?

En fait, ce que vous devez être, c'est quelque chose de petit, quelque chose de brisé et humble, prendre la dernière place, laver les pieds, être timide et avoir peur de toute tâche qu'on met devant vous de sorte que cela vous pousse à vous mettre à genoux. Réaliser que lorsque je me réveille le matin, je ne pourrais pas bouger ni à ma gauche ni à ma droite, ni d'un demi centimètre parce que sans la puissance de Dieu sur ma vie, sûrement je vais tomber. C'est ce que ce passage dans la prière veut dire, «Ne nous induis pas dans la tentation». C'est une reconnaissance de faiblesse, et une reconnaissance d'un besoin énorme de grâce, de grâce.

«Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des cieux est à eux!» Matthieu 5:3. Oh, quel endroit, quel endroit!

Source : http://jesusseul.blog.free.fr

Vidéo : http://illbehonest.com

 


Retour

 

 

 

© 2017 Ministère Maranatha 77 "Jésus revient bientôt" | Page d'accueil | Nous contacter